Le donjon de Naheulbeuk – L’amulette du désordre

Testé sur switch

Disponible sur : PC Windows, Mac, PS4, Nintendo Switch

 

On va faire simple, vous ne connaissez pas le “donjon de Naheulbeuk”, filez directement ici et revenez ensuite lire cet article … Voilà, pour les autres voici mon avis sur le jeu. J’ai attendu longtemps qu’il arrive sur Switch car je joue peu sur PC.

Petit préambule sur la version switch :

Assurez-vous d’avoir la dernière version

Aujourd’hui, je peux recommander le jeu sur switch, mais à sa sortie j’étais vraiment colère … Le jeu est sorti dans un état lamentable : bugs de sons irritants, bugs de collisions, et pire du pire, crash du jeu environ toutes les 5 à 10 minutes une fois arrivé dans le “vrai jeu”. Le tutoriel et les premiers niveau sont relativement simples et sans trop d’ennemis, ils se déroulaient sans trop de soucis : par contre une fois le jeu vraiment débuté et qu’on avait plus de 3 ennemis à l’écran et 4 persos dans le groupe, les problèmes sont apparus.  J’ai vraiment crisé, c’est avant tout un jeu de fans, et se rendre compte qu’il est sorti “pas fini” était vraiment frustrant. Pour mon cas, j’ai attendu la version switch, j’aurais pu attendre les 2 mois qu’il a fallu aux devs pour corriger les plus gros problèmes. Mais non, le jeu est sorti quand même et j’ai pris ça comme un gros doigt à mon intention … Bref, ratage complet pour la sortie, mais sinon est-ce que j’aime ce jeu et est-ce que je le recommande ?

Si vous aimez les T-RPG et/ou Naheulbeuk FONCEZ !

Oui bordel, c’est ça le pire, le jeu est génial !!! C’est un des meilleurs tactical RPG auquel j’ai pu jouer depuis Fire Emblem Path of Radiance (sur Gamecube).

L’univers du donjon de Naheubeuk est présent à chaque seconde, on pourra faire quelques reproches sur les doublages dont toutes les voix ne sont pas faites par PoC, mais franchement c’est du chipotage, le doublage est excellent à mon goût. L’écriture est parfaite, on a une histoire de la même veine que celles qu’on connait, on retrouve plein d’éléments connus, et je ne spoilerai ni sur l’histoire ni sur les vannes, je vous laisse ce plaisir … Mais sachez que l’on retrouve notre relation entre l’elfe et le nain telle qu’elle est dans la série. J’ai apprécié aussi les petites références à la pop culture glissées par ci par la au détour d’un dialogue ou d’un écran de chargement.

Côté tactical RPG, rien ne manque : le tour par tour, le quadrillage au sol (désactivable), les upgrades de perso, un inventaire de folie, la gestion du poids du matos, les blessures des persos, les potions, … Tout est là, en bonne quantité, et on sent que rien n’a été laissé au hasard (sauf les tirages de dés pour résoudre une action 🙂 )

Les compétences sont variées et on a envie de toutes les essayer (je vous conseille la “potion de l’oubli” en fin de partie pour pouvoir changer votre façon de jouer). L’équipement permet de compléter les compétences que l’on attribue à notre équipe, il y a plein de petits mécanismes qui permettent vraiment de varier la façon de jouer. Cerise sur le gateau, un dernier membre d’équipe sera à choisir parmi 3 disponibles, et j’ai refait le jeu plusieurs fois pour voir qui je préfère … Verdict : la paladine !

A la fin de l’histoire vous pourrez embrayer sur les aventures du DLC. Si vous appréciez autant que moi, je pense qu’à la fin du DLC vous en redemanderez d’autre tellement c’est bon de partir dans une aventure avec des compétences bien bourrines. Niveau difficulté, vous n’aurez aucun problème si vous êtes habitués des T-RPG et pourrez commencer en mode difficile, sinon le mode “conte” permettra aux novices de s’initier au genre, et d’apprécier l’aventure. Pas besoin d’être un fan de T-RPG pour y jouer, mais Artefacts Studio et Dear villagers ont su faire plaisir aux fans de T-RPG …

Le jeu est magnifique, même sur Switch, les décors assez variés et tous de bon goût, avec mention spéciale pour les divers WC rencontrés au cours des étages qui ont tous un look particulier. D’habitude je n’aime pas les jeux qui bavardent et je lis les dialogues puis je passe les doublages audio, mais là c’est un pur plaisir de les laisser. J’ai aussi tendance à désactiver les animations de combat mais pas cette fois, c’est un vrai plaisir de voir le barbare balancer son épée/poteau de ligne électrique, ou l’ogre défoncer un ennemi. Tout est bien ajusté pour qu’on ait du fun non stop. Le seul petit reproche que je pourrais faire ce sont les “pièges” du décor que l’on peut détecter avec le voleur en leader du groupe : le voleur est tellement lent, qu’on ne le met jamais en leader, et du coup on se mange les quelques pièges disséminés dans le décor (et ça gâche de la potion), c’est relou mais c’est le jeu, ma brave Lucette …

Voilà je pense que vous l’aurez compris, j’adore ce jeu, il rentre dans mon top RPG of all times, juste après Fire Emblem Path of radiance, Tactics Ogre et Final Fantasy Tactics. ce qui est une très bonne place 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.