[IRL] Salon Fantastique, édition Alchimie 2019

Je vieillis. Et avec l’âge, je tiens moins longtemps dans les parcs d’attraction ou les conventions et je supporte de moins en moins la foule. Ca n’aide pas pour faire des articles sur ce site, d’où mon absence assez prolongée depuis… la dernière édition en fait ! Je vous le dis, ce n’est pas beau de vieillir…

Cette année, le festival Salon Fantastique avait lieu du 31 Octobre au soir, afin de fêter Halloween au sein du salon avec des concerts et un concours de costume, au 02 Novembre. Je n’ai assisté qu’au 1 et 2 novembre.

Aux quelques personnes qui prendront le temps de lire ce billet,  vous pourrez remarquer des coïncidences entre ce billet et ceux des précédentes éditions. C’est normal, c’est une convention assez « familiale », où l’équipe générale, les stands et l’ambiance ne varient guère.

Vous pouvez retrouver mes précédents billets ici : https://www.clem2k.com/tag/salon-fantastique/.

Points positifs

Animations intéressantes sur la Petite Scène (devenue la Scène Littéraire) et la Grande Scène

J’ai particulièrement apprécié, parmi les conférences auxquelles j’ai assisté sur la Scène Littéraire, celle « Thriller, fantastique et horreur : les peurs exploitées sont-elles les mêmes à travers les époques ? ». Pour la Grande Scène, je n’ai pas fait grand-chose mais j’ai bien aimé le Blind Test du geek par Vincent Grenier et la présentation des Joker alternatifs par Christophe Colin.

Conférence “Les versions alternatives du Clown Prince du crime”

Grande nouveauté cette année : la plupart des animations de la Grande Scène étaient traduites en direct en langage des signes pour les personnes sourdes et malentendantes. Une très bonne initiative !

La traductrice LFPC

Des invités de grande séries fantastiques

La plupart sont des personnages secondaires :

  • Guillaume Brillat et Bô Gaultier de Kermoal de Kaamelott
  • Tom Wlaschiha alias l’Homme Sans Visage de Game of Thrones
  • les doubleurs français de Game of Thrones Constantin Pappas, Alice Orsat et Guillaume Orsat.

Ils ont attiré pas mal de monde. Le prix de l’autographe + selfie pour Tom Wlaschiha était vraiment raisonnable (25 euros), j’ai failli me laisser tenter.

Panel Guest Kaamelott

Une grande variété dans les stands disponibles

Alcools anciens, bijoux, livres auto-édités, dessins et tableaux, baguettes faites main, objets décoratifs, armes factices, etc : encore un très vaste choix. Idéal avec Noël dans 2 mois pour préparer les cadeaux. 🙂

Plus de stands de nourriture au sein du salon

Etant donné que toute sortie est définitive, il est toujours important de pouvoir se substanter. Pour cela, le choix ne manquait pas pour cette édition :  sandwich raclette à l’extérieur, sandwichs et pâtisseries plus classiques proposées par l’équipe de bénévoles du salon, pâtisseries anciennes (au moins 2/3 stands), bonbons naturels, gaufres salées et sucrées, bubble tea à l’azote liquide. La plupart des offres étaient abordables. Pour ma part, j’avais amené mes propres repas et j’ai surtout craqué pour du sucré : je n’ai pas vraiment apprécié le bubble tea, que ce soit de par la consistance donné par l’azote liquide ou le goût que j’ai trouvé assez fade. J’ai par contre encore une fois adoré l’espèce de brioche fourré au chocolat, généralement cuite peu avant votre passage et dans laquelle le chocolat était encore fondant.

Le bubble tea fumant à l’azote liquide

Encore des fantastiques décors

La convention est jalonnée de panneau de direction aux rues aux noms  de dragon, comme l’année dernière, et les 2 scènes étaient encore une fois décorées par des énormes peintures de Sophie IRVIN.  Mention spéciale pour celui de la Scène Littéraire avec tous ses détails et ses petits dragons adorables. Les décors étaient proposés en carte postale cette année, malheureusement tronqués (une suggestion que j’ai faite pour l’année prochaine 🙂 ).

Magnifique décor de la Scène Littéraire

Les bénévoles sont fantastiques !

Ils se décarcassent comme tous les ans pour animer le salon et faire que tout fonctionne ! Je salue ici leur travail.

Points négatifs

  • Pas de programme disponible pour l’Arène cette année. A part en se renseignant auprès de chaque stand de combat, il était impossible de savoir quand étaient les démonstrations.
  • Dès 11h00 le vendredi ou le samedi, il devenait encore très difficile de circuler dans les allées dès que des personnes stationnaient devant un stand pour regarder les produits ou discuter avec les vendeur.se.s.
  • La Scène Littéraire souffrait parfois d’un son insuffisant pour couvrir le brouhaha ambiant alentour ce qui empêchait de comprendre ce que disait les intervenants (je pense ici à la conférence Lovecraft du vendredi matin).
  • L’affiche n’est pas très solide. Pensez à la prendre en dernier pour les prochaines éditions, car elle a très vite de disgracieuses lignes blanches si elle n’est pas transportée sans heurt.
  • J’ai eu l’impression qu’il y avait moins de costumes impressionnants ou jolis cette année.

Bref, toujours une bonne expérience, altérée par mon état physique de fatigue générale. J’espère faire un peu plus de billets en cette fin d’année avec l’exposition Vampires à la Cinémathèque Française et surtout celle Tolkien à la BNF.

L’année prochaine, le Salon Fantastique sera en partenariat avec la convention Japan Party au Salon Floral de Paris les 29 et 30 août 2020. Pour plus d’information, n’hésitez pas à les suivre sur leur Twitter (@SFantastique) ou Facebook (https://www.facebook.com/SalonFantastique/).

Pour terminer, une rapide galerie de cette édition

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.