[ACTU] Japan Expo et Comic Con 2013

Du 04 au 07 juillet ont eu lieu les plus importants festivals geek français : la 14ème édition de Japan Expo et la 5ème du festival Comic Con français, dont l’ampleur n’égale pas celui de l’orignal bien qu’il commence à se rapprocher. C’est l’occasion pour des geeks, otakus ou joueurs de se retrouver autour d’échoppes ou d’évènements tournant entre autre autres autour des jeux vidéo. Ce sont bien sûr sur ces derniers que je vais surtout m’attarder.
Ce compte-rendu se veut non exhaustif : compte tenu de mon statut d’exposante lors de ces conventions, je n’ai assisté à aucun des évènements et n’ai pas pu tester beaucoup de jeux.

INVITES

Côté Comic Con, Aleksi Briclo était un des invités d’honneur cette année . C’est le cofondateur du studio Dontnod Entertainement qui a produit cette année l’excellent Remember Me, jeu qui bénéficiait d’une petite exposition au sein de la Comic Con. Nintendo accueillait de son côté Akihiro HINO, fondateur du studio LEVEL-5, qui était venu présenter Professeur Layton et l’Héritage des Aslantes et Inazuma Eleven® 3: Foudre céleste et Inazuma Eleven® 3: Feu explosif. Le nouveau jeu Layton avait par ailleurs droit à un petite exposition de croquis et dessins originaux au sein du stand de Nintendo.
Côté Japan Expo, Square Enix était à l’honneur avec la venue de Shinji HASHIMOTO (producteur exécutif de Kingdom Hearts HD 1.5 ReMIX ), Yoshinori KITASE (producteur sur Lightning Returns: Final Fantasy XIII et Final Fantasy X/X-2 HD Remaster), Motomu TORIYAMA (directeur sur Lightning Returns: Final Fantasy XIII, Final Fantasy X-2 et réalisateur des cinématiques sur Final Fantasy X) et Naoki YOSHIDA (producteur et directeur sur Final Fantasy XIV : A Realm Reborn). Kingdom Hearts HD 1.5 ReMIX, Final Fantasy X/X-2 HD Remaster et Fantasy XIV : A Realm Reborn étaient de mémoire tous testables sur le stand de Square Enix. Ayant joué un peu à Kingdom Hearts HD 1.5 ReMIX, je peux vous confirmer qu’il est magnifique.
Tout au long de ces conventions, Namco Bandai Games proposait aussi de nombreuses conférences en présence de directeurs ou producteurs des jeux jouables sur leur stand.

Entre les invités spéciaux de chacune des conventions et les invités proposés par chaque stand de jeux vidéo, le choix était vaste. Nul doute que je dois en oublier, je m’en excuse par avance.

STANDS ET JEUX

Comme d’habitude, Namco Bandai Games avait décoré une partie de leur stand aux couleurs de One Piece dont ils avaient reproduits certains décors. En plus du jeu One Piece: Pirate Warriors 2, ils proposaient en test les jeux Pac-Man Championship Edition DX +, Tales of Xillia (avec la présentation de l’édition collector dont la superbe figurine de l’héroïne), Tekken Card Tournament sur tablettes et Tekken Revolution sur console ainsi que le nouveau jeu de la licence des Chevaliers du Zodiaque, Saint Seiya Brave Soldiers.

Le stand de Square Enix était comme d’habitude coupé en deux, l’un présentant les produits Square Enix dérivés de Final Fantasy, Bayonetta, Devil May Cry ou autres licences, l’autre permettant de tester et précommander les jeux Kingdom Hearts HD 1.5 ReMIX, Final Fantasy X/X-2 HD Remaster et Fantasy XIV : A Realm Reborn.

Dans un petit décor de maisonnette, le stand d’Ankama proposait de jouer en réseau à leur jeu et en parallèle à des joutes physiques et petits jeux avec des animateurs cosplayés en personnages du jeu.

Nintendo était bien sûr encore présent avec le stand le plus imposant du Comic Con qui mettait en avant le jeu Animal Crossing, mascotte des éditions de Japan Epo et de Comic Con de cette année. Le stand était aux couleurs du jeu, que ce soit au niveau du sol ou des silhouettes en carton des différents personnages avec lesquelles les visiteurs prenaient plaisir à poser. Il était possible de prendre une photo de l’intérieur de sa maison et de repartir avec une photo physique, un sac aux couleurs du jeu et au mieux un jeu (après vérification, The Legend of Zelda : a Link Between Worlds) si la photo, diffusée sur des écrans à l’accueil, était élue comme représentant l’intérieur le plus original. Des mascottes Luigi, Mario et Pikachu se promenaient dans les allées. Etaient jouables les jeux suivants : le dernier Inazuma Eleven, Pokemon X et Y (dont étaient présentes des mascottes gonflables), les derniers Layton et Fire Emblem pour la partie 3DS et Pikmin 3, Super Mario 3D World, Donkey Kong Country : Tropical Freeze, etc.
Il y avait aussi bien sûr les habituels tournois de Mario Kart , Monster Hunter 3 Ultimate et Luigi’s Mansion 2 qui permettaient de gagner des caquettes en tissu Luigi qui avaient l’avantage de ne pas finir par terre, contrairement à une partie des casquettes en carton Luigi, mis à l’honneur cette année suite à son anniversaire. Soyons clair : le stand Nintendo n’y était pour rien, c’est ici la malpropreté de certains visiteurs que je mets en cause.
D’autres stands de jeux étaient  aussi présents : Saints Row IV (avec un petit décor pour poser), Killer is Dead, Ninja Gaiden 2, etc.

JEUX RETRO

En parallèle de ces gros stands , on retrouvait d’autres stands dans la partie Comic Con plus axés sur les jeux de danse ou de rythme ainsi que bien sûr le stand MO5.com qui permettait de rejouer à des jeux plus ou moins anciens. Plus grand que l’année dernière, il proposait entre autres cette année Phantasy Zone, Rayman et son grand frère Rayman Origins, Sonic, Wonder Boy, Donkey Konga 2 sur une superbe borne aux couleurs du jeu, Tomb Raider, World of Illusion… La plupart des machines étaient représentées. La plus belle était la Nintendo 64 édition spéciale Zelda.

Les machines et jeux les plus populaires étaient Mario Striker Charge Football sur Gamecube, Super Smash Brosh Melee sur Gamecube et, plus surprenant,  la console Virtual Boy pour lesquels se formaient même des files d’attente. Comme chaque année, les tournois de Bomberman sur écran géant ont fait fureur.

Vous trouverez ci-dessous une petite galerie pour compléter cet article qui est, je le répète encore une fois, non exhaustif. Chacun des festivals est si dense qu’il est impossible de les résumer correctement sans oublier quelques stands ou évènements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.