[IRL] Paris Comics Expo 2014

Paris Comics Expo est un évènement regroupant fans de la culture comics, artistes et commerçants qui fête cette année son troisième anniversaire.

Le festival n’est vraiment pas très grand : un peu plus de 5. 000 m². Comparé à ceux dont j’ai l’habitude (Japan Expo, Geekopolis…), il m’a paru minuscule et j’ai été un peu déçue sur le coup par rapport au prix du billet journalier. Dans de bonnes conditions comme celles du dimanche matin, on en fait le tour en un peu moins de vingt minutes en prenant son temps.

A noter que j’ai eu la chance de profiter du festival dans de très bonnes conditions, le public n’étant pas au rendez-vous à l’ouverture le dimanche matin, les 10h00 en ayant échaudé plus d’un. Cela m’a permis de pouvoir approcher tranquillement les artistes et cosplayers. D’après les artistes présents la veille, le festival était tellement encombré le samedi qu’il était quasiment impossible de circuler dans les allées.

Mais la force du festival est dans sa diversité. Bien sûr, il y a les artistes : un des invités vedettes de cette édition était Tim Sale, connu pour ses oeuvres autour du personnage de Batman. Au total, j’ai pu apercevoir près de 50 dessinateurs en dédicace ainsi que des acteurs comme Kenneth Backer, interprète de R2D2. Ce festival est effectivement l’occasion pour les collectionneurs d’autographes de découvrir de nouveaux artistes ou d’obtenir le précieux sésame de la part d’un artiste célèbre dont les venues en France sont rares.

Plusieurs stands d’associations étaient présents, représentant de nombreux univers chers au fans: Star Wars avec entre autres la 59ème Légion et le fabuleux R2 Builder dont les R2 radiocommandés m’ont épaté, Jurassic Park avec Cuzco Animatronics et son incroyable T-Rex, Walking Dead avec les décors de En-Phaz productions, Ghostbusters avec Ecto-1 et Ghostbusters France ou encore Stargate avec l’association SG4F.  Cette immersion était prolongée par les nombreux cosplayeurs présents sur le salon.

Des activités étaient proposées par plusieurs stands : par exemple, Urban Comics proposait pour les plus jeunes des ateliers dessins et maquillage sur le thème de My Little Pony, le stand d’Anigetter, présents dans de nombreuses conventions et qui exposait ses nouvelles créations (papercraft, origami…), permettait aux gens de s’initier aux origamis de super-héros et le stand de La Petite Muse proposait une initiation au dessin. Niveau animation, sur la scène du festival, quizz et concours de cosplay permettaient aux visiteurs de se divertir et d’admirer le travail des cosplayeurs, souvent très poussé de ce que j’ai pu en voir. Pour en apprendre plus sur l’univers des héros et des comics, le programme de conférence était assez complet : j’ai assisté à celle sur Alan Moore animé par l’équipe de Comic Box et je l’ai beaucoup apprécié. Les visiteurs pouvaient aussi profiter de petites expositions autour du cosplay ou du comics.

Enfin, les boutiques étaient assez variées : produits de collection anciens à ceux plus récents, goodies, comics, tee-shirts, vêtements et même cupcake ou bière avec verre décoré.

Bref, je suis un peu déçue par cette convention que j’imaginais beaucoup plus grande mais, si l’on fait dédicaces, conférences et animations, elle permet de passer un très bon moment dans une ambiance conviviale et agréable avec de vrais passionnés.

 Parce qu’un dessin vaut mieux qu’un long discours, je vous laisse voir cela plus en détails dans la galerie photo ci-dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.