[IRL] Salon Fantastique, édition Alchimie 2019

Je vieillis. Et avec l’âge, je tiens moins longtemps dans les parcs d’attraction ou les conventions et je supporte de moins en moins la foule. Ca n’aide pas pour faire des articles sur ce site, d’où mon absence assez prolongée depuis… la dernière édition en fait ! Je vous le dis, ce n’est pas beau de vieillir…

Cette année, le festival Salon Fantastique avait lieu du 31 Octobre au soir, afin de fêter Halloween au sein du salon avec des concerts et un concours de costume, au 02 Novembre. Je n’ai assisté qu’au 1 et 2 novembre.

Aux quelques personnes qui prendront le temps de lire ce billet,  vous pourrez remarquer des coïncidences entre ce billet et ceux des précédentes éditions. C’est normal, c’est une convention assez « familiale », où l’équipe générale, les stands et l’ambiance ne varient guère.

Vous pouvez retrouver mes précédents billets ici : https://www.clem2k.com/tag/salon-fantastique/.

Points positifs

Animations intéressantes sur la Petite Scène (devenue la Scène Littéraire) et la Grande Scène

J’ai particulièrement apprécié, parmi les conférences auxquelles j’ai assisté sur la Scène Littéraire, celle « Thriller, fantastique et horreur : les peurs exploitées sont-elles les mêmes à travers les époques ? ». Pour la Grande Scène, je n’ai pas fait grand-chose mais j’ai bien aimé le Blind Test du geek par Vincent Grenier et la présentation des Joker alternatifs par Christophe Colin.

Conférence “Les versions alternatives du Clown Prince du crime”

Grande nouveauté cette année : la plupart des animations de la Grande Scène étaient traduites en direct en langage des signes pour les personnes sourdes et malentendantes. Une très bonne initiative !

La traductrice LFPC

Des invités de grande séries fantastiques

La plupart sont des personnages secondaires :

  • Guillaume Brillat et Bô Gaultier de Kermoal de Kaamelott
  • Tom Wlaschiha alias l’Homme Sans Visage de Game of Thrones
  • les doubleurs français de Game of Thrones Constantin Pappas, Alice Orsat et Guillaume Orsat.

Ils ont attiré pas mal de monde. Le prix de l’autographe + selfie pour Tom Wlaschiha était vraiment raisonnable (25 euros), j’ai failli me laisser tenter.

Panel Guest Kaamelott

Une grande variété dans les stands disponibles

Alcools anciens, bijoux, livres auto-édités, dessins et tableaux, baguettes faites main, objets décoratifs, armes factices, etc : encore un très vaste choix. Idéal avec Noël dans 2 mois pour préparer les cadeaux. 🙂

Plus de stands de nourriture au sein du salon

Etant donné que toute sortie est définitive, il est toujours important de pouvoir se substanter. Pour cela, le choix ne manquait pas pour cette édition :  sandwich raclette à l’extérieur, sandwichs et pâtisseries plus classiques proposées par l’équipe de bénévoles du salon, pâtisseries anciennes (au moins 2/3 stands), bonbons naturels, gaufres salées et sucrées, bubble tea à l’azote liquide. La plupart des offres étaient abordables. Pour ma part, j’avais amené mes propres repas et j’ai surtout craqué pour du sucré : je n’ai pas vraiment apprécié le bubble tea, que ce soit de par la consistance donné par l’azote liquide ou le goût que j’ai trouvé assez fade. J’ai par contre encore une fois adoré l’espèce de brioche fourré au chocolat, généralement cuite peu avant votre passage et dans laquelle le chocolat était encore fondant.

Le bubble tea fumant à l’azote liquide

Encore des fantastiques décors

La convention est jalonnée de panneau de direction aux rues aux noms  de dragon, comme l’année dernière, et les 2 scènes étaient encore une fois décorées par des énormes peintures de Sophie IRVIN.  Mention spéciale pour celui de la Scène Littéraire avec tous ses détails et ses petits dragons adorables. Les décors étaient proposés en carte postale cette année, malheureusement tronqués (une suggestion que j’ai faite pour l’année prochaine 🙂 ).

Magnifique décor de la Scène Littéraire

Les bénévoles sont fantastiques !

Ils se décarcassent comme tous les ans pour animer le salon et faire que tout fonctionne ! Je salue ici leur travail.

Points négatifs

  • Pas de programme disponible pour l’Arène cette année. A part en se renseignant auprès de chaque stand de combat, il était impossible de savoir quand étaient les démonstrations.
  • Dès 11h00 le vendredi ou le samedi, il devenait encore très difficile de circuler dans les allées dès que des personnes stationnaient devant un stand pour regarder les produits ou discuter avec les vendeur.se.s.
  • La Scène Littéraire souffrait parfois d’un son insuffisant pour couvrir le brouhaha ambiant alentour ce qui empêchait de comprendre ce que disait les intervenants (je pense ici à la conférence Lovecraft du vendredi matin).
  • L’affiche n’est pas très solide. Pensez à la prendre en dernier pour les prochaines éditions, car elle a très vite de disgracieuses lignes blanches si elle n’est pas transportée sans heurt.
  • J’ai eu l’impression qu’il y avait moins de costumes impressionnants ou jolis cette année.

Bref, toujours une bonne expérience, altérée par mon état physique de fatigue générale. J’espère faire un peu plus de billets en cette fin d’année avec l’exposition Vampires à la Cinémathèque Française et surtout celle Tolkien à la BNF.

L’année prochaine, le Salon Fantastique sera en partenariat avec la convention Japan Party au Salon Floral de Paris les 29 et 30 août 2020. Pour plus d’information, n’hésitez pas à les suivre sur leur Twitter (@SFantastique) ou Facebook (https://www.facebook.com/SalonFantastique/).

Pour terminer, une rapide galerie de cette édition

 

 

 

 

 

 

[TEST] Landscape PRO

43fd3653-bcdd-42f1-acd8-a035224fe76cANTHROPICS a lancé il y a quelques temps LANDSCAPE Pro, je vous en avais parlé vite fait, mais j’ai eu le temps de le tester dans les détails … Il s’agit du même type de logiciel dont je vous ai déjà parlé, celui qui avec un peu d’efforts vous permet de transformer un visage en gravure de mode ou en statue de cire si vous faites ça trop vite ( https://www.clem2k.com/2016/03/20/test-software-portrait-pro-15/ )

Alors pour commencer le soft en lui-même est vraiment facile d’accès, que vous soyez un total débutant en retouche photo ne sera pas un problème. Les réglages de base suffisent largement à retoucher un paysage et à avoir un résultat satisfaisant. Si par contre vous êtes habitué à Photoshop ou à d’autres logiciels vous trouverez des réglages très fins pour amener votre image à la version sublimée dont vous rêvez … Pour les Adobe fanboys le soft existe aussi en tant que plugin de photoshop et s’intégrera donc parfaitement dans votre travail sous Photoshop.

Comment ça marche ?

Après avoir importé votre photo, le logiciel vous demande de définir des “zones” : arbres, ciel, immeuble, eau, … Vous placez juste des marqueurs et le logiciel détecte les contours des zones. Vous pourrez ensuite affiner les zones, et même spécifier des zones plus délicates : en gros les branches d’arbres ou les feuilles se mêlent au ciel …

Labels=TourEffeil

Et après on fait quoi ?

Après, comme pour sa version portrait, le logiciel vous propose des réglages de base : changer la couleur (sépia, noir et blanc, …), ce sont des réglages vraiment standard, comme toute app gratuite sur tablette sait aussi le faire. Le soft n’a pas beaucoup de valeur ajoutée sur ces réglages, comme je le dis plus haut une simple tablette et une app gratuite le font très bien, cependant si il ne le faisait on pourrait le lui reprocher, donc c’est bien que ce soit là, même si ça ne sert pas à grand chose … Pas besoin d’un tank pour écraser une noix …

Là où cela devient intéressant c’est quand on a envie de changer un ciel parce que le jour où on a pris la photo le ciel était pas top, ou si on a envie de changer d’ambiance sur la photo.

Le ciel, les oiseaux, et la mer ?

Je trouve le soft très bon quand il s’agit de changer un ciel, ajouter des nuages, en enlever, changer le “climat” de la prise de vue, ou même le moment où vous avez pris la photo. Pour tester le soft j’ai pris quelques vieilles photos de vacances, elles étaient pas vilaines de base, mais j’en aurai pris aucune pour mettre en fond d’écran parce qu’il manquait quelque chose …

Prenons cet exemple :

1935888_1203630805400_8362278_n

Une photo dans le Tarn & Garonne, la lumière était bonne, le ciel dégagé, mais je le trouvais un peu trop dégagé … La photo en elle même n’aurait pas vraiment besoin de retouche, mais elle ne mérite pas vraiment à mon goût de terminer comme fond d’écran.

Labels2Une fois les labels posé, le logiciel a détecté les zones, j’ai fait quelques ajustements, et en moins de 10 minutes je pouvais faire les retouches que je voulais.

1935888_1203630805400_8362278_n-coldSunsetJe suis arrivé donc très vite à un résultat qui me plait, après je dis pas que les réglages que j’ai fait vont aussi vous plaire 🙂 mais je ne pensais pas que ma photo avait un potentiel pour terminer parmi mes photos préférées. On peut bien entendu maintenant lui trouver d’autres usages que le fond d’écran, mais en plus du bon souvenir de vacances que j’ai sur cette photo, j’ai aussi une photo qui me plait et que je peux revoir hors du contexte de mes photos de vacances.

Mes autres essais

J’ai bien sur fait d’autres tests, j’adore ce genre de logiciels qui intègrent pas mal d’intelligence. Je me suis amusé à rajouter simplement des nuages sur Lyon, et le résultat est plutôt sympathique. Sur une de mes photos prises à La Défense, j’ai essayé un ciel orageux et quelques réglages de lumières, je pense que je n’ai pas passé assez de temps dessus, le résultat est pas terrible. J’ai essayé le mode nocturne sur le pont de Prague, je pense qu’avec plus de travail le résultat serait plus probant, et sinon j’ai passé pas mal de temps sur la dernière, Prague toujours, et franchement j’aime beaucoup le résultat. J’ai aussi testé avec les fichiers exemples fournis avec le logiciel et le résultat est bluffant quand on a une photo avec une belle ligne d’horizon, et des zones bien séparées.

Bilan

Comme tout logiciel qui intègre une grosse dose d’intelligence, il n’y a pas de miracle : le résultat peut être bluffant, mais il faut un peu d’effort de réglage. Si vous avez envie de sublimer vos photos de paysage le logiciel sera magique si vous y passez un peu de temps. D’après mon expérience une petite demie heure par photo est un minimum pour avoir un résultat correct. Vous pourrez bien entendu faire la même chose avec d’autres soft, mais celui là a la grade qualité d’être spécialisé dans la retouche de paysages. Je préfère largement un soft qui ne fait qu’une chose mais qui la fait très bien … Je vous recommande donc chaudement ce logiciel si vous avez besoin de retoucher des photos de paysages.

Site web de l’éditeur : http://www.landscapepro.pics/

[NEWS] BAROMÈTRE MICROMANIA : TOP 10 !

Quels sont les jeux qui se sont vendus dernièrement ? A quoi jouez vous ? A quoi jouent les autres ? En cette période ou les sorties se font rare, voilà de quoi vous donner des idées …

MICROMANIA vous propose son baromètre mensuel du jeu vidéo. Celui ci vous dévoile le classement des meilleures ventes de jeux vidéo du mois de juillet 2014. Ce classement permet de suivre mois par mois les jeux vidéo les plus achetés chez le leader de la distribution française de jeux vidéo.
#1 TOMODACHI LIFE. Les Miis squattent le haut du classement! Attrape ta 3DS et viens les contrôler pour plus d’aventures !
#2 THE LAST OF US. Joel et Ellie reviennent sur PS4 dans cet univers post-apocalyptique acclamé par la critique ! L’un des chefs d’œuvre de l’année 2014 !
#3 MINECRAFT. Minecraft réalise bel et bien un retour fracassant ! Façonne ton univers en assemblant tes blocs !
#4 WATCH DOGS Edition Day One. Le hacker Aiden Pearce a pris le contrôle de la ville de Chicago avec sonsmartphone, mais également celui du classement !
#5 COUPE DU MONDE FIFA 2014 Brésil. Non, la Coupe du Monde n’est pas finie ! Choisis ton équipe favorite et mène la à la victoire ultime ! Deviendras-tu champion du monde ?
#6 COUPE DU MONDE FIFA 2014 Brésil. TODO BEM ! Effectivement, certains sont nostalgiques du mois de juin et regrettent déjà la dernière Coupe du Monde… Viens la revivre et la jouer à ta sauce sur Xbox 360 !
#7 FIFA 14. Et allez, trois jeux de foot à la suite ! On vous l’annonçait pour le classement du mois d’avril, les parties de ballons sont loin, très loin d’être finies. Surtout après la fin de la Coupe du Monde
#8 MARIO KART 8. 8ème tour de piste pour Mario, Luigi et ses copains. À base d’espiègleries, de lancers de bananes et de carapaces, Mario Kart 8 est toujours un incontournable de ce classement du mois de Juillet
#9 KIRBY TRIPLE DELUXE. L’un des personnages les plus célèbres de Nintendo fait son entrée au sein du baromètre Micromania, pour le plaisir des petits comme des grands !
#10 EA SPORTS UFC. L’UFC toujours présent! Rentre dans l’Octogone, viens distribuer des baignes et deviens le nouveau champion UFC. La seule question qui se pose : En sortiras-tu indemne ?
 
 
 TOP 10 DES MEILLEURES VENTES
 

CLASSEMENT TITRE SUPPORT
1 TOMODACHI LIFE 3DS
2 THE LAST OF US PS4
3 MINECRAFT PS3
4 WATCH DOGS Edition Day One PS3
5 COUPE DU MONDE FIFA 2014 Brésil PS3
6 COUPE DU MONDE FIFA 2014 Brésil X360
7 FIFA 14 PS4
8 MARIO KART 8 WiiU
9 KIRBY TRIPLE DELUXE 3DS
10 EA SPORTS UFC PS4

 

 
 
TOP 3 DES MEILLEURES VENTES PAR SUPPORT
     
CLASSEMENT TITRE SUPPORT
1 THE LAST OF US PS4
2 FIFA 14 PS4
3 EA SPORTS UFC PS4

 

CLASSEMENT TITRE SUPPORT
1 SNIPER ELITE 3 Xbox One
2 EA SPORTS UFC Xbox One
3 FIFA 14 Xbox One

 

CLASSEMENT TITRE SUPPORT
1 MINECRAFT PS3
2 WATCH DOGS Edition Day One PS3
3 COUPE DU MONDE FIFA 2014 Brésil PS3

 

CLASSEMENT TITRE SUPPORT
1 COUPE DU MONDE FIFA 2014 Brésil Xbox 360
2 WATCH DOGS Xbox 360
3 MINECRAFT Xbox 360

 

CLASSEMENT TITRE SUPPORT
1 MARIO KART 8 WII U
2 SUPER MARIO 3D WORLD WII U
3 DONKEY KONG COUNTRY Tropical Freeze WII U

 

CLASSEMENT TITRE SUPPORT
1 TOMODACHI LIVE 3 DS
2 KIRBY TRIPLE DELUXE 3 DS
3 MARIO KART 7 3 DS
     

 

CLASSEMENT TITRE SUPPORT
1 ONE PIECE Unlimited World RED Edition Chapeau de Paille PSVita
2 FIFA 14 PSVita
3 CHILD OF LIGHT PSVita

 

CLASSEMENT TITRE SUPPORT
1 DIABLO 3 PC
2 PRO CYCLING MANAGER 2014 PC
3 DIABLO 3 Reaper of Souls PC

 

 
 

[NEWS] Urban Rivals, le célèbre jeu en ligne, devient un manga !

9782756054162vAujourd’hui, le célèbre jeu en ligne devient un manga ! À la croisée des univers de Yu-Gi-Oh ! et de Pokémon, les gamers ne seront pas déçus, et les fans de BD non plus ! Une création des Éditions Delcourt.

Bastien, orphelin, vient de fêter ses 15 ans. Il n’a qu’un rêve : intégrer l’école d’Urban Rivals pour devenir joueur professionnel. Mais après des années d’échec aux tests d’entrée, il se contente de jouer avec de fausses cartes. Brutalisé par le tyran du lycée, la vie ne lui fait pas de cadeau. À moins que la sexy conseillère d’orientation ne le protège et l’aide à rejoindre la ligue officielle.

Le manga : 80 % des personnages du manga sont des figures du jeu en ligne. Les personnages créés pour le manga devraient bientôt être adaptés pour devenir de nouveaux personnages du jeu. Le 1er arc de la série se déroulera sur 3 tomes. Bonus, le principal scénariste, Stephan, et le dessinateur, Albert, seront présents à la Japan Expo 2014 sur le stand Delcourt du 2 au 6 juillet prochains et le tome 2 paraîtra en novembre 2014… Une histoire à suivre !

 
Infos :
– Collection : Shônen Delcourt
– Format : 127 x 180
– Pagination : 192 pages
– ISBN : 978-2-7560-5416-2
– Prix : 7,99 €
– Site officiel : http://www.urban-rivals.com/

[BON PLAN] Fais 1170 € d’économies sur tes jeux vidéo … voire plus si affinité

Vous voulez faire des économies sur vos jeux vidéo ? Vous savez que je suis fan de Gamoniac.fr (sur lequel j’ai fait plusieurs articles).
Je pense que la plupart d’entre vous connait déjà –  si vous êtes intéressés par les jeux vidéo (next gen comme la ps4 ou des jeux plus anciens à partir de 2005) mais que le budget vous handicape, et bien la solution est juste là :
Choisissez un jeu sur la console de votre choix et vous le recevrez dans un très bref délai. Jouez au jeu  sans limite de temps puis quand vous le voulez, renvoyez- le pour en recevoir un suivant. Cette sorte de boucle est très avantageuse et vous permet d’économiser d’énormes sommes. Un exemple : 1170 € d’économies pour 48 jeux !
Impressionnant non ? Alors n’attendez plus et profitez ! Plus d’information et vidéo explicative très didactique, c’est juste là
La photo du fondateur de Gamoniac : (ce gars va vous retourner la tête !)
Fondateur de Gamoniac
 

[LECTURE] "Big Bang Anim : Confessions du fondateur d'Animeland", ou la genèse d'Animeland

ob_8bf6302bf2118b40701773870a5ffb9c_big-bang-animeEn cette fin d’année, mon coup de coeur revient à un livre qui peut faire un beau cadeau à tout fan d’animation japonaise, de mangas ou à tout lecteur régulier d’Animeland : Big Bang Anim, écrit conjointement par Gersende Bollut et Yvan West Laurence, créateur d’Animeland, le livre regroupant ses “confessions” comme le dit si bien le sous-titre.

Aujourd’hui, il est facile (voire beaucoup trop, vu la pléthore de nouveaux titres) de trouver des mangas ou des animés dans les rayons de boutiques spécialisées mais aussi plus simplement dans les magasins de grande distribution ou sur les sites en ligne. On peut dire qu’on aime Naruto ou Bleach sans passer pour un associal qui a oublié de grandir. Il existe même des magazines (Animeland, justement), des chaînes, des sites Web spécialisés permettant de se renseigner et d’enrichir sa passion. Mais ça n’a pas toujours été le cas : fut un temps où récupérer des animés, même en japonais sans sous-titre, relevait de l’exploit, que ce soit pour les visionner au niveau des matériels ou pour pouvoir se payer les cassettes vidéos en import. Quant aux mangas, la publication était quasi inexistante et le peu qui était publié l’était souvent au détriment de la qualité et/ou de la régularité.

C’est à cette époque où il ne faisait pas bon être fan d’animation que nous ramène le début de l’excellent ouvrage de Gersende Bollut et Yvan West Laurence. Au fil des pages, nous remontons le temps pour voir, presque sous nos yeux, se construire peu à peu le magazine Animeland, magazine de référence de l’animation japonaise, mais surtout se créer autour de lui la généralisation et l’accès au public de cette culture alors si différente. Le sujet peut paraitre austère mais il est raconté de façon dynamique  et se laisse lire avec beaucup de plaisir grâce au style de Gersende Bollut.

La principale histoire est la mise en place progressive du magazine dont les principaux instigateurs sont Yvan West Laurence et de nombreux collaborateurs dont une poignée seulement est présentée dans le livre, manque de place et de temps oblige. On s’attache  à ces personnalités qui sont parfois des têtes connues et ont toutes à leur façon contribué à réhabiliter cette culture pendant et/ou après leur passage à Animeland. Autour de cela s’articulent d’autres évènements comme l’apparition de conventions auxquelles l’équipe d’Animeland a participé, les rencontres avec de grands animateurs ou dessinateurs, les difficultés rencontrées (et surpassées) et autant de petites choses ayant au final amené la situation à être ce qu’elle est devenue aujourd’hui en France pour les otakus et autres geeks.

Le livre est complété à la fin par des interviews, croisés et non croisés (dont un avec Erwan Le Vexier, créateur du feu magazine Dixième Planète), qui permettent de voir d’autres points de vue sur les différents sujets abordés dans le livre et d’en approfondir la lecture.

Pour moi, ce livre, c’est une sorte de madeleine de Proust. Parce que je me suis retrouvée partiellement dans le jeune Yvan, incompris par rapport à ces passions et découvrant qu’il est loin d’être seul dans son cas,  parce que j’ai connu certains lieux cités dans le livre, parce que j’ai feuilleté des Animeland illustrant l’ouvrage, parce que j’ai reconnu des têtes parmi les photos même si la plupart d’entre eux travaillent ailleurs qu’à Animeland à présent, ou encore parce que j’ai lu Dixième Planète et écouté Radio Loustic… Mais c’est aussi et surtout un ouvrage essentiel qui permet de découvrir ou redécouvrir cette période où tout ce qui semble acquis aujourd’hui concernant l’offre cuturelle japonaise était à créer.

Fait non négligeable : ayant pu les rencontrer à l’occasion d’une séance de dédicaces, j’ai pu constater par moi-même que les auteurs sont très accessibles, sympathiques, souvent prêts à blaguer ou échanger des opinions avec leurs lecteurs, que ce soit de visu ou à travers leur groupe “Big Bang Anim’ OFFICIEL” sur Facebook .

Pour se procurer l’ouvrage (ce que je vous recommande chaudement), rendez-vous sur la page d’Omaké Book : http://omakebooks.com. Les fêtes de fin d’année  approchent à grand pas et un cadeau de plus n’est jamais inutile…

Auteurs : Yvan West Laurence / Gersende Bollut
Editeur : Omaké Books
Nombre de pages : 292 pages dont plus de 300 photos (pages N&B et cahier couleur)
Prix de vente : 20 € environ
Date de parution : 4 novembre 2013
ISBN : 978-2-919603-06-0

[SHOPPING] Un cadeau de noel pour les grands enfants : APPTAG

“APP TAG, le Nec Plus Ultra des Laser Games en Réalité Augmentée !” … Le distributeur n’a pas peur pour nous vendre le truc, et je dois avouer que pour moi ça marche et ça me donne envie de mettre la main sur ce petit joujou …

A mi-chemin entre le réel et le virtuel jouez autrement avec l’AppTag et soyez au cœur du jeu grâce à la réalité augmentée. L’APP TAG est un pistolet laser en réalité augmentée iOS et Androïd *. Les jeux sont des applications gratuites disponibles sur les différentes plateformes (App Store et Google Play).
APP TAG : une révolution dans l’univers du jeu vidéo
Ce pistolet haut de gamme au design très élaboré et aux finitions irréprochables, combine technologie de pointe et robustesse. L’APP TAG offre de nombreuses caractéristiques innovantes qui sauront séduire les gamers les plus exigeants, en perpétuelle recherche de plaisir et de liberté ! En effet, ce laser game en réalité augmentée est le seul du marché à fonctionner sans câble ni bluetooth. Simple d’utilisation, il suffit de fixer votre téléphone entre les leviers de blocage  et un nouveau monde ludique s’ouvre à vous. Pour encore plus de sensations, ce pistolet s’adapte sur la plupart des blasters NERF !
JEU SOLO
En solo, combattez les hordes d’araignées qui envahissent votre maison ou retrouvez-vous sur un stand de tir digne d’une grande fête foraine ! La suite de jeux «AppTag ARcade» utilise la réalité augmentée (marqueur AR inclus) et transforme votre pièce en univers de jeu vidéo avec des décors 3D et un game-play à couper le souffle.

  • MISSILE DEFENSE : Protégez votre base contre les attaques de missiles, parcourez de nombreux niveaux
  • SPIDER ATTACK : Des hordes d’araignées sortent de leur antre, se faufilent chez vous et sautent sur votre blaster !
  • PLATE SHOOTER : Transformez votre pièce en véritable centre de tir et exercez-vous en tirant sur les différentes cibles !

JEU MULTI JOUEUR
En équipe, défiez vos amis à l’extérieur dans des parties de laser game endiablées : courez, sautez, camouflez-vous pour éviter les tirs ennemis …  A vous les grands espaces ! Affrontez vous 1 contre 1, dedans,  comme dehors, ou créez une équipe pour combattre la team adverse dans des parties pleines d’action et d’aventure ! Mettez au point des stratégies élaborées pour débusquer vos ennemis !
JEU MASSIVE PLAYER
Le jeu AppTag SWARM est un nouveau style de MMORG : défendez votre ville, votre pays et la terre contre les envahisseurs ! Vous êtes prévenu lorsque les aliens se déplacent ! Faîtes équipe avec vos amis pour sauver votre planète.
PRIX à titre indicatif : 79,95€