Dossier Zombie : PART ONE

 

Un dossier Zombie … Pourquoi ? Tout simplement parce déjà je trouve le sujet sympa, et que surtout que les zombies ont la côte en ce moment. Et faut dire que pour une fois c’est une mode qui n’est pas pour me déplaire. J’en ai carrément marre des vampires, surtout ceux qui brillent au soleil au lieu de se consumer … True Blood ça passe toujours, mais je peux plus voir le prénom Edward sans avoir envie de tartiner de l’ail partout et d’aiguiser un pieu ! Et pourtant à la base ce prénom devrait me faire penser à un alchimiste d’état, mais non …Bref, j’ai la chance de connaitre des gens qui en connaissent un rayon dans le rayon zombie, et ils m’ont fait le plaisir de me consacrer un peu de leur temps pour répondre à me questions. On va commencer par Manon, qui est une adepte du maquillage et des événements Zombies, et j’ai d’ailleurs participé avec elle à une Zombie Walk à Rennes qui était très sympa …

Interview de Manon, passionnée de Zombie, et qui participe à des Zombie Walks

 

[Clem] Peux tu te présenter en quelque mots et nous parler de ta passion pour les Zombies

[Manon] Je m’appelle Manon, j’ai 20 ans et je suis étudiante en audiovisuel. Ma passion pour les zombies… Qui résiste à un groupe de cannibales pourrissant faisant « greu » ? Plus sérieusement, j’ai commencé à aimer les zombies quand j’ai appris à maquiller. C’est sans doute l’une des choses le plus fun que j’ai faite et faire le zombie c’est un super moyen de se marrer.

Qu’est-ce qu’une Zombie Walk ???
Une zombie walk, c’est une réunion de zombie. En gros, tout les fans du genre se retrouvent sur un site désigné au préalable, déguisés en zombie. C’est un peu à celui qui aura le costume le plus réussi et l’interprétation la plus funky de zombie. C’est un moment de rencontre et détente. Sait-on jamais on peut trouver le zombie de son après vie. lol.

 

 

Mais du coup … POURQUOI ???

Pourquoi faire ça, quel est le but ?

N’étant pas organisatrice de ce genre d’événements, je vais m’en tenir à des suppositions. Je pense que la majorité des gens trouve le zombie fun, les fans de genre font sans doute ça par hommage aux grands maitres du genre. Niveau but, je pense qu’on est surtout là pour s’amuser vraiment. Après peut-être que dans certaines zombie walk, il y a une question de politique derrière mais bon.

Pourquoi cet engouement ?
Le Zombie est à la mode. On a tout vu dans ce genre et quand je dis tout c’est vraiment tout, des Dawn of the dead en passant par les Resident Evil et Shaun of the dead sans oublier les bijoux du n’importe quoi comme Brutal Relax et consoeurs. Je crois même qu’il y en a un qui existe avec des moutons zombie, on a même un comédie musicale zombie… C’est dire à quel point c’est une mode vraiment. On en voit partout que ce soit dans les jeux vidéo, les films et les séries même parfois dans des pubs (genre celle des East pak) ça doit faire quelque chose comme quatre ou cinq ans qu’on baigne là-dedans donc forcément. Ca explique un peu l’engouement pour ce genre d’événements et puis franchement, c’est vraiment cool de se balader en ville en faisant « greu »…

 

Y-a-t-il un engagement envers la communauté Zombie ?
Bien sûr que oui voyons ! Les zombies sont de gens comme les autres à qui il faut plus de déo le matin. Nous nous battons pour que nos frères et soeurs zombies puissent vivre librement et pleinement leur non-vie. Qui sommes-nous pour leur interdire de manger des cerveaux et mieux encore des cruchettes californienne qui une fois zombifiées ont au moins une bien meilleur diction et une intelligence en hausse? Moi j’vous l’dis, les zombies sont nos amis, il faut les aimer aussi.

Que faut-il pour faire un bon Zombie ?

En terme de déguisement
En terme de déguisement ? Des vêtements troués, tachés de sang, tachés tout court, plus ça a l’air délabré et dégueu,plus ça marche. Après on peut aussi penser à détourner des grand classique genre clown zombie, infirmier, médecin et autre mais plus c’est crade et plein de sang, plus vous ferez un zombie convaincant. Cela dit, sachons tout de même faire preuve d’un peu de bon sens, et d’esthétisme, un zombie, même s’il est sale, a toujours la classe. Pensez aux blessures, perso je fais ça au latex : c’est pas super compliqué et le rendu est super bien. Le teint blafard bien entendu, les yeux cernés, visages émaciés, touche de vert pour la moisissure.

En terme de crédibilité
En terme de crédibilité ? Il ne suffit pas seulement de s’habiller et de déambuler en criant à qui mieux mieux « je suis un zombie ». Voyons, naïfs que vous êtes! Rho! Il faut avoir l’air mort voyons, regard inexpressif, démarche cahotante, tête un peu ballottante, et un bon travail du « greu » du zombie, mes petits amis. On y pense pas assez mais un bon zombie est un zombie qui fait « greu » avec tout sa non-âme.

Comment ça se passe une ZW ?
Une zombie walk, ça se passe un peu comme une manifestation, y a des organisateur qui ont tracé un parcours, on se rejoint tous à un endroit déterminé à l’avance. On suit gentiment le chef de meutes (souvent il a un drapeau) parce qu’on est des gentils zombies. Sur le chemin, il y a des victimes (désignés avec un brassard rouges) qu’on peut attaquer et transformer en zombie. On fait nos zombie dans la ville, on mange des gens et on revient à un endroit où on reste un peu tous ensemble et puis on rentre chez nous. Et parce qu’on est pas que des monstres (comme quoi on a bien le droit de vivre comme lui et toi), on laisse tranquille les gens qui ne veulent pas se prêter au jeu. Après tout, ça ne plait pas à tout le monde et on respecte. Mais c’est toujours drôle de croiser des gens près à jouer le jeu à l’improviste. Monsieur le pousse-pousse de Rennes, we salute you.

Plus précisément, pourquoi aimes-tu les Zombies, pourquoi pas les vampires, ou autre bestiole ?
Mais j’aime les autres bestioles. Mais avouons quand même qu’un défilé de « vampire » par les temps qui courent ressemblerait plus un défilé de midinettes peinturlurées en noir qui crieraient Edward en agitant des poster de leur idols tellement tellement trop cool. Moi j’aime les zombie parce qu’ils sont sales, potentiellement mortels et assez grotesques. Accessoirement, c’est vraiment super cool à maquiller et je crois que je m’en lasserais jamais. Ah oui aussi, t’as déjà vu un zombie faire un monologue de supervilain pendant dix minutes avant de manger le foie de quelqu’un? Ben moi non plus. Efficaces, presque silencieux bref… Je les aime.

Quel film de Zombie t’a le plus marqué et pourquoi ?
Shaun of the Dead. Déjà parce que je suis une méchante fan du réalisateur Edgar Wright. Ce mec est un psychopathe. Ensuite parce que franchement, ce film est un peu fantastique du point de vue parodie des héros de zombie. Où t’as vu jouer qu’on tuait des Zombies à coup de vinyls ? Ben, dans Shaun of the Dead et franchement, c’est trop cool. Ce film est plein de bonnes idées, il est drôle à en mourir et je m’en lasse pas. Dans un autre genre aussi qui m’a pas mal marqué,  c’est quand même Walking Dead, c’est une série je sais [NDLR : pas grave, et même tant mieux, les séries c’est booooon]. Mais punaise, qu’il fait bon voir une série de zombie où on montre que voir des morts debout qui veulent te manger le cerveau, c’est pas forcément bon pour le mental et puis j’aime beaucoup comment ils ont fait ça.

Quel est le jeu vidéo de Zombie que tu préfères et pourquoi ?
Jeu vidéo zombie…? Hum, j’dirais bien Bioshock mais c’est pas des zombies à proprement parlé. Du coup j’vais te dire Resident Evil et sans aucun doute Left for Dead, l’un parce que toute l’histoire sur la création du virus est un peu ouf et l’autre parce que bon, c’est quand même génial de décaniller du zombie à la chaine. Je joue pas beaucoup au jeu vidéo de zombie mais les Resident Evil et Left for dead (enfin pour celui-là surtout le premier) j’ai passé pas mal d’heure dessus.

Tu as une recette Zombie à nous donner (c’est pour la partie culinaire du site !) ???
OULA! Hey, on m’avait pas dit qu’il fallait la jouer Maité… [NDLR : Et ouais ça se passe comme ça chez Clem2k]Bon bon bon…. Qu’est-ce que je pourrais bien vous concocter…. Hum ah tiens! Du faux sang comestible pour pouvoir cracher sur vos potes zombie un lendemain de médecin sans frontière party. Alors pour faire du faux sang, vous prenez du colorant alimentaire bien bien rouge, du sirop au chocolat et un tout petit peu de maïzena. Vous mélangez bien le tout, dosez bien par rapport au nombre de litre que vous voulez. Perso, je rajoute de la confiture de fraise pour les petit morceaux mais honnête c’est dégueulasse. Le chocolat et le colorant avec une cuillère de maïzena et pouf, vous aurez un truc bien bon et bien dégueu à cracher sur les gens.[NDLR : seulement les gens qui veulent bien, bien entendu !]

Merci à Manon, et bientôt dans le dossier un guest de chez guest, un grand fan de jeux vidéo … je ne vous en dis pas plus même si certains d’entre vous se doutent sans doute de qui je parle …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*