Duke Nukem Forever : Honteux ou pas ???

Il y a bientôt un an sortait Duke Nukem Forever, et justement il y a un an on m’aurait dit que je pourrai enfin jouer à DNF je ne l’aurait jamais cru … Si on cherche la définition de Vaporware dans un dictionnaire je suis sûr qu’on pourra lire “Duke Nukem Forever” et rien de plus … Le développement du jeu a commencé en Janvier 1997 soit 14 ans avant la sortie … Ce n’est pas la première fois qu’on attend plus de 10 ans pour voir la suite d’un jeu, il suffit de prendre Diablo III comme exemple. Cependant le problème avec DNF c’est que la sortie a été annoncée puis repoussée un nombre incalculable de fois, jusqu’à ce qu’on ne l’attende même plus tellement on a été déçus … Pour ma part je n’y ai cru que quand je l’ai vu en rayon, le fait d’avoir pu réserver le jeu n’a rien changé dans ma tête, c’est seulement le jour où j’ai eu ma “Balls of steel” que j’y ai enfin cru … mais j’avoue que j’ai eu un doute jusqu’à que le jeu démarre ! Pour ceux qui n’ont pas voulu, ou pas osé y jouer voilà un petit résumé du début du jeu : on se retrouve dans la peau du Duke dans un remake de l’affrontement contre Cycloid Emperor. Une fois que vous avez poutré ce boss immense mais très “piece of cake”, on se rend compte que le Duke jouait à son propre jeu, en compagnie de bombasses : les jumelles Holsom. Là déboule une invasion extra terrestre, le scénar parachuté de base mais bon, c’est un FPS humoristique on va pas lui en demander beaucoup hein … Après on assiste à une succession d’événements aussi farfelus que loufoques et dont on se fout peu, parce que ce qu’on attend quand on achète DNK en connaissance de cause c’est LE DUKE !

J’ai longtemps hésité avant d’oser tester DNF dans l’optique de savoir si il mérite ou non la vitrine de la honte. A la base le jeu est un accomplissement à lui tout seul, et un vrai miracle juste parce qu’il a fini par sortir … Si on se dit que c’est ENFIN un Duke Nukem qui sort et que c’est une suite à Duke Nukem 3D (on va oublier les versions DS, et autres extensions moisies comme Land of the babes) … bref, si on se base sur le fait qu’on a un Duke à se mettre sous la main il faut bien avouer que c’est jouissif … SAUF QUE : le fait d’être un Duke Nukem ne suffit pas à apporter du plaisir.

Les points forts du jeu :
– Le duke !
– Le doublage …
– le fan service !
– Le lancer de caca
– Je ne suis pas fan des FPS, mais pour le Duke j’ai fait l’effort et j’y ai pris un peu de plaisir …

Les points faibles du jeu :
– le prix de la “balls of steel” : j’ai payé le prix fort pour l’édition collector près de 130 euros le jour de sa sortie, et 6 mois après à peine je le trouve à 10 euros !!! C’est honteux ! A cause d’un jeu qui n’a pas le niveau les éditions collector se dévaluent à une vitesse vertigineuse.
– la qualité du jeu est moyenne voire en dessous des productions du moment : le jeu n’est pas moche, il ne pique pas les yeux, mais on a l’impression d’être sur un jeu rétro ou plutôt en retard sur son temps …
– le level design lui est le vrai point noir du jeu, il n’est absolument pas digne de se prétendre la suite de Duke Nukem 3D !
– pour la durée de vie, il y a plusieurs points de vue : vous êtes fan du Duke, vous allez passer un peu plus de 10h pour la campagne solo, vous êtes fan de FPS et pas plus du Duke : laissez tomber … Si vous êtes comme moi : Fan de Duke 3D et que vous n’avez pas touché un FPS depuis 1995, vous y jouerez 3h grand max !
– il n’y a aucun effort véritable apporté à cette production de 14 ans. Les équipes et moteurs graphiques ont certes changé plusieurs fois, mais rien de cohérent n’a pu émerger de cette production.
– Le scénar n’est vraiment intéressant ou marrant que lors du début du jeu
–  Le fan service ne fait pas tout !

Pour résumer : les points faibles du jeu sont quand même vraiment prédominants et ne permet pas au jeu de briller. Un jeu qu’on a attendu 14 ans et qui finalement ne restera dans les mémoires que comme Vaporware mérite la vitrine de la honte. Un bon conseil, si vous êtes fan du Duke rejouez à Duke Nukem 3D, si jamais  vous avez 5 euros à perdre pour le jeu seul, vous pouvez tenter, mais ne vous attendez pas à des miracles, si vous voulez une statuette du Duke foncez sur la balls of steel edition pour 10 euros, pourquoi se priver, mais c’est le seul vrai intérêt … Certes il y a des circonstances atténuantes, mais si on se place du côté du joueur, celui qui a payé le prix fort, qui a espéré tant et tant que le jeu sorte un jour, le résultat n’est décemment pas à la hauteur des attentes, la baisse de prix laisse un arrière goût de caca dans la bouche comme si le Duke nous l’avait jeté lui-même à la figure et donc oui il est Vitrine de la honte Approved !

J’aurai fait ce test il y a un an, j’aurai dit que non le jeu ne mérite pas la vitrine de la honte, parce que j’aurai été indulgent … 14 ans d’attente ça rend aveugle … on essaye de se convaincre qu’on a pas passé plus de 10 ans à poireauter pour un jeu qui est pas si bien que ça … En un an j’y ai joué le premier mois et je n’y ai jamais retouché (sauf ce soir pour faire les screenshots) … Du coup replay value : que dalle … Certains jeu qu’on attend vraiment longtemps finalement on ose rien leur reprocher, même si le DRM utilisé est honteux … non aucun lien avec un Hack & Slash de Blizzard sorti il n’y a pas longtemps …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.