[TEST] My Little Pony : les amies, c’est magique

Lorsque j’ai vu en application gratuite un jeu « My Little Pony : les amies, c’est magique » (Gameloft et Hasbro Gaming, disponible  sur Androïd ou iOS), il fallait que je voie par moi-même ce que pouvait donner cette application.

Le jeu est basé sur la nouvelle série de My Little Pony. Le synopsis est le suivant :  la méchante Nightmare Moon (très classe au demeurant) a envahi le royaume de Ponyland de ténèbres. Twilight Sparkle (rien à voir avec les livres, hein, ne vous inquiétez pas) doit faire revenir ses amis poneys et licornes afin qu’ils l’aident à nettoyer Ponyland et à faire revenir la lumière dans tout le royaume.

La petite vidéo d’introduction sous forme d’images fixes est assez jolie. A l’instar des Simpson Tapped Out (ou « Simpson Springfield » sous notre latitude), le jeu fait appel aux voix originales de la série et est sous-titré lors des moments parlés. Cela peut être une difficulté pour les plus jeunes.

L’écran de chargement et l’univers du jeu est  très coloré, à l’image de la série. Sans casser 5 pattes à un poney, les graphismes sont jolis, les poneys étant modélisés en 3D et les décors en 2D avec scrolling sur l’horizon. Le jeu est assez vivant : on voit passer des lapins et des oiseaux dans la forêt, les poneys interagissent entre eux sans intervention du joueur.

Bien qu’indiqué « jeu d’aventure » dans le descriptif, MLP est un jeu de gestion simplifié comme c’est la mode actuellement (pour ne citer qu’eux : « Les Schtroumpfs », « Skylanders, Lost islands »), un type de jeu toujours agréable qui permet de se détendre une dizaine de minutes et dont je fais partie des utilisatrices. Pour récupérer les poneys disparus, il va falloir construire leur maison, tout en achetant des parcelles de terrain afin de les libérer de l’obscurité et pouvoir placer habitations et boutiques.

Vous gagnez de l’argent en plaçant des stands de jeu ou de nourriture dans lesquels un ou plusieurs poneys peuvent travailler et gagner une somme plus ou moins grosse en fonction du temps nécessaire. Vous gagnez aussi pièces et joyaux à chaque niveau passé ou en remplissant les conditions de quêtes aléatoires (construire des stands, récupérer une certaine somme d’argent ou de cristaux, etc).

A côté de cela, des mini-jeux  (balle, ramassage de pommes) vous permettront de monter le niveau de chaque poney. J’émet un bémol pour le jeu de balle pour lequel, après une trentaine de tentatives et en s’y mettant à deux, nous n’avons toujours pas compris à quel moment il fallait appuyer pour effectuer le bon lancer. En fonction des résultats, une étoile se remplit plus ou moins. Lorsqu’elle est remplie, cela donne accès à un mini-jeu dans lequel il faut faire voler le poney  pour lui faire récupérer le plus de pièces possibles en lui faisant éviter les nuages orageux. Les mini-jeux nécessitent des pièces (argent du jeu) ou des joyaux (plus rares et pouvant s’acquérir avec des micro-paiements) et il faudra par conséquent parfois choisir entre récolter assez d’argent pour faire venir un nouveau poney, faire monter de niveau ceux déjà présents ou agrandir son terrain.

Gros reproche que je fais au jeu : comme la plupart de ses confrères, il s’agit d’un freemium et il faudra dépenser de l’argent réel pour acheter des joyaux afin d’avancer plus vite dans le jeu ou de pouvoir acquérir certains poneys et objets.

Je dois avouer que c’est assez bien fait et très sympathique. Personnellement, je me suis prise au jeu, même si je ne pense pas continuer à jouer régulièrement après ce test. Une bonne idée pour initier un enfant au jeu de gestion simplifié, qu’il connaisse la série ou non.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.