[MUSIQUE] MagoYond, le groupe qui fait revenir les morts à la vie

En ce  14 juillet, c’est le jour idéal pour fêter … les zombies (pourquoi faire comme tout le monde ?). Et plus précisément le rock zombie.

Le rock zombie, qu’est-ce donc ? C’est exactement la question que j’ai posé à un des musiciens de MagoYond lorsqu’il m’a interpellé lors de ma visite de Geekopolis.  Si le nom de MagoYond vous dit peut-être quelque chose, c’est que j’en ai déjà parlé brièvement dans mon article sur Geekopolis ou que vous avez peut-être vu leur première partie du Naheulband au Geek Faeries 2011.

Revenons à notre sujet : le rock zombie, c’est du rock avec des thèmes qui parlent aux zombies mais aussi aux humains fan de “La nuit des Morts Vivants”, “Walking Dead”, “Shaun of the Dead” ou tout autre oeuvre où des anciens humains en état de décomposition plus ou moins avancée avancent en tendant les bras et en râlant. Le groupe lui-même disait récemment sur sa page Facebook que c’est la scène de fin de “Shaun of the Dead”  où Shaun joue à la console avec son pote Ed qui leur avait inspiré la chanson “Adopte un Zombie”.

Convaincu par les quelques notes que j’avais pu entendre et les 2 musiciens du stand, j’ai pris leur deuxième et dernier CD, “Z” pour tester. Et j’ai adoré ! Tellement qu’une semaine après, j’achetais leur premier album, “Pandemia”. MagoYond, c’est surtout trois choses :

– des textes plus ou moins humoristiques tournant, vous l’aurez compris, autour des zombies mais aussi de certains monstres mythologiques ou de tueur fictifs ou réels, comme par exemple dans “Kraken Palace” ou “Jack”. Surtout, ce sont des textes qui restent en tête : “Adopte un zombie, mais quelle c******, il fallait s’échapper, ne pas se faire bouffer”, “Maintenant t’es mourru, mais je reste complètement mordu de toi”, “Fini les nuits de dures luttes dans les plaines, les campements de fortune dans la forêt, je voudrais être six pieds sous terre” (note au groupe s’il passe sur cet article : je vous l’ai déjà dit en direct mais non, on ne comprend pas forcément “dure lutte”)….

– des riffs endiablés, particulièrement dans le dernier album avec ma préférée “6 pieds sous terre”. Mais aussi des très beaux morceaux de piano dans “Hector ZAM” ou des rythmes plus dansants  se mêlant à la trompette dans “Vegas Zombie” ou “Kraken Palace”. J’avoue avoir eu un peu de mal avec la voix de Le Mago la première fois mais je l’ai très vite apprécié. C’est de la musique qui donne envie de bouger et de faire des headbang, même si vous écoutez ça dans le métro ou à l’imprimante. Elle donne aussi envie de chanter les paroles à tue-tête, ce qui peut être gênant à l’imprimante de votre travail lorsque vous en êtes à “Mais il y a toujours un mec pour venir te faire c**** ” dans “6 pieds sous Terre” (véridique).

– des musiciens accessibles et extrêmement sympathiques, même si je n’ai vu pour le moment que les représentants Le Mago et Aspic. La photo ci-dessous (prise avec leur aimable autorisation) les représente sur le stand du Dernier Bar avant la Fin du Monde à Japan Expo 2014  :

P1110194

Si vous aimez le “Troll Métal” du Naheulband, vous ne pouvez qu’aimer MagoYond ! Leur musique est exactement dans la même veine et dans un domaine aussi geek que Naheulband, sauf que l’on passe du jeu de rôle aux trépassés qui râlent.

Les morceaux de MagoYond sont facilement accessibles : gratuitement sur leur chaîne Youtube, sur Deezer et sur Spotify, de façon payante sur I-Tunes ou en leur commandant les albums physiques. Vous les retrouverez facilement sur leur site : http://www.magoyond.com/ , ou sur leur page facebook MagoYond.

En attendant, vous pouvez écouter leur nouvel album en entier sur Youtube  à cette adresse

https://www.youtube.com/watch?v=UqpuAPpHW_4
Je vous conseille aussi leur chanson la plus connue “Adopte un zombie” :
http://youtu.be/a_E-_73NDaQ
En espérant que vous ferez vous aussi une bonne découverte.
Mon mot de la fin sera : “Agrrrrr”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.