[ACTU] Japan Expo et Comic Con 2013

Du 04 au 07 juillet ont eu lieu les plus importants festivals geek français : la 14ème édition de Japan Expo et la 5ème du festival Comic Con français, dont l’ampleur n’égale pas celui de l’orignal bien qu’il commence à se rapprocher. C’est l’occasion pour des geeks, otakus ou joueurs de se retrouver autour d’échoppes ou d’évènements tournant entre autre autres autour des jeux vidéo. Ce sont bien sûr sur ces derniers que je vais surtout m’attarder.
Ce compte-rendu se veut non exhaustif : compte tenu de mon statut d’exposante lors de ces conventions, je n’ai assisté à aucun des évènements et n’ai pas pu tester beaucoup de jeux.

INVITES

Côté Comic Con, Aleksi Briclo était un des invités d’honneur cette année . C’est le cofondateur du studio Dontnod Entertainement qui a produit cette année l’excellent Remember Me, jeu qui bénéficiait d’une petite exposition au sein de la Comic Con. Nintendo accueillait de son côté Akihiro HINO, fondateur du studio LEVEL-5, qui était venu présenter Professeur Layton et l’Héritage des Aslantes et Inazuma Eleven® 3: Foudre céleste et Inazuma Eleven® 3: Feu explosif. Le nouveau jeu Layton avait par ailleurs droit à un petite exposition de croquis et dessins originaux au sein du stand de Nintendo.
Côté Japan Expo, Square Enix était à l’honneur avec la venue de Shinji HASHIMOTO (producteur exécutif de Kingdom Hearts HD 1.5 ReMIX ), Yoshinori KITASE (producteur sur Lightning Returns: Final Fantasy XIII et Final Fantasy X/X-2 HD Remaster), Motomu TORIYAMA (directeur sur Lightning Returns: Final Fantasy XIII, Final Fantasy X-2 et réalisateur des cinématiques sur Final Fantasy X) et Naoki YOSHIDA (producteur et directeur sur Final Fantasy XIV : A Realm Reborn). Kingdom Hearts HD 1.5 ReMIX, Final Fantasy X/X-2 HD Remaster et Fantasy XIV : A Realm Reborn étaient de mémoire tous testables sur le stand de Square Enix. Ayant joué un peu à Kingdom Hearts HD 1.5 ReMIX, je peux vous confirmer qu’il est magnifique.
Tout au long de ces conventions, Namco Bandai Games proposait aussi de nombreuses conférences en présence de directeurs ou producteurs des jeux jouables sur leur stand.

Entre les invités spéciaux de chacune des conventions et les invités proposés par chaque stand de jeux vidéo, le choix était vaste. Nul doute que je dois en oublier, je m’en excuse par avance.

STANDS ET JEUX

Comme d’habitude, Namco Bandai Games avait décoré une partie de leur stand aux couleurs de One Piece dont ils avaient reproduits certains décors. En plus du jeu One Piece: Pirate Warriors 2, ils proposaient en test les jeux Pac-Man Championship Edition DX +, Tales of Xillia (avec la présentation de l’édition collector dont la superbe figurine de l’héroïne), Tekken Card Tournament sur tablettes et Tekken Revolution sur console ainsi que le nouveau jeu de la licence des Chevaliers du Zodiaque, Saint Seiya Brave Soldiers.

Le stand de Square Enix était comme d’habitude coupé en deux, l’un présentant les produits Square Enix dérivés de Final Fantasy, Bayonetta, Devil May Cry ou autres licences, l’autre permettant de tester et précommander les jeux Kingdom Hearts HD 1.5 ReMIX, Final Fantasy X/X-2 HD Remaster et Fantasy XIV : A Realm Reborn.

Dans un petit décor de maisonnette, le stand d’Ankama proposait de jouer en réseau à leur jeu et en parallèle à des joutes physiques et petits jeux avec des animateurs cosplayés en personnages du jeu.

Nintendo était bien sûr encore présent avec le stand le plus imposant du Comic Con qui mettait en avant le jeu Animal Crossing, mascotte des éditions de Japan Epo et de Comic Con de cette année. Le stand était aux couleurs du jeu, que ce soit au niveau du sol ou des silhouettes en carton des différents personnages avec lesquelles les visiteurs prenaient plaisir à poser. Il était possible de prendre une photo de l’intérieur de sa maison et de repartir avec une photo physique, un sac aux couleurs du jeu et au mieux un jeu (après vérification, The Legend of Zelda : a Link Between Worlds) si la photo, diffusée sur des écrans à l’accueil, était élue comme représentant l’intérieur le plus original. Des mascottes Luigi, Mario et Pikachu se promenaient dans les allées. Etaient jouables les jeux suivants : le dernier Inazuma Eleven, Pokemon X et Y (dont étaient présentes des mascottes gonflables), les derniers Layton et Fire Emblem pour la partie 3DS et Pikmin 3, Super Mario 3D World, Donkey Kong Country : Tropical Freeze, etc.
Il y avait aussi bien sûr les habituels tournois de Mario Kart , Monster Hunter 3 Ultimate et Luigi’s Mansion 2 qui permettaient de gagner des caquettes en tissu Luigi qui avaient l’avantage de ne pas finir par terre, contrairement à une partie des casquettes en carton Luigi, mis à l’honneur cette année suite à son anniversaire. Soyons clair : le stand Nintendo n’y était pour rien, c’est ici la malpropreté de certains visiteurs que je mets en cause.
D’autres stands de jeux étaient  aussi présents : Saints Row IV (avec un petit décor pour poser), Killer is Dead, Ninja Gaiden 2, etc.

JEUX RETRO

En parallèle de ces gros stands , on retrouvait d’autres stands dans la partie Comic Con plus axés sur les jeux de danse ou de rythme ainsi que bien sûr le stand MO5.com qui permettait de rejouer à des jeux plus ou moins anciens. Plus grand que l’année dernière, il proposait entre autres cette année Phantasy Zone, Rayman et son grand frère Rayman Origins, Sonic, Wonder Boy, Donkey Konga 2 sur une superbe borne aux couleurs du jeu, Tomb Raider, World of Illusion… La plupart des machines étaient représentées. La plus belle était la Nintendo 64 édition spéciale Zelda.

Les machines et jeux les plus populaires étaient Mario Striker Charge Football sur Gamecube, Super Smash Brosh Melee sur Gamecube et, plus surprenant,  la console Virtual Boy pour lesquels se formaient même des files d’attente. Comme chaque année, les tournois de Bomberman sur écran géant ont fait fureur.

Vous trouverez ci-dessous une petite galerie pour compléter cet article qui est, je le répète encore une fois, non exhaustif. Chacun des festivals est si dense qu’il est impossible de les résumer correctement sans oublier quelques stands ou évènements.

[EVENT] Avant-Première de BioShock Infinite

BIO INFIN FOB PS3 FREDéjà annoncé comme l’un des meilleurs jeux de l’année 2013, « BioShock Infinite » était de sortie ce mardi pour une petite avant-première. L’occasion de découvrir quelques trailers sur écrans géants, de voir passer Ken Levine, le directeur créatif venu présenter son nouveau bébé et surtout, de taquiner un peu la bête.

L’histoire ? Vous incarnez Booker DeWitt, un ancien détective qui pour éponger sa dette doit ramener Elizabeth de « Columbia », une cité volante. Exit donc les paysages sous-marins de « Rapture » des « BioShock 1 & 2 » car ce troisième opus, tout en restant fidèle au style des jeux précédents, n’est ni une suite ni une préquelle.

La franchise se renouvelle ainsi en prenant une nouvelle dimension. D’abord avec des scènes en plein air qui contrastent avec l’atmosphère sombre et oppressante de « Rapture ». Ici chaque détail est étudié, on prend plaisir à visiter la ville, écouter les conversations des personnages, lire les affiches, … On en oublierait presque la jeune fille à sauver, mais rassurez-vous on est vite rattrapé par une demi-douzaine de gardes à tuer/éviter.

Durant son intervention, Ken Levine insiste aussi particulièrement sur une autre nouveauté, l’interaction des personnages. Une fois Elizabeth récupérée, elle vous accompagne tout au long du jeu, vous parle, vous secoue, vous aide et chaque personnage évolue ainsi grâce à l’autre dans l’histoire. Malgré un aspect plus lisse, le jeu conserve un rythme et une immersion dignes de ses prédécesseurs.

Les fans ne devraient pas être trop dépaysés. Le concept du choix entre bonnes et mauvaises actions à accomplir est toujours présent et permettra encore d’influer directement sur le jeu, la relation des personnages principaux et surement la fin. Alors, un des meilleurs jeux de l’année? Surement aux vues de la démo. Rien à redire du côté du design, de l’intrigue, … Une fois qu’on arrive à contrôler les mouvements de la caméra et du personnage et qu’on arrête de se faire tuer 4/5 fois sans comprendre ce qui se passe, on se laisse très vite happer par le jeu. Reste à voir sa durée de vie en sachant que des DLC sont déjà prévus.

Un bémol pour moi, même si j’ai l’habitude d’incarner du mâle qui bombe le torse, je regrette qu’aucune alternative n’ait été prévue pour contrôler au moins en alternance, le personnage féminin qui vous accompagne durant tout le jeu.

Autre mauvaise nouvelle pour certains, aucun mode co-op ou multijoueurs n’est prévu pour le moment, mais au final les mécanismes qui ont fait la réputation de « BioShock » devraient vous tenir en haleine pour un bon moment. On vous rappelle bien vite que vous n’êtes pas là pour faire du tourisme et que sous ses aspects idylliques, la ville regorge de mystères à élucider.

[NEWS] Lara Croft est de retour aujourd’hui dans TOMB RAIDER

image001Square Enix annonce la sortie de Tomb Raider™, développé par Crystal Dynamics®. Le jeu est disponible dès aujourd’hui en magasin pour Xbox 360® et PlayStation® 3. La version PC est elle aussi disponible en magasin, ainsi que sur des plateformes d’achat en ligne, y compris Steam.

« La création de quelque chose de spécial représente un véritable défi. Vous devez être convaincu de ce que vous faites, vous devez vous investir, être passionné, attentif et dévoué, » a déclaré Darrell Gallagher, directeur de studio chez Crystal Dynamics. « Notre studio regorge de gens extrêmement talentueux qui se sont investis corps et âme dans ce jeu. Ce n’est pas un jeu de plus à ajouter à leur CV. Ils vous le diront eux-mêmes : c’était une aventure de bout en bout. J’espère de tout cœur que ce jeu va perdurer et représentera une renaissance méritée pour Lara Croft. » Tomb Raider explore l’histoire intense des origines de Lara, son évolution d’une jeune femme inexpérimentée à une survivante aguerrie, au fil d’un scenario écrit par Rhianna Pratchett et John Stafford, accompagné d’une bande originale composée par Jason Graves. Armée uniquement de son instinct et sa capacité de repousser les limites de l’endurance, Lara devra se battre afin de découvrir l’histoire de cette île oubliée et échapper à son emprise. Inclut pour la première fois une campagne multijoueur, développée par Eidos Montréal™.

La sortie du jeu est accompagnée* d’un large éventail de produits dérivés et contenus interactifs, dont le guide stratégique BradyGAMES®, un « artbook » (The Art of Survival), un comics* des éditions Dark Horse Comics, écrit par la scénariste du jeu, Rhianna Pratchett, (Tomb Raider: The Beginning), la bande originale officielle*, La boutique en ligne Tomb Raider et l’application « The Final Hours of Tomb Raider App » disponible sur iTunes, la boutique Amazon et Steam, ainsi que la figurine Lara Croft et les posters « Wallscroll » SQUARE ENIX PRODUCTS disponibles dans la Boutique Officielle Square Enix France.

Pour fêter la sortie du jeu, rendez-vous à l’adresse suivante afin de visionner notre toute dernière bande annonce :


[TEST] DmC : le retour du come back

dmc_title_logo_copyDevil May Cry, le reboot de la série emblématique est sorti il y a quelques temps déjà et je viens enfin de le terminer … pas dans son mode infernal parce que je voulais le parcourir une première fois juste pour me faire plaisir et découvrir l’intrigue … Je suis à la fois déçu et comblé par ce jeu ! J’attendais avec impatience un jeu rythmé et une suite à Devil May Cry 4, et les premières images m’ont fait vraiment très peur … on pouvait voir un Dante en mode « clodo », plus jeune, et il faut l’avouer carrément moins sexy … Après quelques minutes de jeu sur le premier niveau j’ai eu une révélation, c’est juste la longueur et la couleur des cheveux, parce que mon chouchou est bien présent dans ce jeu ! Je ne vais pas vous gacher le plaisir, et je ne vais rien vous dévoiler sur l’histoire, sachez juste que c’est un reboot, que les faits diffèrent de ceux que vous connaissez par coeur si vous avez torché comme moi les 4 précédents, et que vous pourrez vous éclater avec un jeu qui a un scénar agréable sans être transcendant si vous découvrez la série … Niveau ambiance on retrouve DmC que l’on aime, la musique rythmée est bien présente et on prend plaisir à engager un combat pour la musique qui se déclenche en même temps. Niveau graphismes le jeu est beau, et la direction artistique surprend et m’a beaucoup plu. Niveau armement vous allez pouvoir jongler comme il le faut et élaborer combos et attaques démoniaques. Après il y a des petits trucs qui fâchent et qui gâchent un peu. Pour moi c’est un sacrilège que d’avoir mis des caméras libres : en effet diriger la caméra nous détourne un peu de l’action pure, ça donne plus de liberté certes, mais je préfère une caméra bien scriptée pour me consacrer sur l’action et rien que l’action … Après même si Ninja Theory a fait un boulot sublime, il subsiste quelques bugs qui sont tout simplement inacceptables : une séquence par exemple sur un boss ne se déclenchait pas et il m’a fallu tuer Dante pour pouvoir continuer, j’en passe mais sur la vingtaine de niveau j’ai du avoir recours à cette feinte cinq ou six fois. Le jeu en lui même est une valeur sûre, et je suppose que quelques patchs viendront corriger une partie de ce qui me fait hurler, dommage juste que ces défauts soient arrivés jusqu’au consommateur … Des DLC sont déjà présents, et pour les nostalgiques, comptez 4 euros de plus environ et vous pourrez jouer avec le Dante d’origine que vous connaissez et qui a du sex appeal à revendre … Pour terminer, si vous ne connaissez pas la série, essayez de faire aussi les HD Remix de DmC vous apprécierez sans doute aussi …

[NEWS] : HITMAN : HD TRILOGY

image001HITMAN : HD TRILOGY : Pour la toute première fois les classiques de la licence acclamée, HITMAN 2: SILENT ASSASSIN, HITMAN: CONTRACTS and HITMAN: BLOOD MONEY, sont réunis dans une collection HD létale sur les consoles PlayStation 3 and Xbox 360.

HITMAN: HD TRILOGY inclut également HITMAN: SNIPER CHALLENGE, une expérience de tir de précision exclusive et inédite offerte pour récompenser les fans ayant précommandé HITMAN ABSOLUTION. La compilation HITMAN: HD TRILOGY sera disponible sur PlayStation 3 et Xbox 360. Sa sortie est prévue le 1er février 2013 dans toute l’Europe.



[TEST] Sonic and all stars racing transformed

2012-12-12-074310

Sonic and All Stars Racing Transformed (SAASRT) est un jeu de course décrit comme un « Mario Kart like » avec les personnages star de SEGA (et Ralph, des mondes de Ralph). Je n’irai pas jusqu’à comparer ce jeu à Mario Kart qui reste inégalé à ce jour pour moi, c’est dur de faire un Mario Kart avec autant de charisme et de jouabilité et je crois que seul Nintendo en est capable … Cela dit, SAASRT est un très bon jeu de course. On a un jeu bien arcade, et pour ceux qui ne connaissent pas l’épisode précédent (Sonic and SEGA All stars racing), le concept reste le même : des bolides, des armes, et des courses ! La grosse nouveauté de l’épisode c’est les « transformations », certains diront que SEGA a été chercher l’inspiration du côté de Mario Kart 7 qui avait introduit les delta et sous marins, et c’est pas faux … SEGA a poussé le concept en rendant jouables dans les airs ou sur l’eau des très grandes sections des pistes, mais aussi carrément des circuits complets, voire la piste se transforme au cours d’une course : le premier tour sur route, le deuxieme sur l’eau, et le dernier dans les airs … J’ai eu un coup de coeur pour ce jeu dès que j’ai parcouru pour la première fois la piste After Burner ! Côté objets on retrouve les classiques (missiles, protections, obstables sur la piste, …) et des nouveautés : le gant qui nous protège et aussi va récupérer les items dont on est victime pour les renvoyer, ou le « all star » qui nous booste niveau vitesse et nous donne un bonus armé totalement craqué ! SAASRT est rapide, beau (que ce soit sur XBOX360, PS3 ou VITA !!!), la difficulté est bien dosée (le mode facile est facile et le mode expert est atroce !), le mode mission est très interressant : on trouve des courses d’anneau dont le but est de suivre une trajectoire à travers des anneaux, des défis turbo (ou un chrono décompte sauf quand on est en mode turbo), des défis de dérapage, des courses éliminatoires, … Sinon le jeu est joli, très coloré, les musiques collent bien, et surtout les fans reconnaîtront certains morceaux célèbres de SEGA. Il n’est toutefois pas parfait et certains bugs sur un ou deux circuits peuvent provoquer des rage quit … Il y a pas mal de persos à débloquer et tous les avoir sera pas aisé ! Si vous cherchez un bon jeu de course bien arcade, bien délire, et si en plus vous aimez bien les persos de SEGA lancez vous dedans les yeux fermés, cerise sur le pompon le jeu est à bas prix dès sa sortie !

Screenshots de la VITA, testé sur PS3 et PSVITA

[NEWS] Exposition et animations Bilbo the Hobbit

A l’occasion de la sortie prochaine du film Bilbo Le Hobbit (que j’attend avec pas mal d’impatience, je dois avouer), la RATP a eu la très sympathique idée de recréer rapidement un décor de Cul-de-Sac, lieu mythique de Hobbitebourg, au sein de la gare parisienne d’Auber.

Quelques maisons du village ont été recrées avec à l’intérieur des posters des films du Seigneur des Anneaux mais aussi du nouveau film. Accroché sur les murs de ces demeures, des pancartes présentent sommairement les personnages et l’histoire du film. Au sol, à proximité du village, s’étend une carte de la terre du Milieu qui rappelle de bien bons souvenirs.

En parallèle de ces décors sommairement reconstitués, la RATP organise plusieurs animations gratuites:

– vous pouvez vous faire prendre une photo devant une grande affiche du film avec des silhouettes en carton de Gandalf et Bilbo. La photo est de bonne qualité et vous est envoyée directement sur votre téléphone, non sans publicité pour le nouveau site de la RATP autour, mais bon, ça fait partie des règles du jeu.

– vous pouvez vous faire caricaturer par un dessinateur. Celui-ci travaillant sur un iPhone, les dessins sont là encore envoyés directement à une adresse e-mail par la RATP. Les caricatures sont vraiment très sympa, surtout sachant qu’il n’a qu’une dizaine de minutes pour faire un dessin ressemblant et le coloriser sommairement. Les conditions de travail sont par contre un peu moyenne : l’écran est tellement petit qu’il doit être pénible pour lui de dessiner des heures durant sur ce support. Respect. Malheureusement, je n’ai pas pu rester pour en avoir une, le temps me pressant un peu.

– des bornes X-Box 360 sont en libre accès au public afin de tester le jeu Lego Seigneur des Anneaux sorti récemment. Une riche idée d’autant que j’ai vu se succèder à ces bornes des enfants comme des trentenaires ou des quadragénaires.

– demain, dernier jour de l’animation, est prévue de 16h30 à 19h00 la venue des personnages du film pour les plus jeunes (des comédiens, pas les acteurs du film, hein, mais bon on s’en doutait un peu).

Je donne un très bon point pour le personnel du lieu qui était serviable et très souriant, c’est très agréable, surtout quand on sait qu’ils y étaient depuis 7h30 du matin. J’ajoute que des bonbons aux couleurs de la RATP sont à disposition des visiteurs de passage ou des personnes attendant d’être caricaturées.

Une belle initiative de la part de la RATP d’autant plus qu’elle est intégralement gratuite. Pour plus d’informations sur les horaires, je vous invite à aller consulter le lien suivant : http://www.ratp.fr/fr/ratp/r_79313/-le-hobbit-un-voyage-inattendu-gagnez-un-voyage-en-nouvelle-zelande-avec-maratp-/

Si vous souhaitez le voir en vrai, dépêchez-vous car, comme je l’ai écrit plus haut, demain est le dernier jour pour pouvoir en profiter !

En attendant, pour ceux qui ne peuvent pas y aller, je vous invite à consulter la galerie photo.

[NEWS] DMC en demo

Dès demain, la démo du tant attendu et redouté Devil May Cry fera son apparition sur le XBLA et le SEN (ex PSN). Les joueurs seront en mesure de tester le combat et les armes que l’on retrouve dans le jeu principal, y compris les fidèles compagnons de Dante : Ebony & Ivory, ainsi que le tout nouveau Arbiter & Osiris sur deux niveaux pleins d’action, y compris une bataille de boss épique avec Succubus un démon femelle. Un succès dans la démo (dans l’un des trois niveaux de difficulté) va débloquer « Fils de Sparda » le niveau de difficulté diabolique. Have you got what it takes ? DmC Devil May Cry lancements sur Xbox 360 et PlayStation 3 le 15 Janvier à travers l’Europe et l’Amérique du Nord avec une version PC peu de temps après.

[NEWS] CRYSIS 3 : Plus de 5 minutes de gameplay en video !

Alors que Prophet et Michael « Psycho » Sikes traversent des champs luxuriants au cœur d’une énorme fusillade montrant l’armement extraterrestre que vous devez exploiter pour inverser la tendance contre le CELL. Les tunnels marécageux sous la ville s’ouvrent alors pour révéler un champs de bataille vertical où l’adaptation est indispensable. Un terrain propice à la guerre tactique qui a fait la notoriété de la franchise Crysis. Armé de l’arc composite Predator, des incroyables capacités de la Nanocombinaison et d’un arsenal d’armes, Prophet transforme l’environnement à son avantage dans sa chasse aux Troopers du CELL qui se dressent sur son chemin. Créé avec le moteur CryENGINE de Crytek, Crysis 3 propose des graphismes sans précédent et un gameplay dynamique jamais vu dans un shooter.



Nous sommes en 2047. 

Incarnez Prophet et revenez à New York, où vous découvrirez la ville placée en quarantaine sous un nanodôme géant à l’initiative des forces corrompues du C.E.L.L., un groupe paramilitaire influent dirigé par Crynet.  Sous le « Dôme de la Liberté » se cache une immense forêt composée d’une végétation luxuriante, de dangereux marais et de rivières tumultueuses. Pour survivre la nature et les attaques extraterrestres, vous devrez recourir à des armes et à des tactiques de pointe. Utilisez un arc meurtrier, votre nanocombinaison et une technologie dévastatrice pour devenir le plus redoutable chasseur de la planète !

[NEWS] COMBATTEZ A DEUX OU MOUREZ SEUL DANS ARMY OF TWOTM LE CARTEL DU DIABLE, DISPONIBLE LE 28 MARS 2013

Embarquez l’un de vos potes, faites vos valises et affrontez des trafiquants de drogue ! Visceral Games™, studio d’Electronic Arts Inc. (NASDAQ : EA), lancera Army of TWO™ Le Cdu Diable le 28 mars 2013 en France. Alimenté par Frostbite™ 2, le moteur de DICE couronné par l’industrie vidéoludique, Army of TWO™ Le cartel du Diable vous embarque dans d’intenses parties en coopération où le travail d’équipe est indispensable pour survivre et triompher d’un impitoyable parrain de cartel. Pour bien équiper les joueurs qui s’engagent dans l’opération, Visceral Games propose Army of TWO Le Cartel du Diable – Édition Overkill qui récompense avec 3 contrats bonus les fans ayant précommandé le titre ! « Avec Army of TWO Le Cartel du Diable, nous voulions prendre une nouvelle direction tout en exploitant les éléments qui avaient fait la force des deux premiers opus, explique Julian Beak, Producteur exécutif chez Visceral Games. D’entrée de jeu, nous savions qu’il fallait se baser sur un système résolument coopératif, de la personnalisation et de l’action dans la surenchère. Nous faisons franchir un nouveau palier à ces aspects en les présentant dans un contexte plus sérieux, gagnant en intensité. »  Survivre face à de redoutables adversaires ne sera pas de tout repos. C’est pourquoi Visceral Games offre une longueur d’avance aux fans qui précommanderont Army of TWO Le Cartel du Diable, avec des armes et des tenues supplémentaires dès le début du jeu. L’Édition Overkill inclut :

·         L’accès anticipé à trois contrats « Overkill » : semez le chaos sur votre passage avec trois contrats spécialement conçus pour un maximum de carnage ! Les joueurs doivent exterminer les ennemis et réduire les décors en miettes pour accumuler les points et maintenir l’Overkill (Chaos), sur le chemin qui mène au point d’extraction.
·         Un équipement de coop tactique : offrez à votre équipier un tir de couverture soutenu grâce au revolver TAH-9, accompagné de la tenue et du masque en polymère… ou profitez du fusil automatique Double D, de votre tenue et de votre masque Overkill qui intimideront l’ennemi.
·         Célébrez le Jour des morts : brandissez votre fusil d’assaut aux couleurs du Jour des morts et partez chasser les redoutables barons de la drogue mexicains avec les tenues et masques assortis, imaginés par des tatoueurs de renom.

Army of TWO Le Cartel du Diable marque le retour de la série pionnière en matière de coopération, en mêlant des scènes d’action spectaculaires à une narration qui gagne en profondeur et en maturité. Propulsés dans les rues dangereuses du Mexique, les joueurs incarnent Alpha et Bravo, deux agents travaillant pour une organisation militaire privée appelée Tactical Worldwide Operations (T.W.O.). Le duo devra se mesurer à un baron de la drogue assoiffé de sang et se battre pour protéger une personnalité politique bien déterminée à le voir tomber. Armés du pouvoir de destruction ultime Overkill (Chaos), les joueurs font équipe pour découvrir de nouveaux objectifs tandis que les alliances s’effacent et que leurs vies ne tiennent qu’à un fil.

Army of TWO Le Cartel du Diable sera disponible le 28 mars 2013 sur le système PlayStation®3 et la console Xbox 360® de Microsoft.