[TEST FLASH] Fruit Ninja

Et oui dès fois je suis à la bourre sur les jeux, et donc sur les tests. J’ai installé un petit jeu de “solitude” comme j’aime les appeler, c’est à dire que j’y joue la plupart du temps quand je suis isolé et que je n’ai pas grand chose à lire … oui vous avez deviné : dans les transports ! Ouais bon ok, aussi dans des lieux plus fermés ! J’ai épuisé pas mal de tower defense et donc je tente un peu tous les jeux à succès pour voir si ils sont vraiment si bons que ce qu’en pense tout le monde. Cette fois ci je me colle sur Fruit Ninja. Bon, le jeu est gratuit dans sa version basique et donc je ne risque pas grand chose …

Alors je lance le jeu et ca ressemble à ce que j’ai pu en voir partout, c’est coloré, c’est pas vilain et plutot agréable. Le principe est simple, si vous ne le connaissez pas il s’agit de découper des fruits en faisant gllisser le doigt sur l’écran de votre smartphone. C’est simple et c’est efficace. Pour le gameplay j’ai eu une petite surprise, je pensais que ce jeu était facile et en fait il m’a fallu deux ou trois parties d’essai avant de me mettre à faire des combos. Je pensais qu’il suffisait de gratouiller l’écran, mais couper plusieurs fruits en un seul passage s’est avéré plus ardu que ce que je croyais à la base … Si en plus vous rajoutez les bombes … bref ! Ce jeu va me servir, et compléter ma collection de jeux solitaire, une petite valeur sûre dans les jeux “solitaires” … Un autre gros avantage du jeu, vous allez nettoyer votre écran a force de passer sur toute sa surface hihi ! Et quel plaisir de voir du jus de fruit éclabousser l’écran … C’est pas extraordinaire mais c’est efficace … Comme Angry Birds, ce jeu exploite un moteur physique efficace avec un principe plus que simple, mais c’est toujours aussi efficace pour passer 5 minutes.

Vous pouvez retrouver le jeu sur votre market préféré : lien PlayStore (voir les autres jeux de l’éditeur)


[TEST] My Little Pony : les amies, c’est magique

Lorsque j’ai vu en application gratuite un jeu « My Little Pony : les amies, c’est magique » (Gameloft et Hasbro Gaming, disponible  sur Androïd ou iOS), il fallait que je voie par moi-même ce que pouvait donner cette application.

Le jeu est basé sur la nouvelle série de My Little Pony. Le synopsis est le suivant :  la méchante Nightmare Moon (très classe au demeurant) a envahi le royaume de Ponyland de ténèbres. Twilight Sparkle (rien à voir avec les livres, hein, ne vous inquiétez pas) doit faire revenir ses amis poneys et licornes afin qu’ils l’aident à nettoyer Ponyland et à faire revenir la lumière dans tout le royaume.

La petite vidéo d’introduction sous forme d’images fixes est assez jolie. A l’instar des Simpson Tapped Out (ou « Simpson Springfield » sous notre latitude), le jeu fait appel aux voix originales de la série et est sous-titré lors des moments parlés. Cela peut être une difficulté pour les plus jeunes.

L’écran de chargement et l’univers du jeu est  très coloré, à l’image de la série. Sans casser 5 pattes à un poney, les graphismes sont jolis, les poneys étant modélisés en 3D et les décors en 2D avec scrolling sur l’horizon. Le jeu est assez vivant : on voit passer des lapins et des oiseaux dans la forêt, les poneys interagissent entre eux sans intervention du joueur.

Bien qu’indiqué « jeu d’aventure » dans le descriptif, MLP est un jeu de gestion simplifié comme c’est la mode actuellement (pour ne citer qu’eux : « Les Schtroumpfs », « Skylanders, Lost islands »), un type de jeu toujours agréable qui permet de se détendre une dizaine de minutes et dont je fais partie des utilisatrices. Pour récupérer les poneys disparus, il va falloir construire leur maison, tout en achetant des parcelles de terrain afin de les libérer de l’obscurité et pouvoir placer habitations et boutiques.

Vous gagnez de l’argent en plaçant des stands de jeu ou de nourriture dans lesquels un ou plusieurs poneys peuvent travailler et gagner une somme plus ou moins grosse en fonction du temps nécessaire. Vous gagnez aussi pièces et joyaux à chaque niveau passé ou en remplissant les conditions de quêtes aléatoires (construire des stands, récupérer une certaine somme d’argent ou de cristaux, etc).

A côté de cela, des mini-jeux  (balle, ramassage de pommes) vous permettront de monter le niveau de chaque poney. J’émet un bémol pour le jeu de balle pour lequel, après une trentaine de tentatives et en s’y mettant à deux, nous n’avons toujours pas compris à quel moment il fallait appuyer pour effectuer le bon lancer. En fonction des résultats, une étoile se remplit plus ou moins. Lorsqu’elle est remplie, cela donne accès à un mini-jeu dans lequel il faut faire voler le poney  pour lui faire récupérer le plus de pièces possibles en lui faisant éviter les nuages orageux. Les mini-jeux nécessitent des pièces (argent du jeu) ou des joyaux (plus rares et pouvant s’acquérir avec des micro-paiements) et il faudra par conséquent parfois choisir entre récolter assez d’argent pour faire venir un nouveau poney, faire monter de niveau ceux déjà présents ou agrandir son terrain.

Gros reproche que je fais au jeu : comme la plupart de ses confrères, il s’agit d’un freemium et il faudra dépenser de l’argent réel pour acheter des joyaux afin d’avancer plus vite dans le jeu ou de pouvoir acquérir certains poneys et objets.

Je dois avouer que c’est assez bien fait et très sympathique. Personnellement, je me suis prise au jeu, même si je ne pense pas continuer à jouer régulièrement après ce test. Une bonne idée pour initier un enfant au jeu de gestion simplifié, qu’il connaisse la série ou non.

[TEST FLASH] Angry Birds Star Wars

A long time ago, in a far away galaxy … Angry birds Starwars est sorti, et en tant que fan de Star wars je me suis évidemment jeté dessus, sur iPad pour ma part. Ma première impression c’est que je ne regrette pas mes 2€69 pour le moins du monde. Alors déjà j’aime bien ce petit jeu, il m’a permis de passer un nombre d’heures incalculables et honteux aux toilettes sur mon téléphone, et voir une version “fan service” me fait assez plaisir. Le jeu en lui même est fidèle à la série des Angry Birds, il faut donc dégommer du cochon vers, cosplayé en soldat de l’empire cette fois … Rovio a su intégrer les particularités du Jedi dans son jeu en offrant le pouvoir de la force aux zoizos de la série : on peut donc jouer avec la répulsion, ou user et abuser du sabre laser. Le bird “Solo” manie quant à lui a merveille les rafales de pisto laser, et c’est que du bonheur. Les décors sont beaux et propres, la musique de John Williams est présente, tout y est, et l’humour est en prime. On verra même le faucon millénium en guise de bonus destructeur ! Oui c’est du fan service, oui c’est du casual gaming, mais c’est propre, c’est bien fait, et c’est marrant et pas cher … Ca n’a aucun intérêt sur console de salon bien entendu (mais pourquoi Rovio, pourquoi avez vous sorti Angry Birds Trilogy ? Et pourquoi à 30 euros ? on vous a fait quoi ? Et est-ce que quelqu’un a vraiment acheté ce jeu ??? Ok je m’éloigne là …). Bref si vous avez un téléphone compatible, que vous aimez le concept Angry Birds et que vous adorez Star Wars jetez vous dessus … Si jamais vous ne connaissez pas Angry birds et son principe c’est une bonne occasion pour découvrir (un très bon tutoriel vous permettra de vous lancer dans le jeu sans difficulté), à réserver bien entendu aux fans de StarWars. La question que je me pose, est-ce que le jeu est sous licence Disney ??? 🙂

Square Enix annonce la sortie de FINAL FANTASY III sur OUYA

Je suis de ces gens curieux, qui sont capables de s’intéresser à un truc même si c’est pas extraordinaire, juste parce que c’est nouveau … J’ai donc pris le pari que OUYA pourrait me procurer quelques heures de fun … Apparemment SQUARE ENIX aussi y croit vu qu’ils ont décidé d’annoncer aujourd’hui que FINAL FANTASY III sortira sur la console de jeux OUYA dès le lancement de la console, attendu actuellement pour mars 2013. Square Enix envisage également la sortie d’autres titres sur OUYA. Basée sur le système Android, la console OUYA est destinée au jeu sur téléviseurs avec une manette de jeu. La version finale de FINAL FANTASY III pour OUYA disposera pour la première fois d’une démo en libre accès, ainsi que d’un support actualisé pour la manette de jeu. Sorti pour la première fois en 1990, FINAL FANTASY III fut le premier titre de la série FINAL FANTASY à dépasser le million de ventes, attestant une fois pour toutes de la pérennité de la saga de Square Enix. Un remake en 3D, sorti en 2006, doubla le succès original et se vendit à plus d’un million d’exemplaires. C’est cette version qui sera optimisée pour OUYA. FINAL FANTASY III symbolise l’innovation pour la série toute entière, du système de jobs, permettant aux personnages de changer de classe à n’importe quel moment, à la possibilité d’invoquer de puissantes créatures telles que Shiva ou Bahamut. Lorsque les ténèbres tombent et que la terre est privée de lumière, quatre jeunes gens sont choisis par les cristaux pour entreprendre un voyage et sauver le monde.

Les fans intéressés pourront en apprendre davantage sur cette page : http://dlgames.square-enix.com/ff/ff3/en/index.html.

LARA CROFT AND THE GUARDIAN OF LIGHT sort aujourd’hui sur les smartphones Sony Xperia

LARA CROFT AND THE GUARDIAN OF LIGHT sort aujourd’hui sur les smartphones Sony Xperia
Des soldes pour une durée limitée sur toutes les versions mobiles de Lara Croft !

Pour la première fois disponible sur les appareils Android grâce à un accord d’exclusivité limitée avec Sony, le jeu acclamé par la critique LARA CROFT AND THE GUARDIAN OF LIGHT sort aujourd’hui sur les appareils-phares de la marque, à savoir Xperia S et Xperia ion, ainsi que sur le smartphone de jeu, Xperia PLAY. De plus, pour célébrer ce lancement, Square Enix propose toutes les versions mobiles de LARA CROFT AND THE GUARDIAN OF LIGHT à -50%, et ce jusqu’au 22 juillet. Rendez-vous sur votre Apple App Store local ou votre BlackBerry PlayBook Store local pour plus d’informations. Dans cette aventure jouable partout, Lara Croft se retrouve plongée au cœur d’une aventure haletante bourrée d’ennemis démoniaques, de pièges sournois et de puzzles époustouflants. LARA CROFT AND THE GUARDIAN OF LIGHT propose des armes déblocables, des améliorations et une caméra isométrique permettant un haut niveau de détails. Rejoignez Lara Croft alors qu’elle s’aventure dans les profondeurs de la jungle d’Amérique Centrale à la recherche du Miroir de Fumée, un puissant artefact issu d’une époque oubliée. Cette relique attribue à quiconque la possède le pouvoir de faire disparaître la lumière de la Terre, détenant ainsi l’avenir de l’humanité entre leurs mains. Xolotl, Dieu des Ténèbres, s’est emparé de la relique et Lara et Totec, le Gardien du Miroir, ont jusqu’au lever du soleil pour le vaincre. En cas d’échec, le monde plongera dans une nuit sans fin. Affrontez Xolotl et ses armées de créatures grâce au tout nouveau système de contrôles par écran tactile – en plus des contrôles du pad unique sur Xperia PLAY – vous permettant ainsi d’explorer le monde et de résoudre les puzzles à votre rythme.
LARA CROFT AND THE GUARDIAN OF LIGHT est aujourd’hui disponible sur le Google Play Store au prix de lancement de 1,19 €, pour cette semaine uniquement, avant de revenir au prix normal de 2,39 € dès le 23 juillet.

Techno Kitten Adventures

Un jeu complètement déjanté, découvert grâce à un pote, une vraie petite tuerie aussi addictive que simpliste ! Pour le mode d’emploi on peut résumer en une phrase : appuyer sur un bouton pour faire monter un chat, relâcher le fait chuter, et il suffit d’éviter les bordures et objets étoilés. Un scrolling horizontal, une musique techno/dance efficace, un design ultra coloré … dès fois faire simple ça paye ! Un seul but scorer, parce que le jeu défile à toute allure sur le même niveau dans une boucle. Bref, je remercie mon grand ami de m’avoir fait découvrir ce jeu, et je vous conseille au passage d’aller voir son blog ( http://fanboyarea.over-blog.com/ ). Le jeu est dispo sur iOs, Android, et sur XBOX Live (et je vous conseille ce dernier support).