Dossier Zombie : Part IV

Pour cette quatrième partie j’ai envie de vous faire part de mon expérience avec cette créature de fantasme. J’ai du mal à me souvenir de mon premier contact avec ces êtres en décomposition, je me souviens par contre de la première fois ou j’ai vu le clip Thriller de Michael Jackson, je me souviens que le clip passait à la télé et que je suis parti dans ma chambre jouer avec mes G.I. Joe parce que j’ai eu peur … Plus tard j’ai repris contact avec un peu plus de confiance dans un jeu megadrive « Zombies ate my neighbors », un petit jeu qui m’avait bien plu à l’époque, il faudrait que je dépoussière la cartouche pour voir si le jeu n’a pas mal vieilli … Un autre jeu Megadrive, sur lequel j’ai passé pas mal de temps et dans lequel j’ai retrouvé ceux qui m’avaient terrorisé c’est « Moonwalker », ou on retrouve dans un niveau les fameux zombies de thriller. J’ai donc découvert les zombies plus au travers des jeux vidéos et grace à Michael Jackson que grace au cinéma.

Un peu plus tard, en 1992, encore un jeu vidéo, du grand Frédérick Reynal, j’ai incarné pendant de longues heures Edward Carnby, et j’ai eu à en découdre avec quelques zombies, et j’avoue que c’est le premier jeu qui m’a foutu la trouille. Outre la prouesse technique que j’admirais, le jeu a été le premier à me plonger dans une ambiance horrifique, malsaine, et j’en redemandais. J’ai été assez fou pour jouer tard le soir, dans le noir, avec un casque, et du haut de mes 14 ans je n’en menait pas large à chaque couinement de porte …

J’ai, plus tard encore, comme tout le monde succombé à Resident Evil sur Playstation et c’est comme ça que j’ai retrouvé les zombies, ado je n’ai pas accroché aux zombies et je suis sans doute passé à coté de pas mal de films. Resident Evil m’a marqué surtout par son ambiance, qui m’a rappelé les heures passées sur Alone in the Dark. Mais le problème c’est que je n’ai jamais vraiment accroché à la série, et que je ne suis jamais devenu fan du genre. J’ai fait plusieurs tentatives, mais aucune n’a réussi à me convertir. Par contre j’ai bien aimé les films (à part le dernier), et là je sais que je vais faire hurler les fans de la série, dont mon très cher ami tonton blacky ! Je ne suis pas fan de la série résident evil donc il est plus facile pour moi d’accrocher à un film sur le jeu ne connaissant pas ou peu le jeu en question. Il s’appellerait Alice VS the zombies ça serait pareil pour moi … Donc niveau films j’ai enchainé les 3 premiers dans la même journée et je dois avouer que j’ai été séduit par l’esthétique et l’ambiance générale du film, malgré les défauts évidents de toutes méga production qui tente de plaire au plus grand nombre.

Pour continuer sur le cinéma, je suis un grand fan des films qui traitent le sujet avec humour : Shaun of the dead est un bijou à mes yeux, il comporte des scènes qui me font hurler de rire et même la 10ème fois ! Bienvenue à Zombieland à apporté un petit plus en introduisant un mode d’emploi à la survie, et j’ai vraiment aimé aussi. Niveau séries télé, j’ai bien aimé the Walking dead, gore, percutante, et assez bien ficelée, surtout au début … Après j’aime bien les grands classiques de Romero, et j’ai aussi quelques films honteux à mon actif comme Zombie Strippers … oui ok j’avoue, on me promets des boobs et moi je me jète dedans la tête la première … En fait ce que j’aime dans ce cinéma c’est de voir une situation normale, de tous les jours, une contamination (due à la bêtise humaine la pluspart du temps) et de voir comment ça se propage et à quelle vitesse. La viralité du truc m’intéresse plus que la créature en elle même en fait sur le cinéma. J’aime bien quand on me montre comment on est passé du patient 0 à quelques survivants sains … sauf quand c’est traité sur le thème de l’humour. Rien à voir avec les zombies mais une scène que j’ai adoré c’est dans la momie ou pour échapper aux troupe de la momie les protagonistes se font passer pour des zombies …

Niveau jeux vidéo dans les next gen, celui qui m’a le plus éclaté c’est Dead rising, j’ai passé des heures à décapiter du zombie avec tout ce qui me tombait sous la main. J’ai vraiment pris mon pied dans ce bac à sable géant, un défouloir comme j’adore, ou on massacre à peu près tout ce qui remue un orteil ou une oreille !

Dans la vraie vie, j’ai eu la chance de participer à une Zombie Walk, à Rennes, j’ai vraiment aimé le concept, tout se passait dans la bonne humeur sous l’étonnement et l’amusement des passants. Une expérience que j’ai pu vivre de l’intérieur, une sorte de cour de récréation immense ou de grands gamins jouent aux gendarme et au voleur dans les rues, ou plutôt au zombie et au meatbag ! Ce qui a été extrêmement rigolo c’était de voir les vestiges de la zombie walk le lendemain, comme les traces de main ensanglantées sur les vitres du métro, ou les flaques de sang dans la rue, voire quelques restes de boyaux dans la rue !

J’ai donc une relation de casual avec le zombie, mais grâce à la médiathèque de ma ville je peux découvrir tout un tas de films qui sont des classiques, du coup je m’intéresse de plus en plus au sujet, ce qui m’a donné envie de faire ce dossier en fait ! Pour l’avenir, il y a un jeu qui me tarde de découvrir, c’est Lolipop Chainsaw, comme je le disais plus haut si on me promet du boob et du zombie je dis oui, si en plus le jeu est bien rock and roll, et si on a une subtilité équivalente à mon god of war fétiche, je n’ai aucune raison d’opposer une résistance quelconque. Niveau cinéma je compte sur mon médiathécaire préféré pour me fournir en bons films ou en nanards zombies (je suis fan de tout ce qui est kitsch et honteux mais ça vous le savez hein ^^). Tout ce que je peux dire c’est que j’aime le fait que les zombies remplacent un peu les vampires qui brillent au soleil, ces vampires me sortent un peu par les trou de nez !

A suivre pour le dossier, une rencontre avec un studio d’effets spéciaux, je sens que vous allez aimer !!!

4 réponses sur “Dossier Zombie : Part IV”

  1. Médiathècaire préféré…..J’espère que tu parles de moi sinon je serai jaloux…Sinon si tu ne l’a pas acheté on a reçu evil dead 3 au boulot. Et en série sympa sur le thème tu as « dead set » une série courte qui prend pour zone d’infection un plateau de téléréalité du style loftstory. Facilement trouvable sur la toile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.