[HUMEUR] Hardcore Casual Gaming

Oui vous avez bien lu, Hardcore et Casual ne vont pas forcément ensemble, mais en fait si on y pense y a des casual qui deviennent des hardcore gamers sans même le savoir. Le casual gaming selon moi est pas super, on a vu naître ce phénomène avec l’apparition des jeux facebook, de la Wii et des smartphones. J’ai toujours pensé que le casual gaming tirait le jeu vidéo vers le bas : certes à la sortie de la wii j’ai trouvé ça génial de m’éclater sur Wii Play, j’ai aussi joué avec pas mal de tower defense en flash sur FB, mais je me suis lassé et après réflexion est-ce que c’est vraiment du jeu vidéo ? Récemment j’ai passé, et je passe encore un peu de temps à jouer à The Simpsons tapped out, surtout parce que je suis fan des simpsons … mais si je trouve ça divertissant je ne suis pas encore convaincu que ce soit un jeu vidéo. Ma wii prend la poussière parce qu’elle ne compte pas énormément de vrais jeux pour moi (attention, on met de côté les excellentes productions de Nintendo), mais les jeux développés en 3 mois ou il faut secouer le gadget auquel on joue 3 jours et qui prend la poussière pour moi c’est pas du jeu vidéo … Maintenant, si on prend les jeux sur les réseaux sociaux et les jeux comme the simpsons, et qu’on y joue des heures et des heures, qu’on masterise complètement le truc, est-ce qu’on est un hardcore gamer ? En fait je sais pas trop … Si je continue sur mon exemple des simpsons, il y a deux façons d’avancer : la première c’est payer et là du coup le jeu peut revenir très cher, mais ce n’est pas vraiment jouer, c’est dépenser du fric, la deuxième c’est jouer tous les jours, et y passer un nombre incalculable d’heures. Quelle est la différence du coup avec le gars qui va monter ses persos dans Diablo III ou WoW ? La difficulté … Je n’en vois pas d’autre. Il n’y a que la  difficulté du jeu qui va différencier les deux types de gamers. Si on prends la définition du hardcore gamer on voit que ça peut coller au casual qui passe des heures sur son jeu :

Le hardcore gamer, traduit également par « joueur passionné »2, désigne un joueur qui s’implique énormément dans un jeu vidéo et cherche la compétition et la performance via le jeu vidéo, le plus souvent en mode multijoueur. Le hardcore gamer consomme énormément de jeux vidéo, que ce soit en temps ou en nombre de jeux. Il recherche le chalenge, la difficulté, la compétition. Il peut passer ses journées à tenter d’obtenir de meilleurs scores seul ou en équipe, et explorer un jeu entièrement pour en dénicher ses subtilités. (source Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Joueur_de_jeu_vid%C3%A9o#Hardcore_gamer)

Bien sûr on peut noter que cette définition s’applique surtout aux joueurs de FPS, de MMORPG, ou de shoot’em up, … Du côté du casual gaming, il y a la notion d’addiction qui est beaucoup plus prédominante : le fan service qu’apporte le jeu des simpsons est indéniable est fait bien entendu tout le succès du jeu et cela procure l’envie d’avancer,  pour d’autres comme Skylanders Cloud Patrol (un rail shooter) on peut dire que c’est le côté « mode » qui fait qu’on a envie d’avancer, il y a toujours un petit plus qui nous colle sur la console, la tablette ou le smartphone. Le gamer qui finit Angry Birds, mérite-t-il/elle le nom de gamer ? Mérite-t-il la qualification de Hardcore Gamer ? Aujourd’hui j’ai presque envie de dire oui, si on passe plus de 100h sur un jeu c’est qu’on est un peu furieux … mais seulement presque, il me suffit de regarder un pro du shoot’em up ou du FPS pour me rappeler que non un casual gamer ne sera jamais capable de faire la même chose, même si il mérite le respect pour avoir torché Angry Birds sous toutes ses versions …

Et vous, vous en pensez quoi ?

[poll id= »3″]

2 réponses sur “[HUMEUR] Hardcore Casual Gaming”

  1. Difficile de trouver une réponse à cette question ! Pour moi la réponse serait un oui avec réserve de l’évolution des jeux casuals : si le genre des jeux facebook, smartphone et tablette continue de se développer comme un ensemble d’applications ayant un rôle de défouloir, je pense pas qu’on pourra considéré ces joueurs comme des hardcore gamer. Après, il y a aussi des jeux comme The Bard’s Tale qui sont déjà de vrais jeux et qui commence à émerger et à rencontrer un succès certain, qui pourraient aussi donner un autre horizon au genre et permettre de voir apparaître des hardcore gamer sur ces jeux qui restent quand même assez casual.
    Pour en revenir aux jeux casual, j’ai aussi beaucoup de mal à considérer ces applications comme des vrais jeux, ils sont quand même très archaïques et ont un gameplay vraiment très voire trop simple pour être considérés comme des jeux. Et le gros problème, c’est qu’on commence à avoir le même problème, à plus basse échelle, sur les consoles… J’ai écrit un article là-dessus si ça peut t’intéresser : http://www.evil-lotus.com/2012/09/la-casualisation-des-jeux-console.html

  2. Comme tu l’as dit toi même, il y a une notion d’addiction dans certains jeux. Pour moi un hardcore gamer possède un certain niveau de jeu (difficulté et connaissance du monde vidéoludique), aussi jouer +300h à un seul jeu casual ne fait pas d’un joueur un hardcore gamer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.