[SHOPPING] Lego Ideas : The big Bang Theory

IMG_20150804_221522Si jamais vous ne connaissez pas les LEGO vous devez vivre sur une autre planète, mais peut-être ne connaissez-vous pas encore LEGO Ideas, dans ce cas je vous invite à aller visiter le site : https://ideas.lego.com/

Le concept de ce site de la marque LEGO est assez simple : laisser la créativité des fans de petites briques complètement libre. Les fans construisent et présentent à la communauté des projets qui les tiennent à coeur, et en les soumettant la communauté peut voter pour encourager le projet. Si le nombre de fan est suffisant la marque examine le projet, pour éventuellement le commercialiser.

IMG_20150801_122759En tant que fans de la série de The Big Bang Theory, nous avons été plus qu’heureux de voir que le projet venant du site Lego Ideas a été approuvé et que l’on peut le trouver dans les bacs LEGO : https://ideas.lego.com/projects/58456 . Nous avions voté pour le projet en espérant un jour le trouver en boutique et la semaine dernière le site LEGO Ideas nous a prévenu par mail que le projet était disponible en boutique.

Le produit en lui même :

Le montage du set n’est pas trop difficile bien que fourni en éléments de quelques pièces seulement. J’admire l’inventivité des créateurs qui pour créer une lampe de bureau, faute d’avoir la pièce nécessaire, ont utilisé un pistolet (voir photo plus bas) et ont dû ruser pour recréer la sculpture hélicoïdale. Le livret de construction propose d’ailleurs leur portrait.

Le livret de construction pas à pas est, comme souvent chez Lego, très clair et ponctué de citations des personnages du sitcom.

Bien entendu, il était difficile de recréer exactement l’appartement (ou plus exactement ici la partie du bureau et du canapé) de nos 2 scientifiques préférés, tellement il est rempli de produits sous licence et difficilement miniaturisables. Il manque donc les couvertures de comics, lés épées de Games Of Throne ou les statuettes DC mais, malgré ce côté générique lié aux contraintes du produit, on reconnait bien les lieux.

Concernant les figurines en elles-mêmes, là encore, les possibilités proposées par le produit sont limitées. Si Léonard ou Sheldon sont bien reconnaissables, ce n’est pas vraiment le cas d’Howard qui ressemble plus à Danny Zuko dans Grease. Cependant, nous avons nous-même essayé de reconstituer certains de nos proches ou collègues à l’aide des pièces en vente au Lego Store. Nous avons pu constater qu’il est très difficile de faire des personnages reconnaissables lorsque les têtes Lego ne sont généralement pas pourvues de traits distinctifs (taille, forme ou couleur des yeux ou du nez, coiffure et couleur de cheveux limités).
Radj est fourni avec Cannelle, ce qui est appréciable.

LEGO Store Disneyland Paris
LEGO Store Disneyland Paris

Nous nous sommes donc rendu à notre boutique préférée : le LEGO Store de Disneyland Paris. Pour tous ceux qui sont de la région parisienne, ou même si vous êtes de passage sur la capitale nous ne pouvons que vous conseiller de passer par cette boutique. Nous nous y sommes déjà rendus pour compléter notre collection des Simpson série 1 et les vendeurs et vendeuses avaient été d’une grande aide. Ils l’ont été là encore pour la série 2. Les nouveaux produits sont très bien mis en valeur dans les vitrines. Une vendeuse m’ayant vu regarder le set Big Bang Theory en vitrine en rentrant m’a spontanément aidé à le trouver. Son aide afin de créer la mini-figurine d’un collègue a aussi été très précieuse, même si je n’ai pas prise la figurine faute d’éléments permettant une ressemblance suffisante. L’accueil est toujours excellent. Ce Lego Store possède en plus la particularité d’être intégré au Disney Village (il jouxte 2 magasins Disney) et est à ma connaissance le seul en France à contenir de magnifiques tableaux en Lego reprenant des scènes du Roi Lion, de Star Wars ou de la Belle au bois Dormant, ou encore la sculpture de Mickey magicien contrôlant les balais.

Plusieurs projets carrément sympas ont vu le jour grâce à LEGO Ideas, si jamais comme nous vous aimez les petites briques, nous vous conseillons de vous inscire sur le site et de voter pour les projets qui vous plaisent. Si jamais vous vous sentez l’âme d’un créateur, vous pouvez même proposer vos créations et inviter la communauté à les soutenir. Après quand vous irez en boutique faites attention tout de même, on était parti pour prendre la boite The Big Bang Theory et on est reparti avec bien plus tellement y a de trucs sympas ^^

IMG_20150801_132948 IMG_20150801_140432

[TEST] Windows 10 : une mise à jour ou LA mise à jour ?

Depuis quelques mois je testais la version Insider de Windows 10, cela fait un moment donc que j’ai pu avoir un aperçu de ce que devient Windows. Et là enfin la RC est là depuis deux jours, et j’ai pu l’installer.

Nouveautés notables :

Je l’ai testé surtout sur une tablette, et j’ai donc pu découvrir une des fonctionnalités principales : le système d’exploitation devient intelligent, il est comme le HTML responsive : il s’adapte à l’utilisation que vous en faites. En mode tablette (avec des gros doigts pleins de chips) les tailles des menus, sont adaptés pour que vous puissiez cliquer, pour résumer ils sont plus larges, dès qu’on reprend une souris ou un stylet les menus redeviennent normaux.

ENFIN !!! il était temps
ENFIN !!! il était temps

Une des nouveautés principales que j’adore, c’est le multi bureaux, c’est un truc que je pratique depuis des années sous MacOS X ou même depuis Windows XP en rajoutant des addons, du coup l’avoir en natif c’est agréable au plus haut point …

Cortana
Cortana

Cortana : Cortana c’est un peu comme Siri, on s’en sert une ou deux fois pours’amuser, mais en fait à part lui demander de nous raconter une blague je ne pense pas que sur PC elle devienne un vrai assistant utile … gadget, rigolo, fonctionne bien, elle essaye même de mettre de l’intonation en racontant des blagues (dignes de carambar) …

Look and feel général :

Le menu démarrer
Le menu démarrer

Le menu démarrer fait son grand retour, personnellement « l’écran d’accueil » de Windows 8.1 ne me gênait pas vraiment, même sur un PC, même pour mon PC de jeu. En fait je me sers beaucoup plus de la barre des tâches comme un « dock » (pour ceux qui connaissent MacOS X je pense que vous me comprenez) … donc le retour d’un VRAI menu démarrer pour moi n’est pas une amélioration. C’est une vraie avancée par contre dans la philosophie de Microsoft qui montre encore une fois (cf la XboxOne) qu’ils sont (enfin) à l’écoute des utilisateurs, et que dorénavant ils font des produits pour les utilisateurs, sans grosse fracture. Pour ma part je ne suis pas fan du menu démarrer, donc du coup j’ai configuré le menu pour qu’il soit classé comme l’écran d’accueil de Windows 8.1 … on a donc un OS sur mesure pour accéder comme on veut à nos programmes. Les « universal apps » sont maintenant en mode fenêtre mais peuvent passer en plein écran … Le look de l’os est sobre, « flat », au goût du jour en somme, ni trop, ni trop peu …

Performances :

perfsJ’ai bien entendu voulu être sûr que les performances ne sont pas diminuées, le boot s’effectue en moins de 2 secondes (vive le SSD), et sur 3DMark les résultats sont sensiblement les mêmes, rien de notable niveau perf pour moi pour le moment : à surveiller.

Cross device :

Que ce soit sur tablette, sur PC de gamer, sur portable, sur smartphone ou même sur raspberry Pi on a un Windows 10, bon ce sera pas vraiment le même (sur rasp il n’y a pas d’interface graphique par exemple), mais les Universal Apps sont en théorie les mêmes quelles que soient les devices utilisées, en gros pour le moment vu l’implantation des Windows Phones on ne pourra voir l’utilité de la chose que si Windows Phone décolle, pour l’instant je garde mon Android … Il faut savoir que Microsoft prévoit quelques applis iOS et Android pour que le PC soit de plus en plus du smartphone …

La mise à jour :

Je pensais que la mise à jour serait longue, laborieuse, et que je devrai peut être faire une installation propre après coup (ou un restore vu que l’image est sauvegardée). Mais non ma brave dame ! 58 minutes depuis le moment ou j’ai eu le GO jusqu’au premier login sous Windows 10. Tous est simple, tout se passe sans heurt, tout est fait pour rassurer, écrans calmes et simples, messages clairs et précis et une fois que c’est fini tout est prêt, plus besoin d’intervenir …

Le prix :

Si vous avez une licence de Windows 7, 8 ou 8.1 normalement c’est gratuit, après Microsoft a tellement mal communiqué sur le prix du machin que je vous recommande d’aller voir leur site si vous avez un doute …

Conclusion :

J’attendais ce Windows 10, je l’ai testé, je ne peux plus m’en passer, j’ai toutefois abordé le sujet de façon prudente, la règle numéro 1 de l’informatique étant « SI CA MARCHE = TOUCHE A RIEN » … On peut pour une fois faire confiance à une mise à jour et c’est pour moi la bonne surprise. Les nouveautés pour monsieur tout le monde ne sont pas vitales, pour les gamers DirectX12 sera un gros attrait. Après est-ce qu’il faut attendre ? Je ne le conseillerai qu’aux personnes qui ont des applications exotiques, pour le particulier oui sans hésiter …

[SORTIE] « The Art of Brick » ou l’Art des Lego par Nathan Sawaya

Depuis mi-mai et jusqu’à fin août se déroule au Parc des Expositions de Versailles de Paris l’exposition des oeuvres de Nathan Sawaya. Je ne connaissais pas cet artiste jusqu’à que ce que je voie un reportage sur ses créations à la télévision. Le prix d’entrée m’a un peu refroidi (18, 50 pour une entrée normale) mais je m’y suis finalement rendue en compagnie d’amis. Je ne l’ai pas regretté !

2015-07-25 15.04.15Premier avertissement : mieux vaut réserver son billet avec créneau horaire une semaine à l’avance. L’exposition est fréquentée par énormément de visiteurs dont des familles et cela permet de s’assurer de pouvoir rentrer à heure voulue. Deuxième avertissement : prévoyez un appareil photo ou un portable chargé car, au contraire de nombreuses expositions actuellement, vous pouvez prendre des photos sans flash tout le long de l’exposition. Vous trouverez d’ailleurs au cours de cet article une sélection de celles que j’ai pu prendre durant ma visite.

Tout au long de l’exposition, les oeuvres sont accompagnées de petits films ou de commentaires dans lesquels Nathan Sawaya s’expriment et par lesquels on comprend qu’il s’agit pour lui d’une passion, d’une façon pour lui d’exprimer ses sentiments et ses idées, de la même façon qu’un sculpteur va les exprimer dans ses statues ou un peintre sur ses toiles. L’artistes encourage les visiteurs à laisser aller leur créativité et ne pas se laisser enfermer.

L’exposition se découpe en plusieurs parties : la première est composée d’oeuvres diverses sans thème distinct, suivie par la partie « Expression Humaines » dans laquelle l’artiste met en exergue les corps ou certaines parties du corps. Il est possible de s’y prendre en photo à côté d’un penseur à taille humaine.

La seconde partie « Jardin de sculptures » est constitué de reconstitutions d’oeuvres d’art célèbres (statues, peintures et même vitrail) toutes tout aussi époustouflantes les unes que les autres. Ma préférence va ici à la reproduction de « La nuit étoilée » de Vincent Van Gogh et à celle du vitrail de la cathédrale de Chartres, faite en Lego transparent laissant passer la lumière comme un vrai.

La 3ème partie, « Blue », est très courte (une nageuse immergée) et amène à ma partie préférée,  « Condition Humaine ».  Celle-ci commence par des reconstituons de photos en Lego puis des métaphores des sentiments ressentis par les êtres humains et tout particulièrement par l’artiste tout au long de la vie. C’est aussi celle pouvant être la plus perturbante pour une partie du public car elle présente entre autres des êtres incomplets, en morceaux ou se déchirant eux-mêmes.

2015-07-25 15.30.51Elle est suivie de l’exposition des photos réalisées en collaboration avec le photographe Dean West, qui a inséré dans ses photos ambiance amérique des années 60 des éléments en Lego construits par Nathan Sawaya, souvent indétectables au premier coup d’oeil. Celles-ci sont particulièrement belles et accompagnées des éléments en Lego ayant servis pour chaque photo.

L’exposition se conclut par la partie « Dinausorum », là encore constituée d’une seule oeuvre mais la plus magistrale : la reproduction d’un squelette de dinosaure de près de 2 mètres de long ayant requis 80.000 pièces et un été complet !

2015-07-25 15.39.22

Si vous souhaitez vous faire plaisir à la boutique souvenirs, arrêtez vous aux produits propres à l’exposition et non aux sets classiques de Lego, gonflés au niveau du prix par rapport aux boutiques Lego classiques. Pour ma part, je conseille le catalogue de l’exposition qui permet de retrouver la majorité des oeuvres et les commentaires de l’exposition. Seul regret : les photos issues de sa collaboration avec le photographe n’y sont pas présentes. Sans doute n’ont-ils pas obtenu les droits.

Bref, un excellent moment que je vous conseille chaleureusement.

[TEST] Vice-Versa, le jeu pour smartphone et tablette

Vice-Versa, c’est d’abord un excellent film d’animation que j’ai beaucoup apprécié (voir ma critique ici ). Mais c’est aussi, licence oblige, des jouets, des livres, des vêtements et bien entendu, des jeux vidéo. Le dernier en date, disponible sur tablette ou smartphone, est le freemium « Vice-Versa : Bulles souvenir ». Basé sur le concept d’un Bust-A-Move, vous devez à l’aide de bulles souvenir faire tomber toutes les bulles d’un niveau avec un nombre imparti de bulles : 3 bulles au moins de la même couleur côte à côte et celles-ci se détachent. Vous serez accompagné de Joie, Tristesse, Colère et, depuis peu, Dégoût qui vous aideront à l’aide de leur pouvoir spécifique pour arriver à vos fins. A chaque émotion est associée sa couleur : si vous détruisez assez de bulles jaunes, Joie pourra par exemple rendre spontanément jaune un petit nombre de bulles, idem pour le bleu avec Tristesse. A côté de ces bonus, vous avez d’autres bonus permettant d’avoir le choix entre 3 bulles au lieu de 1, d’avoir une allonge plus longue ou de modifier la couleur des bulles. Selon les niveaux, il y a différents buts : libérer tous les ouvriers en détruisant les bulles qui les retiennent prisonnier, éliminer toutes les bulles avant que le plafond qui les soutiennent ne soit totalement descendu… Bien sûr, le défi serait trop simple si les bulles souvenirs étaient toutes normales : les bulles souvenir vides ne peuvent pas être détruites, les bulles de glace gèlent spontanèment toutes les bulles et les bulles souvenir transparentes ne dévoilent leur couleur qu’une fois touchées. Si jamais vous n’avez pas pu finir le niveau avec le nombre de bulles qui vous a été attribué, vous avez la possibilité à l’aide de joyaux d’obtenir des bulles supplémentaires. Vous avez 5 vies par défaut et en perdez une à chaque niveau échoué. Pour en regagner, il faut soit gagner un nouveau niveau soit attendre 30 minutes que les 5 vies soient restaurés soit… vous vous en doutiez, payer.

Et c’est là qu’est le hic, propre à tous les freemium : tous les bonus demandent un paiement à l’aide de joyaux, « monnaie » que le jeu ne vous octroie quasiment jamais. Si certains niveaux, surtout les premiers, sont très faciles, ils sont espacés de niveaux difficiles qui vous demanderont soit beaucoup de vies pour les finir soit de se souvenir de la position des couleurs dans chaque niveau. Le nombre de bulles qui vous est attribué est génèralement proche de celui nécessaire pour finir le niveau et un mouvement raté peut faire échouer tout le niveau. De même, certains niveaux ne contenant que des bulles souvenir mystères (qui doivent être touchées pour dévoiler leur couleur), il faudra parfois apprendre par coeur la configuration, à force d’échecs, afin d’arriver à finir le niveau. C’est ce que je reproche au jeu. Patienter une demie-heure pour avoir 5 vies ne me dérange pas, de même que devoir revenir sur un niveau plusieurs fois avant d’arriver à le finir. Mais devoir apprendre par coeur toutes les couleurs du niveau comme c’est le cas pour le niveau 34 auquel je suis actuellement coincée n’est pas l’idée que je me fais de loisir, ce jeu étant l’exemple parfait d’application permettant de se distraire pendant les transports.

BILAN

Le jeu est bien en soi : le nombre de niveaux est élevé (actuellement 150), la jouabilité bonne, les bruitages et les voix des Emotions agréables et les défis assez variés pour ne pas être trop répétitifs. Mais ça reste un freemium qui essaiera surtout très vite de vous faire mettre la main au porte-monnaie pour pouvoir profiter complétement du jeu ou continuer à avancer.

Edit du 28/07/2015 : Depuis la mise à jour de fin juillet, le niveau de difficulté du niveau 34 a été abaissé et il est à nouveau possible d’avancer dans les niveaux.

Testé sur : systèmes IOS et Androïd