[TEST] Professeur Layton et l'Heritage des Aslantes

Layton (2)Level 5 nous a présenté il y a quelques temps le nouvel épisode du fameux jeu à énigmes du non moinsLuke (1) célèbre Professeur Layton. Bon si vous ne connaissez pas le concept, il s’agit surtout de faire fonctionner vos méninges. Des énigmes vous sont proposées tout au long d’une histoire souvent très bien ficelée, avec un début, une fin, et tout ce qu’il faut pour avoir envie d’y replonger. Cette fois-ci on plonge directement dans l’aventure avec la découverte de … noooon je vous dis rien sur l’histoire ça gâcherait un peu du plaisir. Sachez que comme d’habitude rien de super violent, rien super extraodinaire, mais c’est bien écrit, bien ficelé et mignon, pas de quoi se plaindre en fait. La réalisation technique du titre est comme à l’accoutumée parfaite, et sur une 3DS XL on profite en grand écran de ces jolis décors et cinématiques. Les doublages en français s’il vous plait sont toujours bien joués et prenant, on se laisse emporter par l’histoire et on enchaîne les énigmes. Bon les énigmes parlons-en … si des fois elles sont bien intégrées à l’histoire d’autres c’est un peu tiré par les cheveux : imaginez ce dialogue fictif :

– ATCHOUM
– à tes souhaits, faisons une énigme !

Ou bien :

– Tiens un chien qui court …
– Oui bien sûr Luke, cela me fait penser à une énigme !!!

CTR_PL6_TS_FRA_130930.inddBon ok, on l’a compris, tout dans ce jeu est prétexte à une énigme, encore heureux d’un côté parce que le but du jeu c’est de résoudre près de 500 énigmes, et l’histoire sert d’alibi, mais c’est tellement beau et bien réalisé que des fois j’ai trouvé ça dommage qu’on nous parachute des énigmes un peu à l’arrache. C’est le 3ème de la série que je fais, j’avais fait le tout premier, et l’avant dernier, je dois avouer que j’ai vu quelques “repompes” d’énigmes déjà faites dans les épisodes précédents, mais c’est normal de tourner un peu en rond vu le nombre d’énigmes proposées dans chaque épisodes. Celui-là termine une trilogie et j’avoue que je l’attendais un peu. Si vous aimez vous creuser la tête, et si vous aimez le style si particulier de Layton, il est souvent imité et jamais égalé à mes yeux, je vous recommande chaudement ce titre !

[EVENT] Tout le monde a ses chances d'être exposé avec l'exposition participative « ANIMAL CROSSING : NEW LEAF » qui ouvre le 18 octobre à Paris

nfr_cdp_exposition_animal_crossing_new_leaf.002Venez découvrir l’univers du jeu phénomène et exposer la décoration de VOS rêves 

Nintendo France s’apprête à offrir une galerie éphémère à son fameux jeu Animal Crossing : New Leaf, véritable phénomène avec 4 millions d’exemplaires vendus au Japon et plus de 200 000 joueurs en France.

L’exposition  Animal Crossing : New Leaf  ouvrira ses portes du 18 octobre au 4 novembre à L’Imprimerie, 16 rue Saint-Merri, dans le 4e arrondissement de la capitale.

Animal Crossing : New Leaf, c’est un jeu dans lequel on crée sa propre maison, son propre village, ses propres vêtements exactement comme on en a envie. Chacun peut laisser libre cours à son imagination et tenter de débloquer autant d’accessoires qu’il le veut pour créer le monde qui lui ressemble le plus. Cela a donné naissance à de nombreux univers uniques et inattendus sortis de l’imagination des joueurs : des maisons de pirates, d’autres aux couleurs d’Halloween, des univers « geeks », hard rock, aux couleurs de Mario, de Sherlock Holmes ou du Professeur Layton….C’est cette créativité que Nintendo souhaite mettre à l’honneur avec l’exposition participative qui ouvrira ses portes à Paris le 18 octobre.

L’exposition proposera, dans un espace de 140 m2, de découvrir le jeu, son univers, mais aussi des centaines de captures d’écran d’intérieursréalisés par des joueurs de toutes les régions de France. Animal Crossing : New Leaf  met à disposition des utilisateurs des objets de décoration ainsi que des outils de création permettant des milliers de possibilités. C’est cette diversité et cette créativité qui seront montrées au public. Des ateliers coloriages seront proposés aux enfants chaque jour de 14h à 17h. Ils pourront choisir un dessin à colorier parmi plusieurs réalisations proposées par la talentueuse dessinatrice et coloriste de bandes dessinées Thorn. Cette dernière, fan d’Animal Crossing : New Leaf, a déjà publié certaines de ses œuvres relatives à l’univers du jeu sur son blog : http://bulleblog.tumblr.com/. L’occasion de repartir avec un coloriage inspiré du jeu !

L’exposition étant par essence participative, il sera également possible pour le grand public d’exposer ses propres créations et ce durant toute la durée de l’événement. Pour cela il suffira soit d’envoyer par internet sa capture d’écran via l’outil de partage d’image de la Nintendo 3DS avec le hasthag #expoACNL, soit venir le faire imprimer directement à la galerie, à condition de venir avec une console ou une carte SD contenant la capture d’écran. Alors n’hésitez pas à envoyer vos créations dès maintenant, elles seront peut-être affichées.

Des bornes Nintendo 3DS seront à disposition de ceux qui désirent découvrir Animal Crossing : New Leaf. Le public pourra alors s’immerger dans le monde paisible d’Animal Crossing: New Leaf où règnent harmonie et partage.

Infos pratiques :
Exposition : Animal Crossing : New Leaf
Lieu : L’Imprimerie – Paris, Le Marais 16 rue Saint-Merri 75004
Date d’ouverture au public : du 18 octobre au 4 novembre.
Du lundi au dimanche de 12h30 à 19h30.
Gratuit pour tous.

[TEST] Epic Mickey : Power of Illusion 3DS


PowerOfIllusion
Avant de commencer cette critique, j’ai un secret à avouer : oui, je suis une joueuse occasionnelle tellement mauvaise aux jeux de plateforme que j’ai fait découvrir à mon mari l’existence du tanuki doré dans le nouveau Mario (privilège réservé aux gens tellement nuls qu’on leur donne l’immortalité histoire qu’ils avancent un peu). Et cela dès les premiers niveaux… Par conséquent, j’ai été assez surprise lorsque j’ai testé sur 3DS la démo du jeu de plateforme Epic Mickey : Power of Illusion et qu’elle m’a plu.

Développé par Junction Point et plus particuliérement Warren Spector (Deus Ex, Dark Project), l’histoire se situe juste après les évènements de Epic Mickey 2 : the power of 2, sorti sur Wii et Wii U. Mickey est appelé à l’aide par son ami Oswald pour sauver les toons faits prisonnier dans un château peuplé d’illusion créées par la sorcière Mizrabel. Le jeu fait bien sûr écho à Castle of Illusion, édité en 1990 sur différentes consoles. Je tiens à préciser que je n’y ai pas joué et que j’ai refusé de le tester, connaissant par ouï-dire sa grande difficulté et craignant de fracasser une manette de MegaDrive contre le mur.

Graphisme

Niveau graphisme, il est très beau. L’effet de relief généré par la 3D est discret et donne un bon effet de profondeur bien que dispensable. Les lieux et les personnages en sprites sont bien modélisés et assez détaillés pour un graphisme à l’ancienne. C’est un bonheur pour les yeux. Les dialogues avec les personnages et les vidéos se font par image fixe différente en fonction du texte et donc du ton du personnage.

Son

Que de la musique et des bruitages. La musique n’est pas inoubliable mais accompagne bien chacun des univers.

Jouabilité

Sur l’écran supérieur, le jeu se joue de façon classique : saut sur l’ennemi, attaque tornade, saut augmentée lors des attaques sur l’ennemi permettant d’atteindre des endroits inaccessibles. Console 3DS oblige, il se joue ausi à l’écran tactile, des objets pouvant être créés ou effacés sur l’écran inférieur à l’aide du pinceau à peinture et solvant de Mickey. Autant certains niveaux peuvent être joués sans quasiment n’y avoir jamais recours, autant d’autres niveaux vous obligeront à rester le stylet à la main pour dessiner et effacer des objets de la quête pour pouvoir avancer. Ce côté peut être lassant voire repoussant pour la plupart des joueurs, tout particulièrement les nostalgiques de Castle of Illusion.

Le pinceau se recharge au fur et à mesure du niveau, plus ou moins vite en fonction des améliorations apportées. A chaque fois qu’un objet est créé, Mickey obtient un bonus temporaire de rapidité et de force, dont la durée dépend de la qualité d’exécution du dessin. Le pinceau permet aussi de se défendre et fonctionne comme une attaque à distance, la peinture octroyant des demi-cœurs et le solvant de l’argent à dépenser à la forteresse.

Difficulté

Elle est assez bien dosée pour les plus jeunes, augmentant au fil des niveaux, mais risque d’être trop facile pour un joueur rodé aux jeux de plateforme. Tous les 3 mondes apparaissent des boss pas trop durs à battre une fois leur pattern trouvé, exception faite du dernier qui m’a demandé beaucoup de temps et d’arrachages de cheveux. Il me semble d’ailleurs déséquilibré par rapport au reste du jeu, en sachant que j’avais quasiment toutes les améliorations possibles.

Les ennemis évoluent au fil des niveaux : attaques à distance multiples, bulles de protection, carapaces et autres joyeusetés les protègent les rendant plus durs à battre et incitant du coup plus à les éviter (quand c’est possible).

La difficulté peut être accentuée si vous décidez de ne prendre aucune aide de jeu supplémentaire (octroyées par Picsou contre l’argent gagné au fil des niveaux ou en accomplissant des quêtes personnages -voir ci-dessous).

Il n’y a pas de statistiques sur la durée passée par niveau, le nombre d’ennemis mis hors service ou la somme d’argent récolté, n’espérez donc pas faire de superplay.

 Univers

Les ailes sont dédiées à des dessins animés spécifiques. Ainsi, vous évoluerez dans l’univers de Peter Pan pour l’aile I, celui d’Aladin pour l’aile II et celui de la Petite Sirène dans l’aile III. Les personnages que vous devez récupérer dans les niveaux proviennent par contre d’univers plus variés : vous retrouverez ainsi au cours de votre périple Donald, Mulan, Cendrillon, Raiponce, Pluto…

Ces personnages ne sont pas jouables : une fois récupérés, ils investissent la forteresse d’Oswald et vous donnent diverses missions vous permettant de récupérer de l’argent ou des bonus (augmentation de la réserve de peinture/solvant, cœurs supplémentaires, nouveau croquis…). Ces missions peuvent être du dessin à accomplir (quasiment impossible à rater), un objet à retrouver dans les niveaux déjà visités ou encore un objet à aller demander à un autre personnage déjà présents dans la forteresse. Cette dernière est la plus ennuyeuse car elle oblige à aller d’une pièce à l’autre.

 Durée de vie

Elle est assez courte : à mon niveau, une dizaine d’heures sans les quêtes annexes, une vingtaine en ayant fini le jeu au complet, toutes quêtes annexes comprises. Pour les joueurs plus expérimentés, comptez donc moins de 10 heures dans le meilleur des cas. Les niveaux ne sont pas très longs : en coupant au plus court et en se dirigeant directement vers la sortie, ils font une dizaine de minutes pour les ailes I et II, un peu plus pour l’aile III.

L’augmentation de durée de vie de jeu se fait surtout par l’ajout de missions consistant à aller récupérer personnages ou objets dans les anciens niveaux, parfois situés dans des lieux accessibles en une seule tentative et nécessitant par conséquent de relancer le niveau en cas d’échec. Par exemple, la poêle de Raiponce dans le niveau d’Agrabah est  située en fin de niveau sous un garde au dessus de pierres à briser et n’a qu’un espace d’accessible. De plus, les objets apparaissent au fur et à mesure des nouvelles quêtes des personnages : il sera donc habituel de devoir revenir dans un ancien niveau que l’on vient de refaire pour y récupérer à nouveau d’autres objets.

Bilan

Au final, sans être le jeu de l’année, c’est un jeu de plateforme rudement sympathique pour la petite joueuse occasionnelle que je suis, la difficulté croissante et l’univers rendant ce jeu accrochant et vraiment pas mal. Une bonne initiation aux jeux de plateforme mais à déconseiller aux joueurs les plus âgés ou aguerris à ce type de jeu.

[NEWS] Le DR KAWASHIMA est de retour !!!

image010

Près de la moitié des Européens est sujette à la « surcharge d’information » et doit gérer de plus en plus d’informations à la fois …

Smartphones, tablettes, réseaux sociaux, e-mails… face à ce flux ininterrompu de communications, a-t-on inconsciemment développé une addiction à l’information ? L’infernal Programme d’Entraînement Cérébral du Dr Kawashima : Pouvez-vous rester concentré ? – troisième volet d’une série aux quelques 2,3 millions d’adeptes en France – se penche sur ce trait caractéristique de notre époque. Le titre sera disponible dans le commerce ou directement via téléchargement sur le Nintendo eShop* exclusivement sur Nintendo 3DS et Nintendo 3DS XL dès le 12 avril 2013.

image005

La société d’étude de marché « Ipsos » a mené une enquête sur le phénomène de surinformation auprès de 6000 européens issus de six pays différents. D’après les résultats obtenus, les Européens reçoivent en moyenne 35 messages électroniques par jour, et 49% des sondés reconnaissent devoir gérer trop d’informations à la fois. De nombreuses personnes avouent avoir des difficultés à se concentrer en ces temps de surinformation. Alors pourquoi ne pas essayer de se libérer de sa dépendance aux nouvelles technologies en améliorant sa concentration tout en s’amusant ? C’est ce que propose Dr Kawashima, neuroscientifique, avec son Infernal Programme d’Entraînement Cérébral conçu pour stimuler notre matière grise via une trentaine série d’exercices et de mini-jeux amusants dont 18 totalement inédits, de manière à aiguiser notre attention et notre concentration. Pour jouer, rien de plus simple : il suffit d’écrire à l’aide du stylet sur l’écran tactile de la Nintendo 3DS.

Les exercices et mini-jeux de L’Infernal programme d’entraînement cérébral ont été conçus pour que le joueur puisse s’exercer quelques minutes par jour. Ainsi, après plusieurs semaines d’entraînement avec le programme du Dr Kawashima, le joueur pourra noter une amélioration significative de sa concentration lors de ses tâches quotidiennes. La difficulté des exercices s’ajuste progressivement au niveau du joueur selon le nombre de réponses correctes fournies pour offrir un entraînement personnalisé. Par exemple, dans l’exercice Calculs infernaux, le joueur doit se souvenir du résultat d’un calcul précédent pour le donner lors du calcul suivant. Les opérations se succèdent inexorablement et le joueur doit faire des efforts de concentration pour ne commettre aucune erreur. L’Infernal programme d’entraînement cérébral vient s’ajouter à un catalogue de jeux déjà disponibles sur Nintendo 3DS et Nintendo 3DS XL, console qui sera proposée en modèle blanc dès le 8 février. Que l’on cherche à entraîner son cerveau avec le Dr Kawashima, à développer sa créativité artistique dans New Art Academy: Apprenez de nouvelles techniques et partagez vos œuvres, ou à résoudre des énigmes dansProfesseur Layton et le masque des miracles, la toute dernière console portable Nintendo saura proposer une avalanche de jeux pour stimuler son imagination.

[NEWS] : APPRENEZ A DESSINER TITEUF SUR NINTENDO 3DS AU FESTIVAL D'ANGOULEME

nfr_cdp_zep_angouleme.002LEÇON DE DESSIN DE ZEP SUR NINTENDO 3DS AU 40e FESTIVAL INTERNATIONAL DE LA BANDE DESSINEE D’ANGOULEME ! Zep, le créateur de Titeuf a créé une leçon personnelle spécialement pour les détenteurs de Nintendo 3DS et du logiciel New Art Academy. Vous pourrez la découvrir au 40ème Festival d’Angoulême qui se déroulera à partir du 31 janvier. Dès le 24 janvier 2013, et pour une période limitée, vous pourrez télécharger via SpotPass une leçon qui vous apprendra à dessiner le garçon à la mèche blonde.



40e Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême, du 31 janvier au 3 février 2013 : http://www.bdangouleme.com/

nfr_cdp_zep_angouleme.003La console Nintendo 3DS sera installée à l’entrée du chapiteau Le Monde des Bulles, Hall 2. New Art Academy propose un mode « Leçons personnelles » permettant à chacun de créer un didacticiel pour partager avec les autres utilisateurs de New Art Academy  une technique artistique ou une méthode pour reproduire fidèlement une œuvre. C’est donc le stylet et les mouvements de Zep qui vous guideront afin que vous puissiez reproduire Titeuf à la manière de son créateur.

Pour télécharger cette leçon personnelle :
·        Aller dans le menu principal de « New Art Academy »
·        Cliquez sur le bouton « Partager »
·        Cliquez ensuite sur le bouton « Vérifier les contenus partagés »
La leçon sera ensuite disponible dans le menu « Leçons personnelles » ; vous la trouverez en appuyant sur « Voir » puis « Voir une leçon ». Et avant de vous lancer, quelques mots d’encouragement de la part de Zep : « New Art Academy est un excellent moyen pour avoir envie d’apprendre à dessiner. C’est génial d’avoir dans cette toute petite boîte autant de matériel. Dessiner devient facile et le matériel tient dans la poche. Titeuf aurait adoré !»
Alors, à vos stylets pour dessiner Titeuf !

[NEWS] LES MESAVENTURES ECTOPLAS(CO)MIQUES SE PARTAGENT EN MULTI-JOUEURS DANS LUIGI'S MANSION 2

Packshot_LuigisMansion2

Dans Luigi’s Mansion 2, disponible en mars, exclusivement sur consoles Nintendo 3DS Luigi s’apprête à explorer une série de manoirs inédits pour capturer des fantômes et résoudre des énigmes, armé du Poltergust 5000, son fidèle aspirateur-avaleur de spectres. Et, grande première dans l’histoire de la saga, le jeu proposera un mode multi-joueurs local et en ligne.

Le jeu est la suite du titre paru sur Nintendo GameCube. A l’époque, Luigi se retrouvait propulsé, bien malgré lui, au rang de héros, auxnfr_cdp_luigis_mansion_2_mode_multi2.005 prises avec ses propres peurs et une avalanche de fantômes. Sa mission d’alors : sauver son frère Mario retenu prisonnier dans un manoir hanté ! Sur Nintendo 3DS, Luigi sera confronté à des défis encore plus intenses à découvrir dans le mode solo.

Jusqu’à quatre joueurs* pourront se réunir et s’aventurer dans le Scarescraper (nom provisoire), un édifice regorgeant de créatures paranormales. En mode Chasseur, chaque joueur contrôlera un Luigi d’une couleur différente, ils devront unir leur force pour chasser les fantômes et nettoyer chaque étage du building avant la fin du chrono. Des bonus et des améliorations se débloquent en fonction des performances de l’équipe. Elles seront bien utiles pour aider l’équipe à vaincre les Boss au sommet de chaque tour ! Dans ce mode, les joueurs pourront choisir le nombre d’étages (5, 10 ou 25). Ils pourront aussi choisir le niveau de difficulté, qu’ils soient chasseurs de fantômes débutants ou chevronnés. Enfin, les joueurs vaincus pourront être ranimés par leurs
coéquipiers pour des aventures ininterrompues !

Luigi’s Mansion 2 sera disponible en Europe au mois de mars 2013, exclusivement sur Nintendo 3DS, dans le commerce et via téléchargement sur le Nintendo eShop. Les joueurs effectuant une précommande du jeu recevront une balle Boo anti-stress collector**…A serrer bien fort, si vous entendez des bruits étranges dans la nuit!**

nfr_cdp_luigis_mansion_2_mode_multi2.004

*   Des consoles et des jeux supplémentaires sont nécessaires pour les parties multi-joueurs. Vendus séparément.
**Auprès des revendeurs participants à l’opération et dans la limite des stocks disponibles.

[HUMEUR] Le top des jeux 2012

Fotolia_47752379_XS

Comme il est d’usage de le faire, l’équipe de clem2k.com vous présente ses meilleurs voeux vidéo ludiques pour 2013, nous vous souhaitons plein de bons jeux, et d’heures de plaisirs numériques. Voici une petite sélection de l’équipe, ce sont les jeux qui nous ont marqués en 2012. La plupart sont sortis en 2012, certains sont du rétro, et d’autres juste des jeux qu’on a découvert ou auxquels on a eu le temps de jouer seulement en 2012. Ce ne sont pas nos “meilleurs jeux 2012” mais ceux qui nous ont marqué en bien, comme en mal … Si vous avez raté un des titres suivants essayez de vous les procurer en occasion, et vous aurez quelques jeux pour bien commencer l’année.

Continuer la lecture de « [HUMEUR] Le top des jeux 2012 »