Real Stories Babies

Pochette du jeu

Vous voulez du test de jeu pourri, en voilà un beau !

Fait remarquable : lorsque j’ai allumé ma DS pour lancer le jeu, elle a planté pour la première fois en 4 ans. Un  bon vieux plantage comme nous faisaient les anciennes Game Boy lorsque nous lancions certaines cartouches encrassées : le logo Nintendo de démarrage s’est lancé puis a frisé en plein milieu de son affichage ! o-O

Présentation du jeu

Il s’agit d’un jeu de gestion produit par Mindscape. Le menu de démarrage présente un univers coloré à dominante rose. A l’aide d’images fixes pas spécialement belles, le mode Histoire m’apprend que je suis une apprentie nounou qui vient d’arriver dans une maison où « les parents déposent leur bébé le matin et viennent le soir le récupérer » (au cas où ça aurait été un orphelinat et non une garderie, hein). Celle-ci est constituée de plusieurs pièces : une salle commune où sont regroupés tous les bébés et plusieurs autres comportant les activités/mini-jeux. Il faut surveiller les statistiques du bébé et faire qu’ils restent au plus haut afin que le bébé ne crie pas et ne « sème la panique chez les autres bébés ». Si les parents sont contents de mon travail, plus de parents me confieront leurs bébés et je gagnerai donc plus d’expérience. J’ai par exemple obtenu la garde d’un deuxième bébé au début de la seconde journée.

Salle commune

 Je me lance enfin dans le jeu avec bébé Jack, mon premier bébé. Premier constat : mais qu’il est moche, ce bébé modélisé en 3D avec sa face toute plate, son manque de détails et ses membres pixellisés ! Je clique sur l’icône en forme de hochet pour voir ce que ça fait : j’ai des icônes avec plusieurs faces de bébé. Chacune correspond au lever en l’air, au bercement et au câlin près du corps. Cependant, impossible de le savoir avant d’avoir cliqué dessus et de toutes façons, vous voyez juste le bébé qui bouge tout seul dans les airs, les bras de la nounou n’ayant pas été modélisés ! o-O Cela ne joue en rien sur les statistiques du bébé, il y a bien des activités comme le tambourin ou le moulin à vent qui utilisent les fonctions interactives de la DS mais elles ne sont pas débloquées dès le début.

J’ai passée 3 heures à chercher une icône sur l’écran avant de comprendre que pour quitter cette activité, il faut appuyer sur le bouton Start puis sélectionner plusieurs fois « Quitter » parce que le jeu a la vitesse de détection d’un lamantin endormi… Cela me permet de voir bébé Jack au milieu de la salle commune essayant de marcher puis se retrouvant assis un peu plus loin ou encore tournant tout seul sur le sol comme s’il était assis sur une chaise tournante invisible. Pas de doute, ce bébé est possédé !
Autres salles
Il n’y a aucune indication concernant l’élément sur lequel cliquer pour lancer le mini-jeu dans chaque salle. J’ai dû cliquer à l’aveuglette avant de m’apercevoir que je n’avais encore accès à rien dans la salle d’habillage…

Concernant les autres pièces :

–         La salle de bain : il faut laver le bébé en soufflant sur les bulles de savon pour qu’elles ne lui piquent pas les yeux : par contre, l’éponge pleine de savon en plein dedans, il s’en fiche. On a beau frotter pendant 3 heures au même endroit, il y a des taches qui semblent ne pas partir et malgré ça, le jeu considère que c’est bon. M’enfin, « un bébé qui sent bon est un bébé heureux »… Vu qu’il va passer par la baignoire au moins 3 fois dans une journée, on veut bien croire !

–         La cuisine : il faut préparer le biberon (la maniabilité est très mauvaise pour la cuillère de lait en poudre et l’ajout d’eau chaude), le mélanger et le servir au bébé en le mettant dans les inclinaisons demandées. On voit parfois clairement que le biberon n’est pas dans la bouche du bébé mais bon, il est content. Pas passionnant.

–         Le jardin : il faut faire glisser le stylet dans le sens demandé par le bébé pour faire tourner le manège et on voit sur l’écran du haut s’il est content ou non. Ennuyeux.

–         La salle de jeu : il faut cliquer dans le bon ordre sur 3 instruments pour amuser bébé. Si ce n’est pas celui qu’il veut entendre, il tire la tronche. Une sorte de « Mastermind» en plus simple et plus ennuyeux

–         La chambre : LE PIRE DE TOUS ! Le matelas de bébé est tellement moche qu’on dirait une pièce de mur dans Minecraft. Il faut aider bébé à s’endormir en inclinant son berceau mais à cause de la maniabilité pourrie, on perd le rythme une fois sur 4 au début, le berceau refusant de continuer à s’incliner ! Et même quand on l’a trouvé, c’est juste ennuyeux à mourir. Le pire, c’est que si on ne berce pas assez vite, bébé tire la tronche. Mais c’est nous qui devrions tirer la tronche !

 
Et la sauvegarde, b*#@%ù ?!
 

Bon, je crois qu’il est temps de sauvegarder. Mais au fait, où est-ce qu’on sauvegarde ? C’est automatique ? Ah bah non, en revenant à l’écran titre, j’ai dû recommencer depuis le début du jeu ! Bah alors, c’est une option quelque part ?

Un gros énervement et quelques recherches sur Internet plus tard, on apprend que le jeu sauvegarde automatiquement au bout d’une journée complète dans le jeu. Et ça dure combien une journée complète ? ON N’EN SAIT RIEN ! Il n’y a aucune indication temporelle dans cette saleté de jeu. A force de persévérance à recommencer les mini-jeux quand les statistiques de bébé Jack étaient trop bas, je peux maintenant vous annoncer qu’il faut attendre une demie-heure pour que la sauvegarde soit effectuée…Argh.

 
BILAN

–         Bande son oubliable : musiques simples et bruits de bébé, sauf, le comble, dans les mini-jeux les mettant en scène

–         réactivité de l’écran tactile parfois proche de 0

–         mini jeux répétitifs, pour la plupart sans intérêt et avec une maniabilité exécrable

–         Graphismes 3D comme 2D moches

–         Pas de sauvegarde manuelle !!! o-O

–         [L’internement dans une maison de repos de la testeuse]

Oh, une cartouche qui vole!!!!

Vitrine de la honte APPROUVEE !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.