[TEST SOFTWARE] Portrait PRO 15

DVD case with a blank cover and shiny blue DVD disk, Vector

La retouche photo je trouve toujours ça génial, ce qui est encore mieux c’est quand on ne peut pas la déceler … La retouche de portrait est tout de même une des plus difficiles pour monsieur ou madame tout le monde. J’ai beau connaitre un peu photoshop je n’ai jamais réussi à faire quelque chose de crédible sur un portrait. J’avais déjà testé il y a quelques temps la version 11 de Portrait pro et les résultats étaient plutôt pas mal même si on avait un « effet cire » sur la peau qui laissait entrevoir les retouches (ancien test ici) . La nouvelle version vient de sortir avec son lot de nouveautés ( si vous voulez les retrouver en détails rendez-vous ici : http://www.portraitprofessional.com/photo_editing_software/new_in_v15/ ). En gros le développeur a rajouté des effets de maquillages vraiment crédibles si on prend le temps de faire les bons réglages, une correction de distortion vraiment des plus efficaces (même plus simple que dans photoshop), et surtout une détection des visages vraiment améliorée qui permet de travailler beaucoup plus vite qu’avant !

2ffc7046-2dbe-45d8-ad47-afe7614d05dcSi on veut trafiquer une photo soit parce qu’on a raté la prise de vue, soit pour être à son avantage il suffit quasiment de lancer les réglages automatiques du logiciel et le résultat est très naturel, sans chercher à travestir la vérité on peut juste se mettre en valeur :

Avec des réglages par défaut et donc en moins de 5 minutes, le résultat est frappant sans être trop trompeur
Avec des réglages par défaut et donc en moins de 5 minutes, le résultat est frappant sans être trop trompeur

En quelques minutes on peut gommer certains défauts, après j’avoue que c’est le genre de logiciel que j’adore, un peu comme ces applis délirantes sur nos smartphones où on peut se travestir ou rajouter des filtres … Ici on peut se changer la couleur des yeux (il faut y passer pas mal de temps pour que le résultat soit crédible) ou bien remodeler complètement le visage. Si on fait ça a la va vite c’est rigolo de voir se transformer, mais par contre on voit qu’il y a un trucage, sur la photo suivante j’ai volontairement exagéré tous les paramètres et le résultat même si il est rigolo n’est pas crédible.

En allant trop loin dans les réglages on voit que la photo est retouchée
En allant trop loin dans les réglages on voit que la photo est retouchée

La détection automatique des visage de cette version 15 est carrément fantastique, je me souviens que sur la 11 j’avais du passer du temps à tout placer correctement parce que le logiciel était pas parfait, sur cette version la détection était parfaite sur toutes les photos que j’ai utilisées, du coup ça vous fera gagner un temps fou !

Détection des visages

Si vous avez un événement dont vous voulez garder une trace sans aucun défaut, comme des photos de mariage, une photo de votre chéri(e) que vous voulez afficher sur votre bureau au travail, ou si juste comme moi ça vous amuse, je vous conseille d’aller tester le logiciel (un free trial est dispo sur le site de l’éditeur : http://www.portraitprofessional.com/download/ )

Côté défauts, il faut juste signaler qu’il ne faut pas forcer sur les effets, au maximum les effets ne font plus « naturels », il vous faudra faire des réglages fins ou bien alors laisser le mode automatique faire le travail. Après niveau cheveux il est très difficile de changer complètement la couleur de vos cheveux de façon crédible si la photo source n’est pas parfaite. J’ai fait quelques tests pour changer ma couleur de cheveux, mais aucun n’est présentable : ma photo source (celle ci-dessus) ne permet pas au logiciel d’identifier facilement mes cheveux. Faut dire que je n’ai pas facilité la tâche au logiciel 😉 Si on excepte les cheveux franchement le truc est top …

Si vous aussi vous utilisez photoshop (elements dans mon cas), un plugin du logiciel est disponible et fonctionne très bien, pour ma part j’ai vraiment trouvé l’intégration très simple …

plugin

En résumé : très simple d’utilisation, détection des visages qui vous facilitera la vie, et mode automatique qui donne de très bons résultats. Un logiciel qui retouchera vos photos présentant des imperfections au niveau des visages. Si vous avez une photo imparfaite au niveau de la lumière c’est lightroom qu’il vous faut, si vous voulez retoucher des visages c’est PortraitPro 15 qu’il vous faut !

[TEST] Windows 10 : une mise à jour ou LA mise à jour ?

Depuis quelques mois je testais la version Insider de Windows 10, cela fait un moment donc que j’ai pu avoir un aperçu de ce que devient Windows. Et là enfin la RC est là depuis deux jours, et j’ai pu l’installer.

Nouveautés notables :

Je l’ai testé surtout sur une tablette, et j’ai donc pu découvrir une des fonctionnalités principales : le système d’exploitation devient intelligent, il est comme le HTML responsive : il s’adapte à l’utilisation que vous en faites. En mode tablette (avec des gros doigts pleins de chips) les tailles des menus, sont adaptés pour que vous puissiez cliquer, pour résumer ils sont plus larges, dès qu’on reprend une souris ou un stylet les menus redeviennent normaux.

ENFIN !!! il était temps
ENFIN !!! il était temps

Une des nouveautés principales que j’adore, c’est le multi bureaux, c’est un truc que je pratique depuis des années sous MacOS X ou même depuis Windows XP en rajoutant des addons, du coup l’avoir en natif c’est agréable au plus haut point …

Cortana
Cortana

Cortana : Cortana c’est un peu comme Siri, on s’en sert une ou deux fois pours’amuser, mais en fait à part lui demander de nous raconter une blague je ne pense pas que sur PC elle devienne un vrai assistant utile … gadget, rigolo, fonctionne bien, elle essaye même de mettre de l’intonation en racontant des blagues (dignes de carambar) …

Look and feel général :

Le menu démarrer
Le menu démarrer

Le menu démarrer fait son grand retour, personnellement « l’écran d’accueil » de Windows 8.1 ne me gênait pas vraiment, même sur un PC, même pour mon PC de jeu. En fait je me sers beaucoup plus de la barre des tâches comme un « dock » (pour ceux qui connaissent MacOS X je pense que vous me comprenez) … donc le retour d’un VRAI menu démarrer pour moi n’est pas une amélioration. C’est une vraie avancée par contre dans la philosophie de Microsoft qui montre encore une fois (cf la XboxOne) qu’ils sont (enfin) à l’écoute des utilisateurs, et que dorénavant ils font des produits pour les utilisateurs, sans grosse fracture. Pour ma part je ne suis pas fan du menu démarrer, donc du coup j’ai configuré le menu pour qu’il soit classé comme l’écran d’accueil de Windows 8.1 … on a donc un OS sur mesure pour accéder comme on veut à nos programmes. Les « universal apps » sont maintenant en mode fenêtre mais peuvent passer en plein écran … Le look de l’os est sobre, « flat », au goût du jour en somme, ni trop, ni trop peu …

Performances :

perfsJ’ai bien entendu voulu être sûr que les performances ne sont pas diminuées, le boot s’effectue en moins de 2 secondes (vive le SSD), et sur 3DMark les résultats sont sensiblement les mêmes, rien de notable niveau perf pour moi pour le moment : à surveiller.

Cross device :

Que ce soit sur tablette, sur PC de gamer, sur portable, sur smartphone ou même sur raspberry Pi on a un Windows 10, bon ce sera pas vraiment le même (sur rasp il n’y a pas d’interface graphique par exemple), mais les Universal Apps sont en théorie les mêmes quelles que soient les devices utilisées, en gros pour le moment vu l’implantation des Windows Phones on ne pourra voir l’utilité de la chose que si Windows Phone décolle, pour l’instant je garde mon Android … Il faut savoir que Microsoft prévoit quelques applis iOS et Android pour que le PC soit de plus en plus du smartphone …

La mise à jour :

Je pensais que la mise à jour serait longue, laborieuse, et que je devrai peut être faire une installation propre après coup (ou un restore vu que l’image est sauvegardée). Mais non ma brave dame ! 58 minutes depuis le moment ou j’ai eu le GO jusqu’au premier login sous Windows 10. Tous est simple, tout se passe sans heurt, tout est fait pour rassurer, écrans calmes et simples, messages clairs et précis et une fois que c’est fini tout est prêt, plus besoin d’intervenir …

Le prix :

Si vous avez une licence de Windows 7, 8 ou 8.1 normalement c’est gratuit, après Microsoft a tellement mal communiqué sur le prix du machin que je vous recommande d’aller voir leur site si vous avez un doute …

Conclusion :

J’attendais ce Windows 10, je l’ai testé, je ne peux plus m’en passer, j’ai toutefois abordé le sujet de façon prudente, la règle numéro 1 de l’informatique étant « SI CA MARCHE = TOUCHE A RIEN » … On peut pour une fois faire confiance à une mise à jour et c’est pour moi la bonne surprise. Les nouveautés pour monsieur tout le monde ne sont pas vitales, pour les gamers DirectX12 sera un gros attrait. Après est-ce qu’il faut attendre ? Je ne le conseillerai qu’aux personnes qui ont des applications exotiques, pour le particulier oui sans hésiter …

[TEST MATOS] : MOBI – 2

WP_20140506_008J’ai testé récemment un petit système de son le MOBI-2 par Wavemaster. Le principal attrait de l’objet c’est surtout son prix plus que raisonnable. Un système de son portable à 30 euros on joue un peu au poker quand on craque : soit on en a pour son argent soit on est déçu de la qualité. Dans le cas de cette petite enceinte on en a clairement pour notre argent ! La principale fonction de l’objet est bien remplie : le son sort propre (sauf quand on pousse un peu trop le volume, mais ça c’est le problème pour toutes les enceintes dans ces gammes de prix !). Donc pas de mauvaise surprise côté son … Par contre on a de bonnes surprises avec cette enceinte : elle est sans fil (Bluetooth) et vraiment le point fort se situe dans la fonction. Le jumelage d’habitude faut appuyer avec ses 8 doigts de la main gauche et double cliquer sur le bouton gros comme une tête d’épingle avec le nez, mais là pas du tout : il y a un switch OFF/ON/BT. Le jumelage se fait en direct juste avec ce switch, l’enceinte annonce qu’elle passe en mode BT, puis elle annonce qu’elle est prête, il ne vous reste plus qu’à l’activer sur votre périphérique, l’enceinte annonce qu’elle est jumelée et zou le son sort. Si vous voulez vous pouvez laisser sur « ON » et du coup un petit cable JACK sous l’enceinte servira à transporter votre douce musique à base de POW POW POW …

Côté avantage : pas de pile mais une batterie qui tient plutôt pas mal (annoncée pour 10h, et on doit y être !), l’enceinte est livrée avec son cable micro usb de recharge et une petite housse de transport : pas radin pour le prix …

Bref : 30 euros pas foutus en l’air, et testée avec mon iPad et mon Smartphone sous Windows Phone, aucun problème, son très correct (sauf à plein volume). On sent qu’elle a la patate, et ça fera l’affaire lors d’un besoin de musique en extérieur ou au bureau. Le tout pèse une centaine de grammes donc parfait pour trimbaler partout …

Si ca vous tente : c’est dispo chez Amazon par exemple.

[TEST] Bidules connectés : Jawbone UP

Cela fait quelques mois maintenant que je l’utilise donc je peux vous en parler avec tout le recul qu’il faut. J’ai craqué l’été dernier pour un bracelet connecté. J’ai choisi le Jawbone UP parmi tous ceux qui existent parce que c’est le seul qui possède une fonction qui me tentait au plus haut point : le réveil intelligent.

Ca fait quoi et ça sert à quoi ? Alors le machin est juste un ramassis de capteurs le tout fourré dans un bracelet pas moche et pas encombrant. Au bout de quelques jours on oublie même qu’on le porte. La journée les capteurs enregistrent toute votre activité : basiquement c’est un podomètre avancé qui enregistre l’activité physique. La partie la plus sympa pour moi c’est la partie « nuit », le bracelet une fois passé en mode nuit (en appuyant sur un bouton) enregistre l’activité nocturne. On peut donc savoir quand on dort de sommeil léger ou profond, si on a eu des micros réveils, combien de temps on a mis à s’endormir … C’est bien de le savoir mais ce qui est juste fantastique c’est le « réveil intelligent » : on donne au réveil une heure à laquelle on aimerait se lever : par exemple 7h00, et on lui laisse 10, 20 ou 30 minutes de marge. Le réveil va choisir le dernier moment de sommeil léger pour nous réveiller, et au plus tard ce sera 7h00 dans mon exemple. Le bracelet va donc vibrer entre 6h30 et 7h00 si vous avez choisi une marge de 30 minutes et vous serez réveillés la plupart du temps pendant une phase de sommeil léger, du coup fini l’impression d’être dans le potage dès le matin … Bien entendu si vous ne dormez que 2h par nuit ça empechera pas d’être fatigué, mais avec un bon rythme de vie vous aurez moins l’impression de vous lever déjà fatigué ! Le bracelet est résistant à l’eau donc à part à la piscine vous pouvez le garder sous la douche. Il a une autonomie de 10 jours ce qui est plutôt appréciable, et l’interface est pas mal foutue. On peut se mettre des objectifs de mouvements ou sommeil. On peut aussi suivre ce qu’on consomme comme calories en renseignant les repas (via saisie manuelle, scan de code barre ou recherche internet). Il y a aussi moyen de former des « équipes » avec des potes qui ont aussi acheté le joujou … Vous pourrez même programmer le bracelet pour des « siestes » ou pour le faire vibrer si vous avez des périodes d’inactivité trop longues …

Y-a-t-il des point négatifs ? Oui carrément ! Alors déjà le truc à savoir c’est que la synchro du bracelet se fait forcément avec un smartphone ou une tablette connectée (iOS ou Android uniquement). Pas moyen de récupérer les données autrement via un PC, il vous faut absolument un device connecté. Bon on peut récupérer les données et faire mumuse avec Excel grace à des sites comme IFTTT (ifThisThenThat) on peut poster automatiquement des statuts Facebook si on a pas assez dormi du genre « j’ai dormi moins de 3h aujourd’hui alors me faites pas chier ! » … Autre point négatif pour moi, le bracelet même si il est costaud s’enfile en s’étirant et à la longue je ne sais pas si il tiendra … Il existe en 3 tailles : S, M et L … pour moi le L est bien mais un peu juste, mais sur le boitier il y a un petit bout de plastique qui vous permet de « tester » la taille en magasin avant d’acheter … en parlant d’acheter le prix conseillé avoisine les 130 euros donc réfléchissez bien si vous avez besoin ou pas du truc parce que c’est pas donné ! Un dernier conseil : achetez le de préférence en magasin plutôt qu’en ligne vous pourrez tester la taille …

Je vous laisse avec une petite galerie photo de l’application

[TEST SOFTWARE] Portrait Professional 11 : (envie de changer de tête ???)

TrackingVous commencez à nous connaitre un peu, nous aimons tout comme vous tout ce qui est geeko-rigolo. Quand j’ai découvert ce petit logiciel je me suis dit « tiens ça pourrait être sympa », mais à l’utilisation j’ai été complètement bluffé ! Alors le truc en gros c’est un soft PC/MAC qui permet de transformer un gars normal enTracking-3 vendeur de Ristretto ou une fille normale en pure bimbo à faire passer Lara Croft pour une vilaine … Sur le papier ça l’air juste génial (je vous vois venir mais non ce n’est pas pour changer vos photos de profils sur les sites de rencontres !). L’éditeur nous promet un « logiciel d’édition de photo facile d’utilisation et à prix abordable », est-ce vraiment le cas ?

Utilisation : Il m’a fallu 20 minutes pour prendre le soft en main, il est effectivement ultra simple et assez convivial. Première étape : importation de la photo (le plus long c’est de choisir sur quelle photo on va faire joujou …). Ensuite le logiciel détecte le visage (il peut en gérer plusieurs), j’ai testé sur plusieurs photos dont quelques unes de profil et je n’ai quasiment pas eu de retouches à faire sur la détection, on a un truc vraiment abouti à ce niveau. Voilà, vous avez votre point de départ !

Tracking-2Réglages : On peut s’amuser avec pas mal de critères, dont la forme du visage, la forme de tous les détails du visage (front, nez,Tracking-1 yeux, bouche, joues, …), on va pouvoir « nettoyer » la peau (et ce truc est juste magique !!! Adieu la lotion), on peut enlever les rides, corriger les tons, les couleurs, les formes, le tout à base de barres de réglages : simplissime !

En bonus : les petits plus qui vont au delà de l’amélioration : on peut changer les couleurs des yeux, des cheveux, … Vous vous envisagez blond(e) mais vous n’osez pas ? Un petit tour de soft et on a un aperçu (il faut régler plus finement la zone des cheveux si vous voulez un résultat digne du trucage mais ça reste jouable avec un peu plus de temps consacré à la tâche).

Bien sûr vous allez me dire que vous pouvez faire tout ça avec theGimp ou PhotoShop Elements. OUI MAIS : si j’avais voulu faire ça avec ce logiciel il m’aurait fallu passer des heures d’apprentissage et d’essais ratés … là un essai raté me coûte 5 minutes de mon temps, et un résultat convaincant à peine le double … Pour celui qui veut un résultat sans se forcer, c’est juste top.

Notre avis : Efficace, complet, et simple. Un logiciel que j’envisageais un peu comme un gadget pour s’amuser se révèle puissant, et qui nous donne un résultat rapide. Le tout pour environ 23 euros … on ne regrettera pas ! Les résultats sont corrects en quelques minutes, et bluffants en y passant un petit peu de temps … Et pour vous faire marrer, voilà ma tronche retouchée en 15 minutes en mode avant/après !

clem2k

[INSOLITE] Les gamers victimes d’attaques …

kasperskypressreleaselescybercriminelssattaquentauxjoueursenlignefr

Si vous jouez sur PC, vous avez forcément un anti virus … sauf si vous jouez sous Linux et là je dis bravo … J’utilise personnellement Kaspersky depuis pas mal d’années et j’ai jamais eu envie de me plaindre, du coup quand je vois qu’ils s’intéressent à nous, les joueurs, je me dis que c’est bon de se sentir protégé … et surtout d’être prudent ! Mes conseils : changez de mot de passe fréquemment, utilisez 2 comptes (un admin et un limité pour tous les jours), n’ouvrez pas n’importe quoi qui vient d’un mail, et surtout n’installez pas n’importe quoi … vous voyez ce que je veux dire hein ! Passons donc à la news :

Kaspersky Lab, éditeur reconnu de solutions de sécurité informatique, décortique les chiffres de tentatives de piratage des plateformes de jeu en ligne. Les cybercriminels cherchent à hacker les comptes des jeux en ligne, souvent les RPG/MPORG sur plateforme, pour « voler » le butin virtuel des avatars (personnages des joueurs) afin de les revendre contre de l’argent réel à d’autres joueurs. Selon les données de KSN*, pour y parvenir, les cybercriminels n’hésitent pas à utiliser deux cyber armes : le malware et le phishing.

02

Au total à travers le monde, 7000 tentatives d’infection quotidiennes de joueurs en ligne ont été enregistrées en 2012. Les cybercriminels envoient en moyenne une dizaine d’e-mails contenant des liens et fichiers infectés, et  500 tentatives d’infection subissent des attaques via le navigateur. En outre, la « collection » de programmes malveillants réunis et ciblant les jeux en lignes’élève à plus de 5000 par jour.

Les tentatives vers des sites de phishing s’élèvent à 50 000 essais de redirections. A titre d’exemple, les experts de Kaspersky Lab ont constaté 15 millions de tentatives de visites sur des sites de phishing imitant ceux de l’un des plus importants éditeurs de jeux en ligne. La menace est internationale mais à des proportions différentes puisque leur nombre est en corrélation directe avec celui de joueurs actifs. Ainsi, cela explique pourquoi ce sont la Chine, l’Inde  et la Russie qui ont été les cibles « privilégiées » des hackers. Néanmoins, il est tout à fait possible de se protéger contre ces cyber attaques. Il suffit d’appliquer les conseils donnés par les experts ou l’utilisation de système antiphishing intégré dans des solutions de sécurité informatique. Sergey Golovanov, expert en malware chez Kaspersky Lab, recommande ainsi aux joueurs de respecter sur Internet le simple code de conduite suivant :

« Avant toute chose, méfiez-vous des e-mails en provenance d’un prétendu serveur de jeu en ligne, notamment si l’on vous demande des informations personnelles sur votre compte ou une autorisation sous un prétexte quelconque : il pourrait s’agir d’un site de phishing. Ensuite, ne téléchargez pas de correctifs non officiels d’origine douteuse : vous pourriez facilement télécharger en « bonus » un cheval de Troie qui s’infiltrerait dans votre système pour y dérober tous vos mots de passe. Cela ne vaut pas seulement pour les jeux sur Internet, mais aussi pour la banque en ligne.»

* Ces données ont été recueillies en toute confidentialité avec l’accord des participants du réseau Kaspersky Security Network (KSN), qui réunit des millions d’utilisateurs des produits de Kaspersky Lab à travers le monde. KSN collecte automatiquement des informations sur les tentatives d’infection, de téléchargement et de lancement de programmes suspects sur les ordinateurs des utilisateurs. Ces informations sont ensuite utilisées aux fins d’analyse par les serveurs centraux de Kaspersky Lab.

[NEWS TECHNO] Un téléphone qui me fait envie …

Depuis quelques temps je suis passé sous Android et j’ai laissé tomber la pomme, j’ai eu entre les mains un Galaxy S2, un Galaxy Notes, et maintenant un Galaxy S3 … je ne pensais pas avoir envie d’un téléphone autre que ceux de Samsung, mais certaines présentations me donnent envie de regarder d’un peu plus près la concurrence … Je fais partie des rares qui ont bien aimé le X-peria Play (pour le concept … quitte à jouer sur un téléphone autant avoir de vrais jeux à disposition, je trouve dommage que le concept n’ait pas marché …). Ca vous donne pas envie à vous un X-Peria ?



[TEST MATOS] Samsung Galaxy Camera

la bete !
la bete !

J’ai succombé à cette superbe publicité, oui je suis faible, mais un truc de geek comme ça je ne pouvais pas passer à côté ! Je suis fan d’appareils photos compacts, et j’aime bien quand ils intègrent des gadgets. Mon dernier modèle c’était le PANASONIC TZ10 qui intégrait le balisage GPS. Du coup un appareil photo sous Android ça apporte un vrai plus pour moi. Niveau format il tient dans la poche comme tout compact, et il intègre un bel objectif doté d’un zoom X21 (qui part de 23mm ce qui permet d’avoir un grand angle). L’écran (tactile forcément) est de très belle qualité et permet de bien faire la mise au point juste en touchant du bout du doigt ce qui nous intéresse. Un flash escamotable est planqué dans l’appareil, et il est plutôt bien pensé. Après niveau qualité d’image on tape dans du 16 Mega pixels, mais on sait tous que l’important c’est pas le capteur mais l’objectif … du coup je vous balance quelques photos prises en basse luminosité dans la galerie en dessous … Il filme aussi et il le fait bien … bref c’est un bon petit appareil photo compact … maintenant la partie sympa : ANDROID ! On a un appareil photo qui a une interface qui ressemble comme deux goutes d’eau à un téléphone, c’est à la fois déconcertant et super kiffant. Après aoir téléchargé quelques applis j’ai commencé à vraiment découvrir la puissance du truc (en Wifi ou avec une carte SIM 3G hein …) : Facebook, twitter, instagram, dropbox tout y est pour partager en live vos créations ou vos soirées ! Du coup qu’est-ce que ça a de plus qu’un Galaxy S3 ou qu’un iPhone ? Bah un vrai objectif !!! J’ai lu des avis qui disaient que le Galaxy S3 faisait des photos identiques, je ne suis pas d’accord du tout, j’ai le même niveau de qualité, voire mieux qu’avec mon compact PANASONIC (toujours le TZ10) … Certes le S3 fait de belles photos, mais il a juste un capteur et pas d’objectif, du coup on voit bien la différences (et je vous parle même pas des photos zoomées ou là le S3 ne tient pas du tout la comparaison !). Petit plus on a plein de modes de photos disponibles (macro, panorama, visages, vitesse, …) qui sont facilement accessibles et efficaces. Dans les trucs bien relous par contre on va noter que certaines applis ne sont pas prévues pour le Galaxy Camera comme Instagram par exemple qui veut prendre les photos en mode portrait et qui ne reconnait pas le trigger du zoom (qui du coup règle le volume sonore de l’appareil). Vu qu’on peut configurer ses données persos (comme dropbox ou google) et si on est parano comme moi du coup on se retrouve à mettre en place un code PIN sur un appareil photo et ça je l’avais pas vu venir je l’avoue … MAIS le truc de top c’est qu’avec Dropbox toutes les photos prises se retrouvent direct dans le cloud et ça je trouve ça génial ! bref, c’est un joujou à la base, mais je sens que je vais l’adorer et le garder sur moi en permanence !

Points positifs :
– un compact connecté
– un bon appareil photo en toutes circonstances (y compris à faible luminosité)
– une bonne autonomie de batterie
– très bonne intégration du cloud (avec Dropbox pour moi) et sauvegarde automatique des photos
– plusieurs modes photos très sympathiques

Points négatifs :
– carte micro SD (pas vraiment standard ça dans les appareils photos !)
– code pin obligatoire pour les paranos comme moi
– applications pas encore toutes au top
– connexion 3G ou Wifi obligatoire pour en profiter à fond !

Voilà quelques photos prises le soir chez moi, avec un éclairage basse conso donc pas les meilleures conditions, mais ca rend plutot pas mal …

[NEWS] : Sphero arrive en France

Une petite news techno insolite pour changer … je suis assez fan de robotique, et en particulier de Mindstorm, là je découvre un truc qui me fait bien marrer. On est pas sur de la customisation extreme comme mindstorm mais c’est super marrant …

Déjà un succès aux États-Unis, la Spheromania arrive en France. Sphero est le premier système robotique de jeu de balle que vous contrôlez à partir de votre smartphone et tablette. Bienvenue Sphero!

Sphero est le premier système robotique de jeu de balle au monde développé par Orbotix. Sphero unit la robotique à la réalité virtuelle en ouvrant une nouvelle voie aux jeux pour appareils mobiles. Vous pouvez contrôler Sphero du bout des doigts de votre smartphone ou de votre tablette. Des applications pour jouer seul ou à plusieurs vous permettent à la fois de vous immerger dans un monde virtuel et d’interagir avec le monde réel.

La balle a évolué.

Sphero fonctionne avec une large gamme d’applications multi-joueurs et de jeux, comme des jeux de bataille dans l’espace, de golf, et aussi …un lapin fou. Sphero et ses applications sont conçus pour réinventer la façon dont les jeux et les robots (et les amis et les familles) jouent ensemble.

Envie de participer à la Spheromania ? Découvrez les applications Sphéro :

1 – Exile – Découvrez au-delà du traditionnel jeu de guerre, un jeu qui vous fait volez à travers l’espace pour détruire des ennemis et accumuler de poins d’énergie. Disponible pour iOS et Android.

2 – ColorGrab – Un jeu de table multi-joueur, qui teste vos réflexes. Sphero clignote avec des couleurs différentes et les joueurs doivent s’en emparer au bon moment pour gagner des points. Disponible pour iOS et Android.

3 – TAG – Un jeu multi-joueur basé sur un principe de feu rouge, feu vert, qui utilise une technologie de détection de collision. Actuellement disponible pour iOS seulement.

4 – Golf – C’est jeu de golf le plus innovant. Sa grande précision et son nouveau mode d’entrainement feront de vous un champion. Il ne vous manque plus qu’un caddy! Disponible pour iOS et Android.

5 – Doodle Grub – Mangez des pommes ! Utilisez Sphero comme télécommande pour faire bouger votre ver de terre. Mangez des pommes au fur et à mesure que vous avancez. Gagnez des points, faites grandir votre ver et éviter les prédateurs. Disponible pour iOS et Android.

6 – Sphero – Une application intuitive et précise. Choisissez votre mode de conduite, prenez même des photos et de la vidéo. Elle combine Sphero Drive, Sphero, SpheroCam, et d’autres nouvelles fonctions. Disponible pour iOS et Android.

Sphero est disponible dans les magasins FNAC au prix de 129.99 €.




Unleash Your Fingers : Next Generation

Je vais bientôt changer de téléphone, j’étais sur un Galaxy S2, et je me suis très longtemps tâté pour un Galaxy S3 … mais il a un peu le syndrome de l’iPhone 4S je trouve, un appareil de très belle facture, très bien foutu, très bien pensé, mais trop peu de différence entre le S2 et le S3 à mon goût. Pour quelqu’un qui a un Galaxy S je vois bien l’intérêt de changer, pour moi pas trop … en tous cas pas pour le S3. Par contre j’hésitais aussi avec un autre « petit » bijou de Samsung … le Galaxy Note. Je ne sais toujours pas dire si c’est un GROS TELEPHONE ou une PETITE TABLETTE … tout ce que je sais c’est que quand on a mes dimensions c’est un téléphone à la taille du bonhomme ! Quand tu ressembles à Hagrid en fait c’est juste un téléphone ! Je vous ferai une petite séance de déballage dès que je le recevrai … En attendant je suis assez fan de la vidéo que Samsung a lâché pour la sortie du S3, je la trouve vraiment très stylée …

Unleash Your Fingers : Next Generation  – Pour célébrer le lancement du Samsung Galaxy S III en France, Samsung a invité de nouveau la célèbre star de Finger Tutting JayFunk pour la suite attendue de Unleash Your Fingers. Pour son retour il nous offre une nouvelle chorégraphie … et cette fois, il a un special guest ! http://www.unleashyourfingers.com/