REAL STORIES « Amoureux pour la vie » SUR DS

Aujourd’hui, c’est moi la chroniqueuse ! En effet, en tant que meilleure amie, j’ai mis mon nez dans la vitrine de la honte de Clem et quand j’ai vu ce jeu, je n’ai pu résister ! La jaquette est pleine de promesses, certes, mais à l’arrière de celle-ci j’apprends que je vais découvrir quel est mon amoureux idéal et que pour ce faire, je dois mettre toutes les chances de mon coté et pour ceci relooker mon avatar. Tout un programme !

En bonne fifille organisée je commence par la notice. Il serait dommage que je loupe un truc. J’ai l’agréable surprise de découvrir quelque chose d’illustré, de quasi cohérent et surtout d’explicatif, quelque chose qui fait défaut, à mes yeux, de nos jours sur les notices. J’apprends donc que je vais incarner une jeune fille de 16 ans, partie en vacances avec sa copine Vanessa pour la première fois youhou ! Nan mais ne partez pas ! Je pars donc chez mon oncle mais dans un bungalow d’un complexe touristique. Bon ce n’est pas clair mais il faut savoir que mon oncle, il faut que je lui file un coup demain « surtout parce qu’il a eu dernièrement des problèmes de personnel dernièrement ». Et oui, dernièrement quoi. En gros je suis là pour bosser, dont « préparer des cocktails sans alcool » et « faire l’animatrice pour enfant avec des ballons ». Et c’est quand que je drague moi ? Aucune idée, bon j’ai plus qu’à enfourner le jeu dans ma DS et créer l’avatar qui fera tourner les têtes des mecs dans ce complexe touristique.

La photo du type qui accompagne le choix du jeu de la DS me donne envie de refermer la console mais faut que j’assume, j’ai promis à Clem de parler de ce jeu alors zou.

Les options c’est le volume de la musique et des sons comme dans la plupart des jeux pour enfants/ado, aucune surprise. J’ai le droit à 5 caractères pour le nom de mon perso, la bonne nouvelle ! J’ai le choix entre blonde ou brune… boooooon. Ah choisir mon « amoureux » on va se marrer. Ils ont tous l’air idiot ce n’est pas évident m’enfin j’ai hâte de voir le jeu donc je prends celui « avec lequel on peut s’amuser et rire beaucoup ».Ouais ca fait rêver.

Premier truc qui me saute aux yeux c’est que sur l’écran supérieur il y a une carte, avec des points d’interrogation qui me disent où je dois aller. Pratique, maiiiiis « vous êtes ici » est une notion que le concepteur du jeu a zappé. Comme celle de mettre une véritable explication pour les mini jeux… Ou une vraie raison (genre un mur) qui fait que le personnage ne peut pas aller à droite ou à gauche de l’écran au lieu de piétiner dans le vide… Le fait de pouvoir bouger le perso avec la croix ou avec le stylet, ca c’est cool. Sinon la meilleure amie qui colle au train c’est un peu pénible… D’autre part, je sais que je dois prendre soin de moi et faire attention aux différentes barres d’énergie, sport, tout ca mais je ne sais pas encore où satisfaire mes besoins, ca viendra…

J’ai fini ma première « journée » dans le complexe touristique de Tonton. Bilan : J’ai croisé le soit disant mec de mes rêves, qui m’a fait un compliment, j’ai réussi à faire tenir une assiette sur un bâton, je n’ai pas été fichue de faire un cocktail sans alcool mais j’ai géré le cours d’aérobic. Ah et on a croisé des petasses en discothèque dont une qui veut la broche de ma cops.

Bien, je vais retourner à des vraies activités moi hein ! Un vrai verre, ma vraie pote et à l’occase un vrai jeu ! Mais je me connais, je vais vouloir le finir. Promis je reviens vers vous s’il se passe vraiment quelque chose !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.