Tactics Ogre PSP vs SNES

Avec Tactics Ogre « Let us cling together » Square Enix dépoussière un RPG phénoménal de la Super Nes.
Sorti à l’origine en 1995 sur Super Famicom (et pas dans nos contrées occidentales !), Tactics Ogre: Let Us Cling Together (タクティクスオウガ, Takutikusu Ōga) est un Tactical RPG développé par QUEST. Square Enix a repris le flambeau pour la version PSP en 2011.
Il existe évidement des différences entre les deux versions, les graphismes ont été retouchés (même si ceux d’origine sont superbes), des effets de lumière et 3D ont été rajoutés, les musiques ont été remastérisées en qualité CD (c’est plus agréable que le midi j’avoue) et elles sont même livrées avec la version collector sur CD audio …
Le gameplay a quelque peu été modifié lui aussi … à la base le jeu est un RPG au tour par tour un peu « hardcore », quelques subtilités ont été rajoutées afin de ne pas blaser le joueur lambda (3 vies par personnage avant sa disparition définitive de l’équipe, un « chariot » des événements permettant de retourner quelques coups en arrière) …
Sinon niveau jeu tout ce qui plait aux amateurs du genre est présent : classes, niveaux à monter, objet à acheter ou à fabriquer (dans un atelier d’alchimie vraiment bien fait), armes, pouvoirs, … et un bestiaire assez bien fourni. Le RPG au tour par tour est une de mes catégories de jeu favorites mais quand en plus on me donne accès à un jeu de cette qualité je dis MERCI SQUARE !
En guise d’hommage j’ai fait un petit montage des deux versions du jeu, mais quoi qu’il en soit si vous avez une PSP et que le RPG vous tente, il vous faut absolument avoir Tactics Ogre, ce jeu est une oeuvre magistrale de la PSP …
 
[flowplayer src=’https://www.clem2k.com/wp-content/uploads/2011/07/Tactics-Ogre-Test.flv’ splash=’https://www.clem2k.com/wp-content/uploads/2011/07/SS_02401.png’ controlbar=show autoplay=false]
 






 


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.