[NEWS] Pour les collectionneurs de jeux rétro uniquement !

Si vous n’êtes pas collectionneur de jeux rétro arrêtez de lire IMMÉDIATEMENT !!! Non je déconne … Pour cette fois vous pouvez continuer … Je voulais juste vous parler d’une association de collectionneurs de matériel/softs/jeux rétro dont je fais partie. Et elle va vous surprendre ! Comme je ne sais pas trop comment vous la présenter, je vais faire simple et reprendre ce qui est dit sur le site :

Depuis 1988, la WDA travaille à la Préservation, la Conservation et la Restauration du Patrimoine numérique en développant de nombreuses activités.

Depuis 2009, l’Association WDA tente d’unir les différents collectionneurs Européens, qu’ils soient institutionnels, privés ou amateurs, afin de tendre ensemble un grand maillage de Pérennisation du Patrimoine numérique & des Collections. Ce maillage permet à chacun de dispatcher aisément son trop plein « d’ordinosaures » et de travailler ainsi intelligemment à l’évolution et à la sauvegarde de l’ensemble.

Notre projet entend aussi lutter contre les ridicules sur-évaluations que génèrent certains sites de ventes en ligne ou boutiques.
Car, après tout, ces objets, certes de collection, n’ont de valeurs qu’aux yeux de ceux qui les aiment.

Voilà en gros vous le comprenez le but du jeu est simple. Vous vous êtes sans doute rendu compte, en fréquentant les sites d’enchères ou de vente entre particuliers, que la prise d’ampleur du rétro gaming a pour effet de faire flamber les prix. La WDA a mis en place ce système de dons (ou échange) pour ne pas contribuer à la sur évaluation de certains titres. Sur la photo qui suit vous trouverez un exemple de jeux qui n’ont pas trouvé preneur (même gratuitement, il suffit d’aller les chercher). Et en tant que passionné, vous vous doutez bien que leur valeur marchande est faible. Cela n’empêche pas des vendeurs peu scrupuleux de les surcoter sur certains sites …

14340066_10208536824511213_651751549_o

Bref si cela vous tente, il vous suffit d’aller faire un tour ici et de voir si vous trouvez votre bonheur : http://wda-fr.org/index.php?page=share

[PARTICIPATIF] Votez pour  » Le Mystère Picsou », le « duck »umentaire sur Don Rosa !

imgresDans la vie, il y a beaucoup de choses que j’aime. Parmi ces choses, il y en a 2 plus ou moins liées : le personnage de Donald (imparfait et aussi colérique que moi) et l’oeuvre de Don Rosa autour des canards Disney et tout particulièrement les épisodes de ce qui est appelé en France « La jeunesse de Picsou« . Donc, quand une de mes copines m’a envoyé un lien vers une soirée « What the Duck » pour soutenir un  documentaire Le Mystère Picsou sur Don Rosa, agrémenté d’un dessin de Donald, je m’y suis inscrite sans hésiter.

Présentation du projet

Cette soirée qui a eu lieu à Paris au Dernier Bar avant la Fin du Monde mardi 09 aout nous a permis de faire la connaissance du réalisateur, Morgann Gicquel, et de son équipe, qui  nous a parlé avec passion de son projet, avant un petit quizz bien sympathique.

2016-08-09 21.36.24 - copie

Alors, Morgann Gicquel, qui est-ce ? Tout simplement un fan de Don Rosa qui l’a suivi dans sa tournée de dédicaces en Allemagne en 2010 et s’est fait repérer par l’auteur. Il se trouve qu’il est aussi réalisateur, ce qui l’amène en 2013, lors de la tournée de dédicaces de Don Rosa en France, à faire une vidéo , que vous pouvez retrouver ici.

Celle-ci a tellement plu à l’intéressé qu’il lui a proposé de venir chez lui quand il voulait pour faire un autre reportage. Une fois passé le choc de joie, Morgan a bien entendu… refusé. Car en tant que fan, il veut faire un vrai documentaire sur cette personne qu’il admire, quasiment vénérée en Finlande où Picsou est une institution, attendue dans les autres pays européens, et pourtant méconnue voire ignorée dans le sien. Il souhaite non seulement montrer comment Don Rosa en est arrivé là mais aussi comment son travail a inspiré d’autres personnes qui, à leur tour, ont  créé des œuvres mémorables. Tout cela en plusieurs épisodes sur le modèle d’un autre documentaire nommé Le Mystère Picasso qui tournait lui aussi autour d’un grand créateur.

Le problème, c’est que tout cela, les voyages aux Etats-Unis, les interviews de fans dans une dizaine voire une quinzaine de pays, le tout sur pellicule, ça coûte de l’argent. Et comme il considère que ce n’est pas aux fans de payer l’addition, plutôt que de faire un financement participatif, il le lance sur le site Audience Awards afin de gagner le grand prix,  cet argent lui permettant dans le futur d’obtenir plus facilement des partenariats avec les diffuseurs afin d’obtenir l’argent manquant et diffuser au mieux le documentaire. Car quel plus grand désir pour un réalisateur que de toucher non seulement le public de niche mais aussi celui qui ne connait pas le dessinateur !

A vos souris, 3, 2, 1, votez !

Vous êtes invités, que dis-je , incités, que dis-je, plus qu’encouragés, à aller voter pour ce documentaire jusqu’au 18 aout sur le lien suivant afin que ce rêve (et le mien au passage) puisse être réalisé. Et bien sûr, en cas de passage de la première manche, à recommencer jusqu’à la victoire des intéressés. En plus, le réalisateur est sympa ! Vous pouvez voter une fois par jour.

https://theaudienceawards.com/films/the-scrooge-mystery-52427

Par ailleurs, si vous pensez pouvoir être utile au projet, n’hésitez pas à contacter le réalisateur et l’équipe sur le site officiel cité ci-dessous: ils sont toujours à l’écoute des passionnés de Don Rosa et de ce qu’ils peuvent apporter.

Vous pouvez aussi retrouver Le Mystère Picsou :

En espérant que vous voterez en nombre !

[TEST] – Pokémon Go : un gâchis de bonnes idées

IMG_0661Un nouveau jeu Pokémon, quelle aubaine ! Comme à mon habitude je me précipite dessus, et ce malgré le fait qu’il soit sur smartphone … Après un enthousiasme qui était sans doute dû à la contagion de l’effet « Wooow »  de cette appli je suis grandement déçu en fait … Pour commencer, je ne pense pas que Pokémon Go soit un jeu à proprement parler, ce n’est qu’une « app » à mes yeux.

Pas si nouveau que ça :

427321_3985721955940_1633267191_n
Kingdom Hearts DDD

Vu le foin médiatique et social auquel nous avons eu droit, j’aurais aimé clarifier un point important, selon moi : RIEN n’est nouveau avec Pokémon Go. Tout d’abord le concept du petit jeu avec des bestioles en réalité augmentée peut faire penser au très médiocre Invizimals de la PSP (et de la VITA) mais, franchement, ils étaient tellement pathétiques que cela ne vaut pas la peine qu’on s’attarde dessus … Après nous pouvons citer un exemple plus probant selon moi, un mini jeu inclus dans Kingdom Hearts Dream Drop Distance de la 3DS. Il s’agit du même concept que Pokémon Go mais il n’était que le bonus d’un VRAI bon jeu …

Pourquoi ça aurait pu être mieux ?

unnamed
PSP Go Explore

Il y a plein de bonnes idées dans Pokemon Go je suis d’accord mais ça aurait pu/dû être intégré à un vrai jeu Pokémon. A l’heure actuelle c’est une coquille vide, et pire, sur smartphone on devrait pouvoir y jouer aux chiottes comme tout bon jeu smartphone 😉 mais il n’en est rien … à moins de trouver le moyen de faire caca en marchant, mais on n’est pas des chevaux !
Ça aurait pu être un jeu smartphone mais c’est une app, ça aurait pu être un jeu cartouche 3DS avec une extension dégueulasse GPS pour la 3DS, ça aurait pas été la première fois (deuxième stick, NFC…) ou même une New New 3DS mais non c’est une app dont l’attrait sera moindre selon moi au premiers signes de mauvais temps où les gens préféreront tenir leur parapluie que leur smartphone … Et en parlant d’accessoires débiles qui ne servent que pour un seul jeu/appli il existait déjà un module GPS pour la PSP donc ce n’est ni impensable, ni économiquement non viable pour être commercialisé. Je pense qu’une version 3DS aujourd’hui aurait été à la fois plus petite et moins coûteuse à produire, et donc abordable pour le consommateur.

L’idée de base est kiffante mais franchement c’est juste du racolage putassier comme le reboot de la NES et ça prouve uniquement que le revival du rétro est plus bankable que les neoGen …

Tout ce qui a été fait pour cette application (parce que ce n’est toujours pas un jeu, hein !) aurait été un plus compréhensible, plus légitime même, pour un jeu traditionnel en cartouche.  Ça se serait parfaitement intégré dans un scénario de jeu. La carto n’est pas trop mal, et quand on voit qu’ils ont clairement pompé des grandes villes du monde pour les cartes des régions des jeux, ça faisait une suite logique. Je trouve, pour résumer, que c’est un gâchis de bonnes idées. Comme la Wii qui se voulait casual : L’engouement a été phénoménal, mais l’effet de mode a fini par disparaître et les gamers n’y ont pas trouvé leur compte (sauf quelques jeux d’exception). Une fois passé l’attrait de la première heure on se souviendra de cette app seulement  pour ce qu’elle est : un petit passe-temps d’été qu’on ne peut même pas utiliser aux chiottes, comme Candy Crush (que je n’aime pas mais qui a au moins cet intérêt)

Les mauvaises idées de Pokémon Go :

La première fausse bonne idée est de dire que Pokémon Go incite les gens à sortir et à marcher : marcher oui c’est indéniable, mais je ne suis pas sûr qu’on puisse dire qu’on profite de la nature ou des paysages urbains en ayant le nez rivé sur l’écran de son smartphone. Pire même, cela entraîne, comme on a pu le constater, des comportements irresponsables : mouvements de foules, imbécillité flagrante, utilisation en conduisant, violation de propriété privée … à tel point que Niantic a rajouté des avertissements lors de la dernière mise à jour.

IMG_0691

Ensuite, on pense que le jeu est accessible au plus grand nombre parce qu’il tourne sur un appareil que tout le monde possède. Oui, presque tout le monde est équipé d’un smartphone, mais les gens n’ayant pas les moyens d’avoir un smartphone récent ne pourront pas profiter de la même expérience que les plus fortunés, voire ils ne pourront pas installer l’app ! Le grand mérite des consoles, c’est qu’au moins tout le monde est un sur un pied d’égalité, quitte à attendre une baisse de prix pour se payer une 2DS ou revendre de vieux jeux pour la financer.

Et les achats intégrés pour moi c’est le comble, le matelas crasseux au fond de la camionnette … Viens chercher le bonbon et rentre dans mon camion …
Bref pour moi tout ceci n’est que de la frustration en barre … Vu ce qui avait été intégré à Kingdom Heart DDD sur 3DS on aurait pu avoir un truc top mais non on a Pokémon Go, codé avec les pieds, qui n’utilise pas les GPU des téléphones et qui suce les batteries plus vite qu’une prostituée te viderait le poireau après 8 ans d’abstinence …
Ouais je suis un frustré du jeu vidéo 🙂 et je ne prends mon panard qu’avec les rétros, sur du vieux matos et du coup je vais me refaire un tour sur Pokémon Rouge sur Gameboy Color …

un pokemon sur mes chiottes, il va jouer à candy crush d'après vous ???
un pokemon sur mes chiottes, il va jouer à candy crush d’après vous ???

Bercy Village : conseils de magasins geek

Pour ceux et celles qui habitent du côté de Paris, peut-être connaissez-vous ce qu’on appelle communément « Bercy Village ». Situé à la Cour Saint-Emilion  dans le 12ème arrondissement, non loin d’une célèbre salle de concert et espace de représentation sportif ayant pris (malheureusement) récemment le nom d’une chaîne d’hôtel, il regroupe différents magasins de loisirs, divers restaurants un peu chers et un grand cinéma. Le 29 juin a eu lieu l’inauguration d’un magasin de produits dérivés, Zing.

Zing zing-110

D’après le communiqué de presse, « ZING c’est la dernière syllabe du mot anglais « amazing / incroyable » à l’image de l’univers de ce nouveau concept de magasin unique en Europe. Entièrement dédiée aux produits dérivés de la Pop-Culture, cette nouvelle enseigne de magasins, lancée par Micromania, propose tous les produits issus des licences les plus prestigieuses. » Le magasin de Bercy Village est assez petit, ce qui est caractéristique de ce lieu un peu atypique de shopping, mais complet.

zing-142Dès l’entrée, vous êtes accueilli par un Iron Man taille réelle au dessus de votre tête ainsi qu’un énorme poing de Hulk traversant le mur du fond. Les figurines de collection en vente sont exposées dans une vitrine sur votre gauche avant même que vous ne descendiez réellement dans le magasin. Il possède bien évidemment son indispensable (du moment) mur de Funko Pop mais aussi plusieurs espaces délimités selon le sujet traités : Games of Throne, Nintendo (dont Zelda), One Piece, Big Bang Theory, Marvel, DC, Star Wars, ou encore les cartes à collectionner type Yu-Gi Oh, pour ne citer que ceux-là.

zing-123

Le choix est assez vaste : cela va des vêtements type tee-shirts ou casquettes aux posters, portes-clés, reproductions d’armes, livres, peluches, figurines, vaisselle ou maquettes Gundam. Pour ce dernier , c’est assez rare dans les magasins de produits dérivés que j’ai pu fréquenter. Niveau prix, on est dans les prix déjà pratiqués dans les rayons Produits Dérivés des Micromania, soit un peu cher mais globalement dans ceux du marché. Le magasin est plaisant et clair dans son agencement et je m’y suis sentie à l’aise en tant que geekette. Peut-être est-il un peu trop étroit dans les rangées : la circulation dans les allées étant difficile durant l’inauguration, j’en conclus qu’un samedi après-midi, elle doit être aussi peu aisée. Si vous passez dans le coin avant une séance de cinéma ou un verre entre potes, je vous conseille donc d’aller y jeter un oeil : il y a fort peu de chances que vous en sortiez les mains vides.

zing-141

zing-115

13256303_949635201802404_7068008306238074683_nCentral Comics

Si vous avez le temps et que vous êtes amateur de Comics, je ne peux que vous conseiller de sortir de la Cour Saint Emilion en passant à côté d’un magasin de produits culturels et de vous engouffrer dans la rue de l’Ambroise. A deux pas d’un magasin d’une célèbre chaine de café, vous tomberez sur Central Comics. Ouvert en octobre 2015, ce n’est pas une jeune boutique pour autant : elle est le fruit de l’union de 2 boutiques, Diable blanc et Apo(K)lyps. Je suis tombée dessus par hasard lors d’un balade : le panneau arborant des héros Marvel et la vitrine de figurines avaient aussitôt attiré mon oeil. C’est cependant moins un magasin de produits dérivés que de comics de toutes les époques et rien que leur porte dédicacée par de grands noms de cet univers vaut le coup d’oeil. Vous y trouverez recueils en anglais ou français ainsi qu’une très grande sélection de comics originaux.

13580608_969706019795322_7339751267552997047_o

L’équipe est constituée de passionnés ayant chacun leurs domaines de prédilection qui connaissent auteurs, oeuvres et années de sortie sur les bouts du doigt. Ils sont par contre assez demandés, il ne faut donc pas y aller en souhaitant se hâter. Le mieux est d’y prendre son temps et de bien regarder le choix proposé, voire de ne surtout pas hésiter à donner ces goûts à un vendeur afin qu’il puisse vous proposer de nouvelles lectures. Des séances de dédicaces y ont régulièrement lieu : si vous êtes amateur et sur la région parisienne, je vous conseille fortement de vous abonner à leur lettre d’information afin de vous tenir au courant de celles à venir. D’autres évènements comme le Comic Book Day y sont célébrés en grandes pompes : cette année avaient lieu le samedi mais aussi le dimanche dédicaces d’auteurs et dessinateurs, loterie et concours de cosplay.

13575989_969706099795314_2415811239729997476_o

13559162_969706323128625_9012039337830625743_o

Vous savez à présent où aller la prochaine fois que vous passerez par Bercy Village ! Attention, pour les matinaux, les boutiques de Bercy Village et Central Comics ne s’éveillent que tardivement vers 11 heures du matin.

Merci à Zing d’avoir fourni les photos du magasin. Les photos de Central Comics ont été récupérées sur la page Facebook avec l’aimable autorisation des gérants.

Galerie de photos Zing

Galerie de photos Central Comics

[TEST] Landscape PRO

43fd3653-bcdd-42f1-acd8-a035224fe76cANTHROPICS a lancé il y a quelques temps LANDSCAPE Pro, je vous en avais parlé vite fait, mais j’ai eu le temps de le tester dans les détails … Il s’agit du même type de logiciel dont je vous ai déjà parlé, celui qui avec un peu d’efforts vous permet de transformer un visage en gravure de mode ou en statue de cire si vous faites ça trop vite ( http://www.clem2k.com/2016/03/20/test-software-portrait-pro-15/ )

Alors pour commencer le soft en lui-même est vraiment facile d’accès, que vous soyez un total débutant en retouche photo ne sera pas un problème. Les réglages de base suffisent largement à retoucher un paysage et à avoir un résultat satisfaisant. Si par contre vous êtes habitué à Photoshop ou à d’autres logiciels vous trouverez des réglages très fins pour amener votre image à la version sublimée dont vous rêvez … Pour les Adobe fanboys le soft existe aussi en tant que plugin de photoshop et s’intégrera donc parfaitement dans votre travail sous Photoshop.

Comment ça marche ?

Après avoir importé votre photo, le logiciel vous demande de définir des « zones » : arbres, ciel, immeuble, eau, … Vous placez juste des marqueurs et le logiciel détecte les contours des zones. Vous pourrez ensuite affiner les zones, et même spécifier des zones plus délicates : en gros les branches d’arbres ou les feuilles se mêlent au ciel …

Labels=TourEffeil

Et après on fait quoi ?

Après, comme pour sa version portrait, le logiciel vous propose des réglages de base : changer la couleur (sépia, noir et blanc, …), ce sont des réglages vraiment standard, comme toute app gratuite sur tablette sait aussi le faire. Le soft n’a pas beaucoup de valeur ajoutée sur ces réglages, comme je le dis plus haut une simple tablette et une app gratuite le font très bien, cependant si il ne le faisait on pourrait le lui reprocher, donc c’est bien que ce soit là, même si ça ne sert pas à grand chose … Pas besoin d’un tank pour écraser une noix …

Là où cela devient intéressant c’est quand on a envie de changer un ciel parce que le jour où on a pris la photo le ciel était pas top, ou si on a envie de changer d’ambiance sur la photo.

Le ciel, les oiseaux, et la mer ?

Je trouve le soft très bon quand il s’agit de changer un ciel, ajouter des nuages, en enlever, changer le « climat » de la prise de vue, ou même le moment où vous avez pris la photo. Pour tester le soft j’ai pris quelques vieilles photos de vacances, elles étaient pas vilaines de base, mais j’en aurai pris aucune pour mettre en fond d’écran parce qu’il manquait quelque chose …

Prenons cet exemple :

1935888_1203630805400_8362278_n

Une photo dans le Tarn & Garonne, la lumière était bonne, le ciel dégagé, mais je le trouvais un peu trop dégagé … La photo en elle même n’aurait pas vraiment besoin de retouche, mais elle ne mérite pas vraiment à mon goût de terminer comme fond d’écran.

Labels2Une fois les labels posé, le logiciel a détecté les zones, j’ai fait quelques ajustements, et en moins de 10 minutes je pouvais faire les retouches que je voulais.

1935888_1203630805400_8362278_n-coldSunsetJe suis arrivé donc très vite à un résultat qui me plait, après je dis pas que les réglages que j’ai fait vont aussi vous plaire 🙂 mais je ne pensais pas que ma photo avait un potentiel pour terminer parmi mes photos préférées. On peut bien entendu maintenant lui trouver d’autres usages que le fond d’écran, mais en plus du bon souvenir de vacances que j’ai sur cette photo, j’ai aussi une photo qui me plait et que je peux revoir hors du contexte de mes photos de vacances.

Mes autres essais

J’ai bien sur fait d’autres tests, j’adore ce genre de logiciels qui intègrent pas mal d’intelligence. Je me suis amusé à rajouter simplement des nuages sur Lyon, et le résultat est plutôt sympathique. Sur une de mes photos prises à La Défense, j’ai essayé un ciel orageux et quelques réglages de lumières, je pense que je n’ai pas passé assez de temps dessus, le résultat est pas terrible. J’ai essayé le mode nocturne sur le pont de Prague, je pense qu’avec plus de travail le résultat serait plus probant, et sinon j’ai passé pas mal de temps sur la dernière, Prague toujours, et franchement j’aime beaucoup le résultat. J’ai aussi testé avec les fichiers exemples fournis avec le logiciel et le résultat est bluffant quand on a une photo avec une belle ligne d’horizon, et des zones bien séparées.

Bilan

Comme tout logiciel qui intègre une grosse dose d’intelligence, il n’y a pas de miracle : le résultat peut être bluffant, mais il faut un peu d’effort de réglage. Si vous avez envie de sublimer vos photos de paysage le logiciel sera magique si vous y passez un peu de temps. D’après mon expérience une petite demie heure par photo est un minimum pour avoir un résultat correct. Vous pourrez bien entendu faire la même chose avec d’autres soft, mais celui là a la grade qualité d’être spécialisé dans la retouche de paysages. Je préfère largement un soft qui ne fait qu’une chose mais qui la fait très bien … Je vous recommande donc chaudement ce logiciel si vous avez besoin de retoucher des photos de paysages.

Site web de l’éditeur : http://www.landscapepro.pics/

[NEWS] Software : un nouvel editeur de paysages

Ajout de ciel dans LandscapePro

Vous vous souvenez sans doute que nous avions testé un logiciel assez rigolo et plutôt efficace de retouche de portrait, et bien l’éditeur à aussi dans ses compétences la retouche de paysages. Si c’est aussi magique que la vidéo de démo le laisse paraître, ça promet du bon 😉

Plus d’infos ici : http://www.landscapepro.pics/

 

 

 

En gros voilà ce que sait faire le logiciel :

  • Outils de sélection intelligente
  • Contrôles qui s’adaptent au type de photo.
  • Interface à base de sliders
  • Pas besoin de compétences techniques pour obtenir un résultat
  • LandscapePro Studio peut manipuler les fichiers RAW et peut tourner en tant que plugin Photoshop, Lightroom and Elements.

Nous allons essayer de vous tester tout ça très bientôt 😉